16 novembre 2014

POUR ME FAIRE DES AMIS

  POUR ME FAIRE DES AMIS 1.Il est que vacille le taureauPleurent le loup le renard et la beletteEt s'ensanglante la blanche hermine. 2.C'est la plurivocité de l'être qui fait son univocité; l'infini ne peut être qu'une somme infinie d'infinis. 3.Dans la désormais célèbre anaphore hollandienne ("Moi, président, je...) on n'a pas prêté assez attention, je pense, au sens réel de ce "Moi, je". 4.J'aime bien l'expression "la mort dans l'âme": petit cimetière de nos pommes, fluide et mélancolique comme un air de violon. 5.Le... [Lire la suite]

16 novembre 2014

CAMPAGNE PASSEE, RESTE L'HERBE DES SYLLABES

  CAMPAGNE PASSEE, RESTE L'HERBE DES SYLLABES. 1.René Char, campagne passée, reste l'herbe des syllabes.Reste l'herbe des syllabes et la chanson éparse. 2.René Char, le "vol déviant" du "corbeau rameur sombre" au-dessus de la casquette du preneur de magies au mot. 3.René Char, les "surfaces errantes" perdant leurs yeux dans les masques. 4.René Char, "ce qui n'est plus présent en eux" et qui brûle çà et là au seuil des grands froids. 5.René Char, faut-il encore se "plaire aux cendres" pour le plaisir d'avoir brûlé au coq... [Lire la suite]