22 mars 2012

EN LISANT CHRISTINE LAVANT (31-40)

EN LISANT CHRISTINE LAVANT (31-40) Citations : Christine Lavant Traduction : Christine et Nils Gascuel Source : Les étoiles de la faim (Orphée / La Différence, 1993) A CHACUN SA PART DU REEL 31. "Du hättest dies können !" (p.106) ("Cela était à ta portée !") Ce dont on nous dit "cela était à ta portée !" était généralement tout à fait en dehors de notre patience. 32. Les naïfs pensent qu'à tout problème correspond une solution. Les cyniques feignent de le penser. 33. L'univers est irrésoluble. C'est pour ça qu'il existe. 34.... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 mars 2012

EN LISANT CHRISTINE LAVANT (26-30)

EN LISANT CHRISTINE LAVANT (26-30) OEUVRER A LA ROSE Citations : Christine LavantTraduction : Christine et Nils GascuelSource : Les étoiles de la faim, Orphée / La Différence, 1993 26."Ich wirke blindlings an der Rose weiter" (p.46)("Je continue aveuglément d'oeuvrer à la rose")Continuer aveuglément d'oeuvrer à la rose : voilà une jolie formule pour décrire le travail poétique. C'est l'adverbe surtout qui ici intéresse. Nous ne savons pas réellement ce que nous écrivons et quel sera le sort de nos charmes. Si, selon la formule... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mars 2012

EN LISANT CHRISTINE LAVANT (6-10)

EN LISANT CHRISTINE LAVANT (6-10) NI ROSE, NI FOUET Les citations de cette page sont extraites du recueil Les Etoiles de la faim (Orphée / La différence n°166). Les vers de Christine Lavant figurent entre guillements. Leur    traduction par Christine et Nils Gascuel figure en italiques. 6. Der Pfauenschrei ("Le Cri du paon"), c'est le titre d'un recueil de Christine Lavant. On ne peut mieux dire la bizarre vanité et la roue dans laquelle le poète - quel paon lui    alors ! - s'efforce d'exprimer... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2006

"Fremdblütig im Herzen der Nacht"

"FREMDBLÜTIG IM HERZEN DER NACHT"Notes sur la poésie de Christine Lavant (cf Les Etoiles de la faim, anthologie de poèmes traduits par Christine et Nils Gascuel, Ed. Orphée La Différence, p.84-85) Double exil de la poétesse, comme est double le sens des mots familiers et amers que Christine Lavant, cette princesse pauvre, employa dans la composition de ses textes : Fremdblütig im Herzen der Nacht,Etrangère dans le coeur de la nuit, Sèche malgré la pluie, sèche comme reste sèche la poussière sous la pluie, si fine et... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 03:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2006

"Das Brot mit den Irren teilen"

"DAS BROT MIT DEN IRREN TEILEN"Notes sur la poésie de Christine Lavant. Horch ! das ist die leere Bettlerschale,halb aus Lehm noch, aber halb schon Stein,und sie trommelt dir bei jedem MahleHungerlieder zwischen Brot und Wein. Ecoute ! voici la coupelle vide du mendiant,à moitié d'argile encor, à moitié de pierre déjà,qui tambourine pour toi à chaque pasdes chants de faim entre pain et vin. Ainsi commence le choix de poèmes traduits par Christine et Nils Gascuel pour leur anthologie consacrée à la poétesse Christine... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 02:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2006

"LE CRIME DU LOUP"

"LE CRIME DU LOUP"Notes sur un poème de Christine Lavant (Autriche, 1915-1973) Er hat angezündet den Faden,Er hat eingefädelt das Licht,jetzt vernäht Er den wölfischen Schadenim furchtbaren Neumond-Gesichtbeim Jammer der ganz armen Seelen.           (Christine Lavant, Les étoiles de la faim, Orphée La Différence, p.70) Il a allumé le fil,Il a enfilé la lumière,maintenant Il recoud le crime du loupdans le terrible visage de la nouvelle lunesous les lamentations des très pauvres... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2006

Notes sur "les Etoiles de la faim"

NOTES SUR LES ETOILES DE LA FAIM DE CHRISTINE LAVANT Der Heiland lässt vom Baum nicht ab,Sein Heil gehört der ganzen Weltund wechselt auch mein Taumel-Gehnin einen steilen Kreuzweg um.                (cf Les Etoiles de la faim, Orphée La Différence, p.66) Le Sauveur ne quittera point l'arbre,son salut s'adresse au monde entiermême si l'ivresse de ma marchedevait tourner au raide chemin de croix.                (traduction :... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 22:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]