LA DEMOISELLE DU CARREFOUR ET AUTRES
Notes en parcourant le Lancelot,de Chrétien de Troyes, édition de Jean-Claude Aubailly, GF-Flammarion n°556.

1.
Dans le Lancelot de Chrétien de Troyes, le roi, "vis li est qu'il doie voler, / tent le fet sa joie legier." Il vole, l'oiseau à couronne, il est tout ailé zélé, il vole vers son cher ami.

2.
Le vers 2421 : "Molt a a feire et molt a fait" a un bel air de résumé de la condition de bien de nous autres. On en a déjà beaucoup fait, hein, et bien, il en reste beaucoup à faire. Eh oui...

3.
Dans le Lancelot de Chrétien de Troyes, on dit "grant oiseuse" quand on carabistouille, et on débat "de neant" car on jacte pour ne rien dire.

4.
Il y a aussi une "pucele l'anbleüre" qui vient "sor une fauve mure". C'est qu'elle arrive sur d'la mule fauve et allant l'amble.

5.
Quand quelqu'un  "deus jorz, que ne manja ne but, / tant qu'an cuida qu'ele fust morte", c'est qu'elle s'a prostré, sans boire ni manger, que du coup on croit qu'elle a défunté.

6.
Des fois, le chevalier, il passe la porte et "si voit les espees venir" comme s'il les attirait, dis, le chevalier, les épées.

7.
Des fois, il y en a un qui dit :
"Je sui qui veul passer au Pont."
Alors on lui répond :
"Tu ? Tu ! Comant l'osas panser"
Passer le Pont, çui avec une majuscule, y en a, j'vous jure, i manquent pas d'air.
Du coup, je pense à la chanson "The Bridge Over Troubled Water", qui n'a rien à voir mais que j'aime bien.

8.
Un "destrier crenu", c'est un "cheval à longue crinière", un chevelu dada. J'imagine quelque pucelle à longue chevelure montant un destrier à longue crinière et passant entre les arbres à longues feuilles, sur un long chemin et dans un long récit que je ne lirai pas, car je n'aime pas lire les longs récits, cependant que j'aime bien imaginer quelque pucelle à longue chevelure montant un cheval à crinière longue.

9.
Je me demande si c'est vrai ce que l'on me conta jadis en cours, qu'il y eut un roi pour clamer, "Le Rwai, c'est mwai", ce qui fit rire tous ceux qui l'entendirent, car alors déjà l'on disait roi, et non point rwai, moi, et non point mwai.

10.
Dans le Lancelot de Chrétien de Troyes, on peut avoir "en un quarrefor / une dameisele trovee". C'est curieux de trouver, chemin ferré faisant, après avoir "tant par la forest erré", de trouver "une demoiselle à un carrefour", qui semble là pour "et la terre vos" nomer, "et le chevalier qui l'en mainne." Le carrefour, c'est un noeud dans le temps, et en choisissant son chemin, on le dénoue. Que le carrefour ait ici un porte-voix, et que ce porte-voix soit une demoiselle, indique assez que ce n'est pas le réel lui-même qui enseigne, mais ce que l'on comprend de ce réel.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 13 octobre 2013