1.
Quel est cet étrange que je n'y erre qu'en songe ?

2.
Des fois dans l'étrange de nos songes, les contes i sont tout troués, et les légendes perforées.

3.
Eh bien quoi, j'attendais que tu retrouves toute ma mémoire...

4.
Expressions baudelairiennes: "adorer quelqu'un à l'égal de la voûte nocturne";  "un vase de tristesse"; "une grande taciturne".

5.
Je suppose que lorsque l'on "adore quelqu'un à l'égal de la voûte nocturne", on est tout prêt à lui voir des étoiles.

6.
Je suppose que lorsque l'on "adore quelqu'un à l'égal de la voûte nocturne", on est tout prêt à lui contempler la lune.

7.
Elle l'adore, son "vase de tristesse", lequel adore les fleurs du mal.

8.
Quant à moi, en tout cas sur le papier, aux mouettes rieuses je préfère les calmes et longues taciturnes.

9.
Expressions baudelairiennes: "avoir la joue et l'oeil en feu"; "jouer son personnage"; "avoir l'âme charitable autant que meurtrière".

10.
Je me l'imagine, son joli visage, joue et oeil en feu, un alcool peut-être, ou du plaisir, la colère ou la honte. Cela n'est rien; si elle le savait, elle me tirerait la langue.

11.
A force de si bien jouer nos personnages, on finit par nous prendre pour eux.

12.
Ecouter une voix soul, une voix funk, écouter une "âme charitable autant que meurtrière".

13.
Expressions baudelairiennes: "l'image vague et lointaine", "un sommeil plein de miracles"; "être fier de son génie".

14.
Une image lointaine, ses yeux vifs, la tresse brune le long de la nuque, le col de la chemise, le beau pull, lointaine, oui, si lointaine.

15.
Certes, nous avons des "sommeils pleins de miracles", et, chaque jour, le miracle d'une poignée de chansons, de voix, d'images; cependant, l'enchanteur reste "pourrissant".

16.
Sans doute, beaucoup de scribes obscurs, beaucoup de ma pomme cézigues, n'en sont pas moins fiers de leur génie, des bonapartes dans leurs têtes.

17.
Expressions baudelairiennes: "faire rêver un soir les cervelles humaines"; "être favorisé par un grand aquilon"; "être pareil à une fable incertaine".

18.
Peut-on faire rêver à la fois les cervelles humaines et celles des lapins crétins, je me le demande.

19.
Oh être cet aigle des continents qui, "favorisé par un grand aquilon", commande à une Grande Armée sur fond de paysage romantique peint à l'huile.

20.
Nos pommes ? Des "fables incertaines" dont nul ne connaît exactement ni la rime, ni la raison, ni la morale du machin.

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 23 octobre 2014.