31 mai 2015

LA REFORME DES COLLEGES SERA APPLIQUEE ET ECHOUERA

LA REFORME DES COLLEGES SERA APPLIQUEE ET ECHOUERA Au fond, on a peut-être tort de vouloir l'abrogation de la réforme des collèges décidée par Najat Vallaud-Belkacem. Si j'en crois ce que l'on dit un peu partout, cette réforme aurait pour inspiration le modèle du collège Clisthène de Bordeaux, qui, paraît-il, serait une sorte de paradis pédagogique tant élèves et enseignants y nageraient dans le bonheur de donner et de recevoir connaissances et petits-déjeuners (avec ou sans Nutella). Soit. Mais je m'interroge : Ce qui... [Lire la suite]

31 mai 2015

A CLAUDE LELIEVRE HISTORIEN

A CLAUDE LELIEVRE HISTORIENLe 4 mai 2015, sur l'amusant site « Le Café pédagogique », l'historien de l'éducation Claude Lelièvre, s'en prenant lui aussi aux « pseudo-intellectuels » qui, selon lui, caricatureraient les effets de la réforme des collèges 2015, croit bon de citer une tribune du Monde du 21 octobre 1980 dans laquelle René Haby (celui qui, sans savoir ce qu'il était réellement en train de faire, en décrétant le collège unique, a ouvert la porte aux 80 % d'une classe d'âge au niveau du baccalauréat... [Lire la suite]
30 mai 2015

L'ECOLE N'EST PAS UN CHAMP D'EXPERIMENTATION SOCIALE

L'ECOLE N'EST PAS UN CHAMP D'EXPERIMENTATION SOCIALE Pour les pédagogistes, les élèves semblent surtout exister en tant qu'entités sociologiques. Ils oublient, ou feignent d'oublier, qu'une classe n'est pas la même le lundi à 8 heures et le jeudi à 16 heures 30, qu'elle n'est pas la même après deux heures d'éducation physique ou après un devoir surveillé de mathématiques, qu'elle n'est pas la même devant un enseignant autoritaire et devant un enseignant accommodant, et qu'elle varie, cette classe, en fonction de la période de... [Lire la suite]
27 mai 2015

SI J'ETAIS L'ENSEIGNEMENT PRIVÉ

SI J'ETAIS L'ENSEIGNEMENT PRIVÉ Si j'étais l'enseignement privé, je me méfierais d'une réforme qui prétend limiter fortement l'apprentissage réel du latin, du grec et de l'allemand. En effet, afin d'attirer de nouveaux élèves, il ne manquera sans doute pas d'établissements privés pour améliorer leur attractivité en engageant des professeurs d'allemand, de latin et de grec. D'ici quelques années, lorsque les humanités auront presque disparu des établissements publics (où elles seront remplacées par une médiocre pédagogie du projet et... [Lire la suite]
20 mai 2015

PHILIPPE MERIEU DECOUVRE LE COLLEGE

PHILIPPE MERIEU DECOUVRE LE COLLEGEJe lis ceci dans une des nombreuses chroniques et textes divers dont l'illustre Philippe Meirieu ne cesse d'abreuver les médias (ah c'est qu'il est productif, le bougre!) et évidemment, à cette lecture, évidemment, fatalement, les bras m'en tombent, je cite :« Les élèves qui entrent au collège peinent à avoir une représentation de l’institution qui les accueille, de ses principes et de ses exigences ; ils ne voient jamais leurs professeurs en même temps, ne sont que rarement accompagnés et... [Lire la suite]
16 avril 2013

DE LA DISGRÂCE DE L'EXCELLENCE

DE LA DISGRÂCE DE L'EXCELLENCEPour ce qui est des internats d'excellence, il paraît, d'après ce que j'ai entendu sur France Culture ce matin du mardi 15 avril 2013,  qu'on pourrait les supprimer. Trop chers, disent les uns (quoique les chiffres, n'est-ce pas, on leur fait dire ce qu'on veut). D'autres soupçonnent des jalousies envers les chefs d'établissement des dits internats qui auraient ce pouvoir inouï de recruter eux-mêmes certains de leurs professeurs. Moi, depuis que l'on m'a informé (mais peut-être m'en a-t-on menti) de... [Lire la suite]

11 mars 2013

AH PHILIPPE MEIRIEU !

AH PHILIPPE MEIRIEU ! Entendu ce lundi 11 mars 2013 dans "Les Nouveaux Chemins de la Connaissance" : Philippe Meirieu. C'est toujours amusant d'écouter Philippe Meirieu. Quel idéalisme ! Quel lyrisme tempéré par l'expérience professionnelle ! Qu'est c'qu'il cause bien ! Bon, il a plutôt tenu le coup dans son argumentation, sauf qu'à la fin, en souhaitant que, je cite de mémoire, "chacun" (sic) puisse avoir la possibilité de croiser Homère, Joyce, le Faust de Goethe, il retombe dans l'illusion que "chacun" puisse être intéressé... [Lire la suite]
26 octobre 2012

DU GRAIN A MOUDRE ET DU SUCRE A ME CASSER SUR LE DOS

DU GRAIN A MOUDRE ET DU SUCRE A ME CASSER SUR LE DOS 1.Les véritables habitants de ce monde sont les neurones. 2.Dans les romans, quand le "vent heurte la vitre", c'est que souvent "la pluie crépite". (cf Yves Viollier, Délivre-moi, Pocket n°14886, p.56). 3."Des gens qui n'étaient rien sont devenus importants et dangereux." (Yves Viollier, op. cit., p.87) : Les révolutions permettent ce genre de promotions périlleuses. Et des révolutions, l'Histoire en est pleine. C'est ainsi que, dit-on, la moitié communiste du monde fut, au XXème... [Lire la suite]
14 décembre 2008

J'AJOUTE QUE

J'AJOUTE QUEA propos de la très dispensable réforme Darcos (décembre 2008) J'ajoute que ce n'est pas en tripatouillant les appellations, en bricolant les troncs communs, en inventant des "modules" et autres billevesées que l'on réglera le véritable problème qui se pose à tout système éducatif : son adaptation au marché du travail.J'entends de plus en plus souvent parler de jeunes gens surdiplômés (bac + 4 souvent) et qui, plusieurs mois après avoir quitté leurs chères études, ne trouvent toujours pas de travail. On dit... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2008

REFLEXION D'UN COLLEGUE

REFLEXION D'UN COLLEGUEA propos de la très dispensable Réforme Darcos (décembre 2008) Comme je lui demandais des nouvelles de son Lycée, un collègue me répondit que cette année, ça allait mais que, n'est-ce pas, pour l'an prochain, franchement, au niveau des postes, du recrutement des élèves, de l'avenir des filières technologiques, c'est le brouillard.Cette réflexion, je l'entends partout. C'est incroyable ce qui se passe, on a l'impression que le Ministère Darcos improvise sa réforme au fil des semaines. En ce qui concerne... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]