OUI MAIS TOUT DE MÊME

 

1.

Défois j'peux pas entendre « The Sound of Silence »(« Hello darkness my old friend ») sans m'avoir comme de la gribouille dedans (c'est bête).

 

2.

Défois de la fatigue dans l'être, couteau qu'a perdu sa lame pis qui s'sent tout manche.

 

3.

Un fantoche agite ses routes en moi, mais il balbutie, confond les noms des patelins, et me fourvoie.

 

4.

Jadis j'ai haï les livres. Menteurs ! Je leur disais tandis que le réel s'enfuyait en se moquant du monde de moi.

 

5.

A force d'autopsier le langage, ça fallait qu'ça arrive, qu'on finisse par les retrouver, tous ces philosophes morts.

 

6.

Et dire qu'un jour, comme souvent, je serai en retard pis qu'ça s'ra aussi définitif qu'un zéro sur une copie blanche.

 

7.

D'ailleurs, à une copie blanche, ça m'arrive d'hésiter pour le zéro. Après tout, le rappel de l'hégémonie du néant est en soi assez méritoire.

 

8.

Pieds : pointe bien sûr, mot d'esprit - la pointe de mon âme est-elle une cocotte en papier, une réplique dans une comédie oubliée ?

 

9.

Politique : pleine de foudres et de dieux maladroits, yeux noirs, « petites phrases » vipérines, assassines, mercenaires.

 

10.

Silhouette. Chez Bernanos (cf « Sous le soleil de Satan ») « M. le curé de Luzarnes » est évoqué sous la forme d'une « haute silhouette noire ». Sentinelle.

 

11.

Amour, toujours, tambour, des fois pourri, des fois pour rire, des fois pour rien ; on y croit quand même : ça doit bien exister, quelque part.

 

12.

Moi, franchement, suffit que j'entende de la poésie bien sérieuse, bien haute et déclamatoire, pour avoir envie d'faire des jeux d'mots, dis.

 

13.

« Il élève le petit garçon comme une hostie. »

(Bernanos, « Sous le soleil de Satan »)

 

Heureusement, depuis, en éducation, on a fait des progrès.

 

14.

J'entends qu'les Who s'fichaient pas mal de l'esprit « Summer of love » et des hippies (pis peau d'âne). M'étonne pas. J'aime bien les Who.

 

En 1977, on disait des Who qu'ils étaient des précurseurs du punk. Du reste, les Who n'étaient-ils pas représentatifs de l'esprit Mods ?

 

Je me dis parfois que bien des Anglais doivent trouver assez curieux ce goût que beaucoup de Français cultivent pour leur musique pop/rock.

C'est sans doute parce que nous ne comprenons pas les paroles, ou que nous n'y prêtons pas attention.

 

Défois y a d'ces chanteurs des seventies, zenvoient avec des mimiques shakespeariennes des textes que c'est rien qu'des histoires d'papillon.

 

Qu'des fois je me dis que le rock, c'est peut-être rien d'autre que beaucoup de bruit pour rien. Oui, mais tout de même il y a les Stones.

 

Oui, mais tout de même il y a « l'album blanc ».

Oui, mais tout de même il y a « The Wall ».

Oui, mais tout de même il y a « The Song Remains The Same ».

Oui, mais tout de même il y a « Who's Next ».

Oui, mais tout de même il y a « Horses ».

Oui, mais tout de même il y a « New Boots And Panties !! »

Oui, mais tout de même il y a « L.A. Woman »

Oui, mais tout de même il y a « New Skin For The Old Ceremony »

Oui, mais tout de même il y a « Desire »

Oui, mais tout de même il y a « Harvest »

Oui, mais tout de même il y a « Are You Experienced »

Oui, mais tout de même il y a « Cosmo's Factory »

Oui, mais tout de même il y a « Rumours »

Oui, mais tout de même il y a « Nina Hagen Band »

Oui, mais tout de même il y a « Sheik Yerbouti »

Oui, mais tout de même il y a « A Woofer In Tweeter's Clothing »

Oui, mais tout de même il y a « Hotel California »

Oui, mais tout de même il y a « Hounds Of Love »

Oui, mais tout de même il y a « The Concert »

Oui, mais tout de même il y a « In The Court Of Crimson King »

Oui, mais tout de même il y a « Histoire de Melody Nelson »

Oui, mais tout de même, tout de même, tout de même hein (et là le hein s'envole comme la voix de Robert Charlebois dans « Mr Plum »).

 

Patrice Houzeau

Hondeghem, le 20 juin 2017.