AUTRES QUANTIQUES

1.
Les êtres quantiques, les pierres d'un jeu de go, toujours la même et toujours différente.

2.
Pour les êtres quantiques, le principe d'identité n'a pas plus de sens que le principe d'indivisibilité et d'unicité. Ils sont tous singuliers et nombreux, tous divisibles parce qu'indivisibles, tous identiques parce qu'incohérents.

3.
Dans l'univers quantique, les morts portent les vivants. Ils appellent cela "exister".

4.
Les êtres quantiques, des points sur les faces du jeu de dés  auquel Dieu est censé ne pas jouer.

5.
Pour les êtres quantiques, le réel est un jeu auquel un dieu qui existe et qui n'existe pas joue et ne joue pas.

6.
Pour les quantiques, Madame Bovary, c'est lui.

7.
Dans l'univers quantique, quand il pleut, le ciel est plein de flaques.

8.
Pour les quantiques, se mettre en quatre n'est pas une figure de style.

9.
Dans l'univers quantique, on n'a aucun avantage à être le lièvre plutôt que la tortue. D'ailleurs, "vitesse et précipitation" n'y font ni pire ni mieux que "patience et longueur de temps". On peut s'y précipiter avec patience et s'y hâter lentement.

10.
Dans l'univers quantique, on peut se connaître soi-même tout en étant un autre.

11.
Dans l'univers quantique, ce sont les exceptions qui font les règles et les jurisprudences la loi.

12.
Par définition, toute loi quantique est rétroactive.

13.
Dans l'univers quantique, les chats rebondissent, et ce sont leurs balles qui leur courent après.

14.
Cioran est un humoriste fort apprécié des êtres quantiques. Nietzsche aussi. Lewis Carroll y est un dieu vivant.

15.
Dans l'univers quantique, les cas de folie chez les chefs de gare sont très courants. Aussi n'y a-t-il ni train, ni gare.

16.
Sans doute, les êtres quantiques nous font-ils des signes. Nous appelons ça des "pensées".

17.
Les personnages quantiques crèent leur auteur. Aussi les enferme-t-on dans des livres d'où ils s'échappent sans cesse pour contaminer le réel.

18.
On dit qu'un mathématicien quantique a fait une dépression nerveuse après avoir démontré que de deux propositions contraires, l'une au moins était fausse.

19.
Si ça se trouve, les êtres quantiques sont si loin, si loin que, lorsque soudain, ils nous sauteront à la gorge, on verra alors qu'ils ont des gueules énormes, et de ces crocs !

20.
Pour l'instant, ils ne sont pas assez nombreux pour dévorer le chien, mais vous verrez, vous verrez...

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 11 novembre 2013