20 novembre 2008

"JUSQU'A L'ORGANIQUE, JUSQU'AUX TRIPES"

"JUSQU'A L'ORGANIQUE, JUSQU'AUX TRIPES" A la page 5 du numéro 56 de la revue Elegy (livraison de novembre/décembre 2008), à propos d'une exposition de l'artiste Natalie Shau, nous lisons cette phrase : "Un monde surréaliste, sombre et romantique qui appartient à l'art digital mais touche directement à l'organique, aux tripes, au rêve."Intéressante, cette phrase qui, si elle lie logiquement l'épithète "surréaliste" au complément "rêve", lie aussi les adjectifs "sombre" et... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 novembre 2008

ANT!CORPS 7

ANT!CORPS 7 Une fois tournée la mirifique couverture à féerie aux yeux fixes d'une baby doll avec félin de fantaisie sur les genoux, - il s'agit du n°56 du magazine Elegy (livraison de novembre/décembre 2008) -, on trouve une publicité pour des corsets à destination, je présume, des fétichistes et autres nostalgiques de Betty Page. Pourquoi une telle publicité dans un magazine voué à la culture gothique ?C'est qu'il est vrai que l'iconographie gothique aime à mêler fantasque et érotisme. Ainsi, page 5 du même numéro d'Elegy, on peut... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 06:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 octobre 2006

ACCIDENT

ACCIDENT Je soufflais hoquetais me bloquant heuk heuk l'air fatalC'est sûr que la boucherie me degoûta manifesteAvec l'envie de déguerpir mais fallait bien que j'reste ;Les cadavres demain feront la une du journal. Au ciel bâché de bleu s'envolaient des pylônes ;Les réverbères bavaient leurs ronds de lumière ;Sur la route oùs'que le sang coulait des femmes pleurèrent ;Il avait pas fait dans le détail, le trente tonnes. Pâle, le chauffeur, peut-être bien un slovaque,Tout choqué, prostré, pâle comme un drap de lit,Groggy puis... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 00:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 avril 2006

ELOGE DE LA MAYONNAISE

ÉLOGE DE LA MAYONNAISE L'une des choses que je comprends le moins, c'est l'achat par des personnes qui ont pourtant l'air parfaitement humaines de mayonnaises industrielles, bourrées d'additifs plus ou moins avouables et d'une pâleur de triste week-end.Je conçois que, par souci d'économie ou gain de temps, on puisse acheter de la viande sous cellophane et du pain en supermarché, mais en ce qui concerne la mayonnaise, je ne m'explique pas ce phénomène sociologique tant la confection de cette sauce miraculeuse ne prend que peu de... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 10:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 avril 2006

A PROPOS DE CORNE D'AUROCH

A PROPOS DE CORNE D'AUROCH Les gens véritablement stupides sont comme les gens véritablement méchants, assez rares et en général vivant dans des réserves que la société leur octroie plus ou moins gracieusement. Aussi lorsque les hasards de la vie nous mettent en présence de quelqu'un qui, pourvu d'une situation sociale lui donnant quelques responsabilités, met à profit cette position dominante pour exercer toute l'étendue de sa sottise, nous ne pouvons faire autrement que de nous en réjouir tant il est plaisant, le spectacle d'un... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 00:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 mars 2006

AVEC MA MAUVAISE FOI HABITUELLE, EVIDEMMENT !

AVEC MA MAUVAISE FOI HABITUELLE, ÉVIDEMMENT De l'anthologie Les Etoiles de la Faim (Orphée La Différence) la première page de la préface de Nils Gascuel donne le ton du malheur de Christine Lavant : "Une surdité partielle, la dépression l'accompagneront sa vie durant, ainsi que la pauvreté et une certaine laideur, dont elle restera honteuse". Il est tant d'assassins et tant de cupides, rapaces de la finance et autres spéculateurs, que les destins douloureux des humbles, - et surtout s'il s'agit de ces princes méconnus que... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 19:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 février 2006

Pourquoi je n'aime pas la "Starac" ?

POURQUOI JE N'AIME PAS LA STARAC ? Bin oui, au fait, pourquoi que je l'aime pas, la Star Académie qui est cependant et apparemment l'une des émissions les plus populaires du Paysage Audiovisuel Français (PAF) ?Après tout, c'est une émission dynamique, jeune, qui fait travailler beaucoup de gens, de techniciens, de professionnels du spectacle dont beaucoup sont des intermittents.C'est une émission qui rapporte de l'argent (via la taxation des SMS et autres appels téléphoniques, via la promotion et la vente des disques). Le libéral... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 23:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 février 2006

LIBERTE VERSUS EGALITE

LIBERTÉ VERSUS ÉGALITÉ Entendu récemment, le 16 janvier me semble-t-il, Patrick Devedjan sur France-Culture se prononcer contre l'adhésion de la Turquie à l'Union Européenne. La raison invoquée est que la Turquie n'est pas une démocratie.Je ne me prononcerai pas sur ce point mais s'il est exact que la Turquie n'est pas une démocratie, alors, effectivement, il faut refuser son adhésion.A le remarque qui lui était faite que peut-être l'entrée de la Turquie dans l'Europe faciliterait un éventuel processus démocratique, Pätrick... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 12:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 février 2006

ROBOT, GO HOME !

ROBOT, GO HOME ! Je ne sais pas si vous connaissez Bender, le robot du dessin animé Futurama de l'épatant Matt Groening (à qui l'on doit aussi les urbaines aventures de la famille Simpson), Bender, assemblage de tôles et de boîtes de conserves recyclées, qui a de l'humain tous les défauts et du robot une voix de synthèse à faire frissonner d'aise les Dépêche Mode et autres faiseurs de tubes en boîtes à rythmes de la galaxie des eighties, eh bien, il semble que Bender ait lui aussi été délocalisé et qu'il ait trouvé du travail sur... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 11:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 février 2006

Note sur "Wake me up when september ends" de Green Day

NOTE SUR "WAKE ME UP WHEN SEPTEMBER ENDS" DU GROUPE GREEN DAY Elle commence de façon anodine la chanson de Green Day qui s'appelle "Wake me up when september ends". Elle commence de façon anodine, genre chanson d'amourette à la guitare, l'oeil ébloui sous la mèche savamment rebelle, et les images du clip vidéo nous donnent à penser que rien ne ressemble plus à un morceau de pop/rock standard qu'un autre morceau de pop/rock standard : un jeune homme et une grande endive à cheveux lisses s'amusent comme des fous... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 00:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]