VOCABULAIRE D'HISTOIRE

Libéralisme : Système politique et économique qui a pour principe le minimum d'intervention de l'état dans l'économie qui, de ce fait, relève essentiellement de l'initiative privée (exemple : les Etats-Unis). Actuellement, le système libéral domine l'économie mondiale (exemple : "la Triade" Amérique du Nord, Europe, Japon).
Synonyme : économie de marché.

Communisme : Système politique et économique qui considère que l'ensemble des moyens de production (entreprises) ne doit relever que de l'état et qui donc exclue l'entreprise privée. L'expérience communiste commence en URSS après la Révolution d'octobre (1917) et se termine au début des années 90 avec l'effondrement du "Bloc Est". Actuellement, il ne reste que peu de pays communistes : Cuba, la Chine (encore que de nombreux centres urbains chinois se soient ouverts à l'économie de marché), la Corée du Nord.

Remarque : Vous constaterez que ces deux idéologies (systèmes de pensée) sont antagonistes (opposés). Et, en effet, ces deux types de politiques se sont opposés entre 1945 et le début des années 90. C'est ce que l'on a appelé "la Guerre froide" c'est-à-dire une période de tensions et de rivalités qui a opposé les pays favorables au système de la démocratie libérale (le "Bloc Ouest" : Amérique du Nord, Europe de l'Ouest) aux pays communistes ( le "Bloc Est" : URSS, Europe de l'Est, Chine).

Entre les deux guerres mondiales la peur du bolchévisme (communisme russe) était très grande en Europe. Ainsi, c'est en opposition au communisme que se sont développées les thèses de l'extrême-droite allemande (parti nazi) et italienne (parti fasciste).
De plus, la crise économique qui a suivi la crise boursière américaine de 1929, ainsi que les désillusions lors des signatures des traités de paix ("diktat" de Versailles, problème des minorités de langue allemande en Tchécoslovaquie par exemple) fragilisent les démocraties libérales qui elles aussi sont contestées par les partis d'extrême-droite.
L'extrême-droite, et c'est une constante chez elle, s'oppose non seulement à l'idéologie communiste mais aussi aux principes de la démocratie libérale.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 27 septembre 2005