DU LANCINANT

Du lancinant
Velours bleu
Du jazz que jouait le
Saxophone élégant et sophistiqué
Sortit dans la fumée du club
L'arabesque l'éclair souple
D'un long
Serpent à la langue vibrante.

Il se glissa de la bouche dorée
Se dirigea lentement se
Dirigea - étrangement personne ne semblait le voir -
Vers l'ondulation bleue
Les mouvements lentement cadencés d'une robe aux
Hanches moulées
D'une longiligne
Danseuse perdue dans la fumée.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 15 avril 2008