BIG BANG STRETCH CRUNCH

 

1.

Le Q.G. de Dieu serait-il dans le zéro, d'où il distribuerait à gauche le passé, et le futur à droite ?

 

2.

Donc, il tombe des cordes avec des singes qui y crapahutent leur indétermination.

 

3.

Big Bang, Big Crunch et tout qui fut écrabouti pi boulé riquiqui.

 

4.

Big Crunch : end of quote.

 

5.

Big Crunch : la cosmomobile passera-t-elle en marche arrière ?

 

6.

Le Big Crunch, un retour à la tête d'épingle ?

 

7.

Le Big Crunch et après ? L'Histoire sera-t-elle rejouée, dans l'autre sens, en commençant vers la fin, en retournant à la soupe originelle ?

 

8.

Le don des langues qu'il nous a fait l'Autre, afin que nous puissions lui donner un nom, des noms, le décider.

 

9.

Quand on envoie sa femme au diable, faut pas s'étonner d'en attraper les cornes.

 

10.

Jongler avec des infinis, hop la, un dans l'air, deux dans l'espace, trois et voilà que ça se courbe, se cercle, se brise, se boucle boucle boucle boucle boucle boucle boucle boucle…

 

11.

Espace courbe : Dieu pencherait-il ? Et si oui, serait-ce pour jouer aux dés ?

 

12.

Big Stretch plutôt que Big Bang, univers se gonflant la baudruche, le nombril, levant sa pâte à êtres.

 

13.

Et puis nos pommes, de cette pâte dont on fait les fables et les drames.

 

14.

« A son réveil - minuit – la fenêtre était blanche. »

(Rimbaud, « Les premières communions »)

 

15.

A son Ach so ! À son hameçon, quel hanneton ? Et puis son âme, son perhaps, - l'âme, quel beau peut-être… pour faire l'âne rien d'mieux à la guitare qu'une Zut cosmique.

 

16.

Un réveil-minuit, c'est ça que je veux pour mon black christmas qu'il fit le petit vampire.

 

17.

La feue à la fantômfenêtre, une bougie à la main pour signaler sa spectrale présence (duchesse dans l'autre vie).

 

18.

Etait l'été blanchà quoi ça tient une oeille blanche passant par la porte de l'été pour chaipas.

 

19.

Si j'avais un bi-

Si j'avais un bi-

Si j'avais un bi-

Niou ! (« Ah ah charade you are ! »)

Je jouerais du bi-

Je jouerais du bi-

Je jouerais du bi-

Niou (car sinon qu'est-ce que vous voulez qu'j'en fasse?)

 

20.

J'ai piqué « Ah ah charade you are » à Pink Floyd, ma dent à la mâchoire à Jean, et mon ch'veu à la tête à Mathieu.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 19 août 2015.