CEPENDANT QUE LE HOMARD RUMINE

 

« FABLE

 

Une boîte de corned-beef, enchaînée comme une lorgnette,

Vit passer un homard qui lui ressemblait fraternellement.

Il se cuirassait d'une carapace dure

Sur laquelle était écrit à l'intérieur, comme elle, il était sans arêtes,

(Boneless and economical) ;

Et sous sa queue repliée

Il cachait vraisemblablement une clé destinée à l'ouvrir.

Frappé d'amour, le corned-beef sédentaire

Déclara à la petite boîte automobile de conserves vivante

Que si elle consentait à s'acclimater,

Près de lui, aux devantures terrestres,

Elle serait décorée de plusieurs médailles d'or. »

 

(Alfred Jarry)

 

1.

« Une boîte de corned-beef, enchaînée comme une lorgnette,

Vit passer un homard qui lui ressemblait fraternellement. »

(Alfred Jarry)

 

Alfred Jarry imagine dans un poème qu'une boîte de corned-beef c'est bon ça, avec des frites un peu sec, vaut mieux des patates sautées

 

Qu'une boîte de « corned-beef » tombe amoureux d'un homard parce qu'évidemment tous deux sont carapacés et donc de même nature.

 

Dans la vie vaut mieux être carapacé que ça peut vous aider à vivre parmi les autres là et leurs grandes pinces à disséquer d'la conscience.

 

Donc la boîte de corned-beef Jarry nous dit qu'elle « est enchaînée comme une lorgnette » genre qu'elle peut pas s'échapper.

 

La « lorgnette » ça doit avoir rapport avec l’œil que donc la boîte de corned-beef elle est peut-être très surveillée.

 

En tout cas de là où elle est la boîte de viande voit passer des choses là dans le réel qu'il s'en passe des choses dans le réel qu'on sait.

 

Donc la boîte « vit passer un homard » que c'est bizarre qu'un homard se promène comme ça on mais dans un poème c'est pas impossible.

 

C'était peut-être le fantôme de Nerval promenant le spectre de son homard au bout d'une laisse qu'il finit par se pendre Nerval.

 

2.

« carapace dure

Sur laquelle était écrit à l'intérieur, comme elle, il était sans arêtes,

(Boneless and economical) »

(Alfred Jarry)

 

Jarry y précise que le homard est « sans arêtes » comme la boîte de corned-beef qu'on a jamais vu un ban de bœufs dans un filet de pêche.

 

Contrairement aux boîtes de corned-beef qui furent « boneless and economical » les âmes elles sont pleines d'os et n'ont pas de prix.

 

Quoi qu'on est ? Bah, des empilements d'os sur lesquels fatal que des fois dégringolent des tuiles.

 

3.

« Et sous sa queue repliée

Il cachait vraisemblablement une clé destinée à l'ouvrir. »

(Alfred Jarry)

 

Le réel est ce qui s'ouvre on a pour ça la chirurgie et les clés des boîtes de corned-beef mais qu'la mort c'est du fermé du définitif clos.

 

Des fois on cache sa clé qu'il doit y avoir une expression pour ça genre ah celui-là il cache bien sa clé qu'on sait pas ce qu'il pense.

 

Des fois les portes aussi cachent leur clé qu'on sait pas où elles nous les ont mises on est obligé d'appeler un serrurier qu'c'est coûteux.

 

4.

« Frappé d'amour, le corned-beef sédentaire

Déclara à la petite boîte automobile de conserves vivante »

(Alfred Jary)

 

Comme quoi la boîte de corned-beef à Jarry c'est une esthète une amoureuse du baroque à carapace et d'la périphrase épatante.

 

Les voitures et les trains que les vaches voient passer qu'est-ce sinon des « petites boîtes automobiles de conserves vivantes » ?

 

Le corned-beef évidemment qu'il est « sédentaire » d'ailleurs où voulez-vous qu'il aille avec sa tête de ministre ?

 

5.

« Que si elle consentait à s'acclimater

Près de lui, aux devantures terrestres »

(Alfred Jarry)

 

Le pronom « elle » c'est pour le crustacé décapode que le corned-beef verrait bien à son côté dans la vitrine du magasin.

 

Qu'on consent à s'acclimater c'est normal que vous allez pas poser dans une devanture si vous avez pas votre carapace de corned-beef.

 

Bon après je vois pas bien ce qu'il ferait dans la devanture le homard qu'il lui faut de l'eau non qu'c'est pas bien liquide ça une devanture.

 

C'est dans les devantures terrestres qu'on trouve les nourritures terrestres que dans l'extra-terrestre chaipas faut demander à la zone 51.

 

6.

« Près de lui, aux devantures terrestres

Elle serait décorée de plusieurs médailles d'or. »

(Alfred Jarry)

 

Vous voyez l'genre qu'le homard i deviendrait bête à concours de corned-beef qu'il aurait le grand homard d'argent d'la marmite du pêcheur.

 

Qu'à mon avis le homard i s'ennuierait vite dans la devanture terrestre qu'il ruminerait vache dedans sa carapace bisque bisque rage.

 

Ceci dit la bisque de homard c'est pas d'la colère c'est d'la soupe que c'est bon avec des croûtons.

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 2 octobre 2016.