23 juillet 2006

EH OUI EN SOI C'EST UN CARNAVAL

EH OUI, EN SOI, C'EST UN CARNAVAL !Notes sur les deux premières strophes de Soir de Carnaval (Jules Laforgue, Les Complaintes et les premiers poèmes Poésie/Gallimard, p.299). Première strophe : Paris chahute au gaz (1). L'horloge comme un glas (2)Sonne une heure. Chantez ! dansez ! la vie est brève, (3)Tout est vain (4), - et, là-haut, voyez, la Lune rêveAussi froide qu'aux temps où l'Homme n'était pas. (5) Notes :1) Rythme binaire. Le chahut est basé sur un rythme binaire. Les chansons populaires souvent le sont aussi. Les... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2005

Notule sur Jules Laforgue et le soleil

Notule sur Jules Laforgue et le soleil.(cf Complainte des condoléances au soleil in Les Complaintes et les premiers poèmes, Poésie/Gallimard, p.115). Le poète devant le soleil. Le poète adverbial : Décidément, bien don Quichotte, et pas peu sale, Le poète devant le mot soleil pense à l'Espagne, à l'or de l'Espagne et à la grande, et haute, et pitoyable fierté de don Quichotte. La litote ironique s'impose alors : "et pas peu sale".Soleil d'Espagne, soleil des mouches, soleil des complaintes. Soleil... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 22:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]