13 avril 2013

RATURES SANS DOUTE

RATURES SANS DOUTE "Mon Coeur est un lexique où cent littératuresSe lardent sans répit de divines ratures."(Jules Laforgue, Complainte-litanies de mon Sacré-Coeur) Mon palpitant mon pâle piteux monCoeur quoi, mon agite-carcasse... mon CoeurEst pierre jetée (1) mon Coeur gros prétentieux Un poulpe replié un reptile lové (2) et pisLexique aussi le bougre a du vocabulaireOù il puise de quoi s'alimenter le cogitifCent récits à la fois y suscitent Littératures à méandres et confins où il Se perd mon Coeur queLardent - que faire de ce... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 avril 2013

COMME UN CAMEMBERT EN PLEIN DESERT

COMME UN CAMEMBERT EN PLEIN DESERT 1."Lévite félin aux égaux ronrons lyriques"(Jules Laforgue, Complainte du sage de Paris) Lévite greffier - c'est curieux ce chat en l'air Félin flottant entre deux meublesAux yeux immenses aux immenses pattesEgaux sont tes dits puisque tu dis dans tesRonrons rythmiques je ne sais quels chantsLyriques d'un matou totem pour une chatte fantôme. 2.Jules Laforgue dans la Complainte des consolations, "Je suis trop immense, / Trop chose" : Jules, des fois, i s'démesure. 3.Et dans Complainte des... [Lire la suite]
13 avril 2013

SOIS SAGE MON SINGE ET SONGE (SCENE 18)

SOIS SAGE MON SINGE ET SONGE (Scène 18) "Dans la jungle les hommes sont des singes."(Entendu dans "L'Explorateur en folie" (Animal Crackers), Victor Heerman, USA, 1930, [Capitaine Spaulding/Groucho Marx]). - Dites-moi, pensez-vous vraiment que...- Si je pense vraiment ne fait pas de doute.- Euh ! Pensez-vous vraiment que...- Et vous, à quoi pensez-vous ?- Pensez-vous vraim...- Pensez-vous seulement ?- Si je pense ?- Moi oui, je pense vraiment, mais pensez-vous seulement, ou alors avez-vous besoin de quelqu'un pour penser ?- Si j'ai... [Lire la suite]
13 avril 2013

NARGUONS NARGUONS NARGUONS

NARGUONS NARGUONS NARGUONS 1."Parasite insensé d'une obscure planète"(Jules Laforgue,  Résignation) Parasite moi toi nous d'la pomme de terreInsensé moi toi nous filant le paradoxe D'une lune au loin au loin au loinObscure serions-nous tombés chutés sur cettePlanète planète planète. 2."Les pianos, les pianos, dans les quartiers aisés !"(Jules laforgue, Complainte des pianos qu'on entend dans les quartiers aisés) Les pianos ce soir lesPianos sont pleins de mains coupées  Les pianos ce soir les Pianos gigotent de... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 01:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 avril 2013

POSE-QUESTIONS ET CHERCHE-REPONSES

POSE-QUESTIONS ET CHERCHE-REPONSESBrefs en lisant Jules Laforgue ("Les Complaintes et les premiers poèmes", Poésie/Gallimard). 1."Derniers soupirs d'un parnassien". Onomatopées, la pluie, en suite de "klop, klip, klop, klop, klip, klop". Rythmique. Y a du palatal. "goutte à goutte égrenant son rythmique sanglot". Le "g" dégorge. "vasques", "bassin". Immobilité de l'eau. Seul un "jet d'eau trouble". Motif parnassien. Le "calme" aussi. Le "silence" aussi. C'est qu'on contemple. "qu'on qu'on", des fois, c'est bien ça. Qu'on contemple le... [Lire la suite]
11 avril 2013

SUR QUELQUES DESSINS DE MATHIEU LAUFFRAY

SUR QUELQUES DESSINS DE MATHIEU LAUFFRAY DBD # 72 (avril 2013), pp 40-47 : portfolio Mathieu Lauffray. Les citations des propos du dessinateur figurent ici entre guillemets. 1.p.40 : escaliers monumentaux. Crâne de pierre. Orbites démesurées. Trous. Gouffres. Architecture gris-vert. Ruines des jungles. "Murailles", "cité perdue". Petits bonshommes. Quatre têtes dans quatre cases. "J'ai penché un peu l'horizon afin de rendre plus ardue la progression vers les portes monumentales." C'est le privilège des graphistes, des... [Lire la suite]

11 avril 2013

SPHINGERIES ET SINGERIES

SPHINGERIES ET SINGERIES 1."Et voici que j'entends, dans la paix de la nuit"(Jules Laforgue, Soir de Carnaval) Et et et et donc et quoi et queVoici que cataclop cataclop un dadaQue dites-vous ? Et pourquoi pas un dadaJ'entends son cataclop cataclop qui s'rapprocheDans la ville la nuit dansLa plus longue rue de la ville la nuit la Paix ombrée de la ville la nuitDe cette ville je ne sais rien rien rien sauf que deLa rue j'entends monter le cataclop cataclop de laNuit du grand cheval qui avale les villes. 2.Parfois, ça ne tient qu'à... [Lire la suite]
08 avril 2013

QUAND JE PASSE

QUAND JE PASSEEn écoutant la musique de Ascenseur pour l'échafaud, par Miles Davis. 1."Of course - I prayed -And did God Care ?He cared as much as on the AirHe Bird - had stamped her foot -"(Emily Dickinson, Car l'adieu, c'est la nuit, Poésie/Gallimard, p.172) Bien Sûr - que je priais -Et Dieu en eut-il Souci ?Pas plus que si dans l'Air Un Oiseau - eût tapé du pied -"(traduction : Claire Malroux) J'aime bien ces quelques vers d'Emily Dickinson dont la familiarité me rappelle certaines insolences à l'égard de la métaphysique dont... [Lire la suite]
08 avril 2013

EN MÂCHANT LE CHIEN NOIR

EN MÂCHANT LE CHIEN NOIR 1."la vitre cachée / Qui rit là-bas..." (Rimbaud, Les Réparties de Nina) : Faire rire les vitres, une prouesse de l'Alchimie du Verbe sans doute. 2."Ont-elles bu des cieux barbares" (Rimbaud, Les Mains de Jeanne-Marie) : que des mains puissent boire est déjà épatant, mais boire aux cieux barbares, ça en devient gothique : brunes donc, puisque ce sont "Mains sombres que l'été tanna", trempant leurs lèvres dans des cieux sanguins, ou tourmentés comme des pourchassés, les mains s'enivrent de quelque liqueur... [Lire la suite]
07 avril 2013

JAZZ ENTRE AUTRES

JAZZ ENTRE AUTRES 1.Avec Balades en Jazz, c'est avec talent qu'Alain Gerber jasa jazz sur le jazz. 2.Peut-être la musique fut-elle à l'origine une manière de mesurer le temps, de le compter ? Quelques siècles plus tard, la musique a surtout réussi à le démonter le temps, à lui donner toute sa démesure. 3.Ah ! en ai-je mangé du pain perdu des illusions ! 4."(et en l'occurence John Lewis)" : en l'occurrence, j'ai oublié un "r" à occurrence. Quant à John Lewis, il fut formidable. Ecoutez donc comme elle est pleine de bijoux, la... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,