L'ECRITURE C'EST-Y BÊTE

 

L'écriture c'est-y bête d'y perdre tant d'temps

Bête puéril pourtant je ne suce plus mon pouce depuis

A trop faire l'ange oui quoi ses ailes y a plus nulle

Plume dessus Plume Plume Plume font les jolies

Qui font les chœurs elles sont jolies comme des

Vous ai-je dit que j'aime regarder des films quand je

Grignote ma cervelle et puis

La vie passe la vie passe la

Vie passe à travers ma carcasse.

 

CONCENTRATION VERTICALE

 

« Concentration verticale : elle réunit des entreprises situées à des stades

complémentaires d'un processus de production »

(Capul et Garnier, Dictionnaire d'économie et de sciences sociales, Hatier, 2013, p.189)

 

Concentration (de tomates) en position

Verticale pour faire une sauce car à l'horizontale

Elle s'envolerait peut-être au plafond lequel

Regroupe tout un tas de mouches

Des vouées à l'échec

Entreprises que de faire une bolognaise en dormant

- apparemment mon correcteur d'orthographe ne connaît pas la sauce bolognaise -

Situées entre mes paupières et mon reptilien

A en saliver tant et plus mes mirettes voient

Des plats de pâtes filer dans la pièce Dans les

Stades je vois d'antiques athlètes lancer des pizzas

Complémentaires bien que je ne sache pas du tout ce que peut être une pizza

complémentaire

D'un geste aussi auguste qu'un vers de Hugo ils assurent le

Processus qui consiste à démarrer

De ses bras musclés une pizza laquelle ira s'ajouter à la

Production en série fantasmatique des soucoupes volantes.

 

LA CHAIR SES COUS SES MECHES

 

« La chair de leurs cous blancs brodés de mèches folles »

(Rimbaud, « A la musique »)

 

La chair, ça se mange, fatalement la terre mange toute

Chair c'est assez sinistre quand on y pense

« De la part de la princesse morte » c'est un titre ça non ?

Leurs romans y en a plein les bibliothèques et des

Cous aussi qui se promènent dans la rue porteurs de masques

Blancs brodés un jour viendra où nous serons tous obligés de porter des

masques blancs façon Aragon quand il était vieux dans un entretien des masques

Brodés car il n'est pas question

De laisser ses cheveux aller seuls on ne tolérera que quelques

Mèches folles folles

Folles aussi folles que les herbes et leur princesse morte.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 10 mai 2015