"BIKINI CLAVIER"

Ce tableau de Wols figure à la page 254 de l’ouvrage Encyclopédie du surréalisme de René Passeron, 1975 Editions Aimery Somogy, Paris) :

-

BIKINI_CLAVIER_WOLS_1939_1940_AQUARELLE_EXTRAIT_DE_ENCYCLOPEDIE_DU_SURREALISME_DE_RENE_PASSERON_EDITIONS_SOMOGY_1975

-

BIKINI CLAVIER (Wols, 1939-1940,
Aquarelle 30 x 39 cm)

C’est le titre d’un paysage hanté
Que l’on doit au peintre Wols une
Aquarelle que c’est ce tableau on
Y voit dans l’estompe d’une brume
Sale et claire un couple enlacé à
Vrai dire assez monstre le couple
Avec ce verdâtre de la tête à lui
Aux deux fils rouges pour bras et
Sans cou alors que la femme quant
A elle porte une tête lointaine à
Long cou un clavier à perspective
Lui parcourt les reins le tableau
Est en son centre composé par une
Fuite d’escalier vers le lointain
D’une porte de sortie et lointain
Aussi le fantôme d’un immeuble et
Lointain aussi un banc + son très
Spectral arbre urbain étêté aussi
Lointain un maigre croissant joue
La lune sur un graffiti d’écolier
D’une table de bois le sang aussi
Prend sa part du songe semblant y
Prendre racine s’écoulant par cet
Orifice organique d’une espèce de
Jarre d’où émerge quelque flûte à
Bec cependant que l’œil s’aimante
Pour l’encre d’un visage clair de
Peau et noir de cheveu les restes
D’une mâchoire + l’enchevêtrement
D’un instrument à vent désossé le
Temps du songe étant relativisé à
Y inventer des mondes instantanés
Parallèles surréalistes des dents
Fabuleuses pour promontoire hanté

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 12 mars 2008