23 juillet 2012

AH ! L'HUMAIN ! QUEL HOMME TOUT DE MÊME !

AH ! L'HUMAIN ! QUEL HOMME TOUT DE MÊME ! Notes sur Antigone, de Sophocle (Librio n°692, texte établi et traduit par J. Bousquet et M. Vacquelin (1897), préface d'Elsa Marpeau) 1. "Il faut que d'un danger il ait eu le présage Pour avoir convoqué d'un si pressant message Le conseil des vieillards." (Antigone, Prologue, Antistrophe 2 [Le Choeur]) A pressant message, danger pressant. Le Choeur souligne que quelque chose a eu lieu, que la tragédie des humains continue. Que pourrait-elle faire d'autre ? Les clans sont si chargés de... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 octobre 2007

ARCAS au sommeil cassé RECONNAÎT SON ROI

ARCAS au sommeil cassé RECONNAÎT SON ROI   ARCAS"C'est vous-même, Seigneur (1) ! Quel important besoin  Vous a fait devancer l'aurore (2) (3) de si loin ?"  (Racine, Iphigénie, vers 3-4) (1) Le Seigneur, c'est Agamemnon. D'ailleurs, il s'annonce lui-même dès le troisième mot de la pièce : "Oui, c'est Agamemnon, c'est ton roi qui t'éveille." Probable donc que le dénommé Agamemnon, roi grec de son état, va jouer un rôle plus que pas négligeable dans l'intrigue qui, implacablement,... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2007

CHANT DU BOUC

CHANT DU BOUC 1. C'est un roi qui parlepuisque la tragédie estaux puissants comme aux ombresQui parlepuisque la tragédie est une brûlurecommune aux prétendants du soleilQui parled'une royauté immense que souligne le souffleQui parle dans cette nuit qui appartient aux dieuxQui demande qu'on reconnaissesa voix de l'ordre aux ordres soumiseQui parle dans sa nuit. 2. C'est le roi on le reconnaît dans la pénombreoù brûlent les torches des veillesLeurs yeux seuls sont ouverts dans la nuit de l'AulideC'est le roi on s'inquiète... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 19:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]