TOUT EN VERVE ET EN OS

 

1.

Nous longeâmes les allées des roses portant des masques de velours noir et qui, dit-on, mordaient au sang les poignets imprudents.

 

2.

La longue bottine noire à la jambe fine se saisit du pistolet et abattit aussitôt un œil dur. La prisonnière pourrait s'enfuir.

 

3.

Le cheval ayant servi son cœur au repas des blasons, en conséquence, il y aurait une horloge de moins au château.

 

4.

Dans l'art du piano tel que l'ont développé Satie, Ravel et Debussy, chaque note joue son rôle au bal intrigant des collecteurs d'énigmes.

 

5.

« Je ne comprends pas. Tu parles d'une cour

et d'un jardin. De quatre cyprès

au centre desquels se dresse un palmier. »

(Jean Daive)

 

6.

Sans doute écrivons-nous par manque d'une langue assez belle, noble et puissante pour faire d'une conversation une œuvre d'art.

 

7.

Quand je songe à ce château, je songe au mot fantôme, alors que ces lieux furent certainement hantés par plus d'assassins que de revenants.

 

8.

Du dehors, l’œil noir du corbeau observe les croqueurs de bécasses à tête de serviette. Passe un jaguar, ironique et très élégant.

 

9.

Je ne pense pas qu'elle soit morte, mais j'ai croisé son fantôme pas plus tard que ce matin. C'est ce que vous confirmera mon chat.

 

10.

Erik Satie, diable amusé qui jaillit du piano dès qu'un musicien joue les premières mesures d'une de ses ironiques élégances.

 

11.

A cette époque, il solitudina beaucoup ; seule, parfois, son ombre l'accompagnait.

 

12.

Lorsque croqué par la fatale féroce

Mes osses ziront valser dans le cosmos

Ce qui n'se peut y a point là-haut d'musicos

Et moi j'vaudrais même pas un balai-brosse.

 

13.

Des fois qu'on pourrait retrouver la foi comme on retrouve un parapluie, un parachute ou un paratonnerre.

 

14.

Alors, retrouvant la foi et son parabellum, le fringant commissaire se lança vaillamment à l'assaut des malfaisants.

 

15.

A force de mener une vie qui n'est pas une vie, je suppose que certains finissent par aimer ce qui n'est pas aimable.

 

16.

Le poème consiste à traverser à dos de chameau sans vitesse le fantôme sans château du temps.

 

17.

Son visage, une poignée de secondes, mélancolique, et déjà, reprenant le cours du réel, la collègue.

 

18.

Il me faut quelquefois bien du temps pour fignoler une phrase, que tout un roman, quel vertige ! Quelle chronophage débauche !

 

19.

« Pédant : « l'animal seul, monsieur, qu'Aristophane

Appelle hippocampelephantocamélos

Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d'os ! »

(Edmond Rostand, « Cyrano de Bergerac », I, 4)

 

20.

Et puis aux enfers descendus, moi et mes osses, nous serons gardés par d'infernaux sales gosses qui à l'infini nous interrogeront sur l'exacte origine et le sens du mot « hippocampelephantocamélos ».

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 2 juin 2015.