ET POUR FINIR JAMAIS PLUS

 

1.

« … je crois qu'elle aime pas qu'on la dévisage... »

(Céline, « Nord »)

 

Se pourrait-il qu'elle giflât… qu'elle crachât des crapauds… qu'elle imprécatât façon Black Sabbath (c't'un groupe ed' rock).

 

2.

Faut quand même que j'me dise que… le futur m'a l'air plein d'trous, d'gouffres à glisser dedans…

 

3.

Bon, on va mettre des bong de cloches pis du tonnerre qu'ça craque… fait toujours de l'effet ça, dans un disque de hard rock…

 

4.

Le célèbre « Je m'éclate au Sénégal » du groupe Martin Circus, il a tellement l'air d'une blague qu'il en est devenu culte, collector.

 

« J'vais aller m'éclater au Sénégal!

Je vais me faire des tas de copines... de ch'val

Et j'irai prendre un bain de minuit

A poil sous la lune »

(Martin Circus, « Je m'éclate au Sénégal »)

 

Ah oui, quand même...

 

5.

Les bibliothèques sont vouées à constituer une collection de dits des morts. Cimetières de syllabes ; causants squelettes.

 

6.

« avoir l'esprit lucide ; la danse, le ressort, le vol dans les idées »

(Nietzsche, « La Généalogie de la morale »)

 

Hop là ! Voltige ! Trapéziste, le philosophe… corbeau des plaines…

 

7.

« les mettre sur la voie royale du fascinant impossible »

(René Char, « Partage formel »)

 

Bon là-dessus un coup d'gong, et au dodo !

 

8.

L'herbe… on y termine… terminus fourmis, vers, terre… on y erre, ombre amère… tiens, le spectre de mon père !…

 

9.

« La lune, dans le ciel, luisait comme une montre »

(Edmond Rostand, « Cyrano de Bergerac » [Cyrano])

 

Ce « dans le ciel » est délicieux...

 

Dans ma caboche, des lunes, j'en ai plus d'une que, une à une, je plume, moi, dans ma caboche…

 

10.

Chuis à moitié endormi… ça grince… j'vois un chemin… c'est la charrette du pinceur d'âmes… i vient…

 

11.

Faut quand même que je me mette ça dans la tête que, même mort, je ne serai jamais l'un de nos plus grands écrivains vivants.

 

12.

« Oh ! je vous aime bien. Il faut que je m'en aille. »

(Edmond Rostand, « Cyrano de Bergerac » [Roxane])

 

Voyez, ce vers, je le cite par nostalgie, pure nostalgie…

 

13.

Dans une phrase à la radio, les mots « dandy » et « faille »… c'est souvent qu'ils s'accolent, ces deux-là, comme aimantés.

 

14.

La porte en est fort belle à regarder… n'empêche, il y en a des cadavres dans son placard, à la culture.

 

15.

Il y a tant tant tant de livres que, de toute façon, je n'aurai jamais le temps de ne pas les lire.

 

16.

Sans doute passons-nous notre vie à nous éloigner de l'illusion du toujours pour nous rapprocher toujours un peu plus du jamais.

 

17.

Pour la plupart d'entre nous, la vie est une somme d'abandons, de soumissions, de compromissions, pis on regarde des films de gangsters.

 

18.

C'est bien souvent notre position qui nous donne du talent : et comme rien n'arrive par hasard, n'est-ce pas que nous sommes bien méritants ?

 

19.

L'être sensible, si sa marraine – ah farceuse la fée – ne l'a pas doté du don de la ruse, les autres n'ont pas fini de le faire souffrir.

 

20.

Nous compensons notre capacité infinie à faire souffrir les autres par l'illusion, que les medias et l'école entretiennent soigneusement, de la bonne personne, sinon du saint laïque.

 

21.

« Il faut dire les choses comme elles sont »

(élément de langage)

 

Ah qu'est-ce que je suis c… !

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 28 mai 2017.