02 mars 2007

"DOUCEUR, DOUCEUR, DOUCEUR"

L'ETRANGE ETRANGETE DU ROMAN : MONSIEUR OUINE  2 "Douceur, douceur, douceur" (Notes sur Monsieur Ouine de Georges Bernanos, Presses Pocket, p.41-43) "Maman" a eu l'occasion de se confier à un curé : "L'ancien curé de Fenouille qui s'étonnait courtoisement de la trouver toujours si résignée, si docile aux volontés d'une Providence qu'elle feint pourtant d'ignorer-...". (p41-42).Son secret tiendrait en un mot : la "douceur" (huit occurrences du mot dans la page 42). Ainsi, dès la... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]