20 juin 2017

OUI MAIS TOUT DE MÊME

OUI MAIS TOUT DE MÊME   1. Défois j'peux pas entendre « The Sound of Silence »(« Hello darkness my old friend ») sans m'avoir comme de la gribouille dedans (c'est bête).   2. Défois de la fatigue dans l'être, couteau qu'a perdu sa lame pis qui s'sent tout manche.   3. Un fantoche agite ses routes en moi, mais il balbutie, confond les noms des patelins, et me fourvoie.   4. Jadis j'ai haï les livres. Menteurs ! Je leur disais tandis que le réel s'enfuyait en se moquant du monde... [Lire la suite]

19 juin 2017

A DECLAMER AVEC LA VOIX DÉSABUSÉE D'UN COMÉDIEN FORT LUCIDE

A DECLAMER AVEC LA VOIX DÉSABUSÉE D'UN COMÉDIEN FORT LUCIDE1.« Je ne me suis pas consoléBien que mon cœur s'en soit allé »(Verlaine)Des fois on a le cœur « s'en soit allé »C'est quand on est triste tout seul puisqu'on n'a plus envie de rien et même pasd'chicons au gratin On n'a pas envie caron a l'cœur tout parti ailleurs qu'on nefait rien d'autre qu'attendre son retour2.« cloche en mer, fausse, assourdiede neige lente. »(Verlaine)Des fois j'entends des musiques étrangesà la radio Des fois ça sonne drôle... [Lire la suite]
18 juin 2017

18 JUIN 2017 2ND TOUR DES LEGISLATIVES ET VOTE FN DANS LE BASSIN MINIER

18 JUIN 2017 2ND TOUR DES LEGISLATIVES ET VOTE FN DANS LE BASSIN MINIER   Sur France Inter, un "expert" en géographie électorale évoque le vote de la « communauté des mineurs du bassin minier » du Pas-de-Calais : n'importe quoi !   Si les gens votent FN, c'est surtout en raison de la désindustrialisation qui frappe très durement le Nord-Pas-de-Calais. Le vote FN n'est en rien caractéristique de ce que pourrait penser je ne sais quelle « communauté » des ex-mineurs (cela fait belle lurette qu'il n'y a... [Lire la suite]
18 juin 2017

ILS ONT BON DOS LES ESCARGOTS

ILS ONT BON DOS LES ESCARGOTS   1. C'est souvent quand on entend parler les autres qu'on se rend compte à quel point, dès qu'on l'ouvre, on peut être prétentieux casse-bonbons.   2. « Planer avec le condor se faufiler dans les ruines » (Michel Butor, « Lectures transatlantiques »)   Moi perso « planer avec le condor » comme il dit Michel Butor ça me dit pas trop que ça me paraît bien haut   que j'ai l'vertige et pis le condor i s'rait peut-être pas d'accord pis d'un... [Lire la suite]
17 juin 2017

PARCE QUILLÉ TOUDIS PARTI

PARCE QUILLÉ TOUDIS PARTI1.L'vieux cœur il avot mès come il allotbien avec sa vieille tête et ses vieuxlivres tout son vieil qilla dan l'être J'aime bien le verbe quiller qu'on ditça il n'est pas venu parce quillé alléà l'pêck et ce soir on mange du pichon2.« Pourquoi cette colère ? » se dit-ilpeut'êt'i vit pas come i voudrot dansla vie défois reste que ça la colère.  3.Un home bien diféran d'moiPourtan cete sotise & cetemaladrece n'seré-ce pas mapome j'lui reconos l'pépinon dirot pas moi mes si céma pome chui... [Lire la suite]
16 juin 2017

EN DEPIT DE

EN DEPIT DE   « Deviens ce que tu es : mais il n'y a rien qui ait à devenir : Nous ne sommes rien de ce que le langage désigne. » (Pascal Quignard, « Abîmes »)   Je n'ai jamais très bien compris la célèbre formule « Deviens ce que tu es » et même ai parfois pensé qu'elle avait un genre slogan   un genre m'as-tu-vu comme je sonne bien dis pour être vraiment sensée même si j'y crois deviner la fidélité à soi-même ou peut-être   la prédestination que du coup tu... [Lire la suite]

16 juin 2017

MAIS LE PASSÉ DIS LE PASSÉ HEIN LE PASSÉ

MAIS LE PASSÉ DIS LE PASSÉ HEIN LE PASSÉ   « Le temps n'existe pas mais le passé existe : il vient de la reproduction. » (Pascal Quignard, « Abîmes », chapitre LIII)   Que le temps n'existe pas je l'ai appris en classe de terminale c'était un samedi matin entre 10 heures & midi il pleuvait   il pleuvait celle pour qui que quoi dont où est-elle passée maintenant elle était bien jolie que le temps a passé avec ses   heures des leurres les heures où ma sœur tant y battit le... [Lire la suite]
15 juin 2017

LE MATIN EN DORMANT

LE MATIN EN DORMANT   « Le matin – En dormant J'entends des voix. Lueurs à travers ma paupière. » (Victor Hugo, « Fenêtres ouvertes »)   Un texte de Victor Hugo que j'aime bien c'est « Fenêtres ouvertes » de 1877 les vers qu'ils sont datés l'est composé de   courtes notations de pris sur le vif il commence par « Le matin » que moi ça me rappelle le nom d'un journal mais aussi   les rues claires (sauf en hiver) oùsque vivant je fus allant venant passant pis ... [Lire la suite]
14 juin 2017

TIENS JE SUIS PAS CONTENT

TIENS JE SUIS PAS CONTENT 1. Législatives 2017. Entendu le clip radio de campagne du PS qui, après avoir tant nui à l'Ecole, tente de récupérer les voix perdues des enseignants : obscène. 2. Je suis contre la reconnaissance du vote blanc qui ne semble pouvoir se concevoir sans rendre le vote obligatoire. Et le vote obligatoire, c'est le risque, à plus ou moins long terme, d'être obligé de participer au plébiscite de quelque fantoche à venir. 3. Quand j'entends le mot « empathie », je pense à ces millions... [Lire la suite]
13 juin 2017

SOUVENT POUR M'AMUSER

SOUVENT POUR M'AMUSER   1. Trop bien mangé… écris moins bien… j’digère ça fatigue… et comme je ne suis en forme qu’à de rares moments de lucidité…   2. Nombre de nos amis ne sont pas vraiment nos amis de même que nombre de nos ennemis ne sont pas vraiment nos ennemis. Sacs d’osses touceusses.   3. Il rit à gorge déployée, à pipe fendue, à côtes éclatées : le plus dur, c’est de ramasser les morceaux.   4. Le réel se déplie : c’est comme ça qu’on trouve les trucs qui en tombent.   5. Je... [Lire la suite]