AMUSETTES CHANTONNÉES

 

1.

« I was her love she was my queen

And now a thousand years between »

(Led Zeppelin, « Tangerine »)

 

Qu'dans la vie qu'on en a qu'une des fois qu'ça colle roule entre nous pis + tard c'est genre qu'il y a la la des siècles entre nos pommes.

 

2.

« The dark Lord rides in force tonight

And time will tell us all. »

(Led Zeppelin, « The Battle Of Evermore »)

 

J'crois pas qu'c'est le Seigneur des Ténèbres ou koikesse cornu qui fait que le temps nous dit bien des choses qu'c'est dans la citrouille.

 

3.

« I open once and you call me Devil's gateway »

(P.J. Harvey, « Easy »)

 

Parfois plutôt que d'l'ouvrir et d'se faire appeler porte à diable on ferait mieux de la fermer et de garder son bon dieu de sous la langue.

 

4.

« Here I go and I don't know why

I spin so ceaselessly »

(Patti Smith, « Dancing Barefoot »)

 

A tourner sans cesse comme ça faut gaffer à pas s'dervicher l'tourneur ou finir étoile qui s'décolle dans un décor de théâtre vide.

 

5.

« You hear the thunder of stampeding rhinos

Elephants and tacky tigers »

(Sparks, « This Town Ain't Big Enough For Both Of Us »)

 

Des fois qu'on s'balade qu'on entend au loin tonner l'rhinocéros et qu'il y a comme des tigres collants dans l'air.

 

6.

« I don't even know what I don't even know »

(Sparks, "Those Mysteries")

 

Ah ça quand on n'sait même pas ce qu'on n'sait même pas on n'est pas sorti d'l'auberge où on n'en sait pas plus.

 

7.

« Answer so no one knows

What you just said

But when you're all alone

You and your head »

(Sparks, « Angst In My Pants »)

 

Des fois on doit s'répondre qu'on s'est pas compris soi et sa tête que tous deux on est tout seul.

 

8.

« Now the fifth daughter on the twelfth night

Told the first father that things weren't right »

(Bob Dylan, « Highway 61 Revisited »)

 

Sûr qu'il vaut mieux numéroter tout ça qu'on raconte qu'on finirait par s'paumer les personnages dans les nœuds d'l'intrigue.

 

9.

« I'm never where I want to be

And liberty she pirouette »

(Peter Gabriel, « Solsburry Hill »)

 

N'est que c'qu'on est et on a du mal des fois à vivre avec qu'ça pirouette que le réel fait ce qu'il veut ousqu'on sait plus où s'mettre.

10.

« jiving with that cosmik debris? »

(Frank Zappa, « Cosmik Debris »)

 

Pourquoi pas que j'swinguerais avec les « Cosmic Debris » et leur blues psychédélique ou les « Striders Etranges » c't'un groupe rimbaldien.

 

Patrice Houzeau
Hondeghem, le 6 octobre 2016.