CAR MOI JE NE SUIS PAS

1.
"Je me souviens qu'un jour, elle avait monté un conte fantastique concernant les Indes."
(Agatha Christie, "La Fête du potiron")

2.
"Je me souviens" que je me souviens, mais de qui ?

3.
Même "qu'un jour, elle avait monté" ses grands chevaux, lesquels avaient fait déborder la goutte d'eau du pot-aux-roses! Elle avait exagéré.

4.
"un conte fantastique": pas moi, en tout cas.

5.
Un jour j'écrirai mes mémoires. Cela s'intitulera: "Je ne suis pas une légende", et personne ne les lira.

6.
"concernant les Indes", à vrai dire, je n'ai rien à dire. C'est fort peuplé, non ?

7.
J'écoute les grands remuements d'ombres de "How Many More Times" de Led Zeppelin.

8.
"Ruisseaux, neume des morts anfractueux,
Vous qui suivez le ciel aride"
(René Char, "Le visage nuptial")

9.
"Ruisseaux, neume", c'est que ça chante, ces bêtes-là, d'eau sans os, de poissons et d'chair à noyé; c'est trop triste "chair à noyé"? Disons alors... chair à reflets.

10.
"des morts anfractueux": du squelette dans d'la pierre, du chevalier d'os dans la roche, de l'incrusté conquérant.

11.
"Vous qui suivez" - eh bien, adieu ! car moi je ne suis pas.

12. Et dire que "le ciel aride", on peut pas l'arroser, qu'ça retombe aussitôt, qu'ça repleut, que des dieux, ça fait des lustres qu'on n'en a pas vu pousser, nom de Zeus !

13.
"Mais ça le faisait pas rigoler mon genre facétieux"
(Céline, "Le Pont de Londres")

14.
"Mais ça le faisait", car, en fait, c'est fou c'que ça en fait, ça.

15.
"pas rigoler"... la vie, c'est du sérieux... toujours à la limite d'on ne sait quoi qui pourrait tourner catastrophique... tellement stupide dans le tragique qu'on en mourrait de rire s'il ne fallait pas pleurer.

16.
"mon genre facétieux", très caché, tout d'même. Ou alors rigolo dans un genre fumiste.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 15 juin 2014