30 mai 2008

HASARD... HASARD...

HASARD... HASARD..."Moi je dis qu'après nous  ne reste rien du tout."(Jean Tardieu, Voyage avec Monsieur Monsieur in Le fleuve caché, Poésie/Gallimard, p.112-113)"Avec Monsieur Monsieur" : Répétition drolatique du mot "Monsieur" au premier vers de "Voyage avec Monsieur Monsieur" de Jean Tardieu. Au vers 2, nous apprenons que le narrateur part en voyage avec Monsieur Monsieur."Bien qu'ils n'existent pas" : Il se pourrait que Monsieur Monsieur n'aient aucune existence connue. Il... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 14:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 juin 2006

COMME LA FEUILLE A L'ARBRE

COMME LA FEUILLE A L'ARBRENote sur la première strophe de A tu et à toi de Jean Tardieu (cf Jean Tardieu, L'accent grave et l'accent aigu, Poésie/Gallimard, p.65)Les vers de Jean Tardieu et de Anneke Brassinga figurent dans cet article en caractères gras.La poésie est paradoxale.Ses énoncés sont souvent énigmatiques.Et ce qui nous paraît trop évident relève de la chanson.Le Saint patron de la poésie doit être étrange comme Saint Jean ou cruel comme le Sphinx. Paradoxes : Toi qui n'es rien ni personnetoije t'appelle sans te... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 11:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 juin 2005

"seul délivré je veille"

Notes sur le poème Insomnie de Jean Tardieu (cf L'accent grave et l'accent aigu, Poésie/Gallimard, p.106). Les citations faites du texte figurent en caractères gras. Il arrive que nous ne puissions dormir. Impossible de fermer l'oeil. Incident banal mais ce qui touche au sommeil, au décrochage de la réalité, nous intéresse.L'insomnie est l'impossibilité de décrocher du réel.Aussi est-elle subjective : Ma longue nuit les yeux ouvertsseul délivré je veillepour ceux qui dorment. Le poème de Jean Tardieu met l'accent sur la... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]