14 mai 2017

COMME DE LA NOSTALGIE DE C'QU'ON N'A PAS VÉCU

COMME DE LA NOSTALGIE DE C'QU'ON N'A PAS VÉCU   1. J'aimais bien les souples livres de Simenon des kiosques des gares qu'on voyait dessus des voies ferrées des ports des rues d'on ne sait.   Quan je prenais le train, j'aimai bien me plonger dans l'atmosphère des livres à Simenon; y avait come du clair dans les pages à grisaille.   Cé bizarre cette impression de poésie qu'elle fait la prose à Simenon que ça vous fait come de la nostalgie de vies qu'on n'a pas vécues.   Cé bizarre cete impression de clarté... [Lire la suite]