16 octobre 2005

Brève musique pour fantômes

BRÈVE MUSIQUE POUR FANTÔMES Dans le goutte à goutte de la nuitLe violon multiplie ses siSes si ses si ses signes glissantsDéfilent les fantômes au bruitLe piano monte monte et descendAu bruit de la pluie sur l'étangDe la pluie qui sable les miroirsLe violon allume ses soirsSes soirs ses soirs ses soirées étrangesOù remuent les yeux blancs des loups noirsLe violon est fou maintenantFou fou fourmillant de vifs accentsOn entend se déplacer des voixDans la brume une guitare aboie. (1) Note : (1) On me fera, - bien sûr ! -, remarquer... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 12:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 octobre 2005

Convention

CONVENTION "Ce n'est plus d'elle que la fleur tenait désormais sa beauté, mais du nom indécis de "chrysanthème" que nous lui donnons, c'est-à-dire d'une simple convention." (Yukio Mishima, Le Pavillon d'Or traduit par Marc Mécréant, folio, p.240). Il arrive que les noms se détachent des choses, comme feuilles de l'arbre.Il arrive que le prix que nous donnons aux choses migre dans leur nom.Ainsi le Bien parfois se nomme Dieu et Enfer est le nom du malheur.Cela s'appelle "poésie" si l'on veut, cette... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2005

Passouline et sa tasse

PASSOULINE ET SA TASSE Vous connaissez tous le blog de Pierre Assouline (La République des Livres, http://passouline.blog.lemonde.fr). Je ne vous en ferai pas la louange car beaucoup apprécient à leur juste valeur la régularité et la pertinence des articles qui y sont publiés. A titre d'exemple, j'y ai lu aujourd'hui un éloge d'Harold Pinter qui me paraît justifié. Il a eu le prix Nobel de littérature, le grand Harold. Et c'est tant mieux. Car c'en est un, lui, d'écrivain, un vrai dramaturge à vous coller de l'atmosphère plein... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 01:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 octobre 2005

CE VISAGE DANS LA NUIT

CE VISAGE DANS LA NUIT Ce visage dans la nuitil n'aura fallu que peu de tempsdans la nuit sous une pluie de lampadairedans une ville l'année dernièreou il y a cinq ansou il y a dix ansou il y a n'importe quanddans le tempsce visage dans la nuitil n'aura fallu que le tempsde la flamme d'un briquetpour le déchiffreret depuiscomme une chansoncomme le goût de la bièreou des gauloises blondesil vous colle à la mémoirece visage de peu de tempsd'un instant jamais oublié      Patrice Houzeau     Hondeghem,... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2005

Et si ton père...

ET SI TON PÈRE... (Chanson pour jeunes gens) Et si ton père était boulanger levé tôt et les bras nusJe mangerais avec toi des croissants et du pain fraisEt si ton père était boucher levé tôt et les bras musclésJe mangerais avec toi des saucisses et des plats en sauce Et si ton père était curé levé tôt et les mains blanchesPartagerais-tu avec moi le vin de messe et le pain des sots ?Et si ton père était maquereau levé tard et les mains salesPartagerais-tu avec moi l'argent des gogos et des salauds ? Et si ton père était... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 02:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2005

Attention à c'qu'on dit !

ATTENTION A C'QU'ON DIT ! Linge sale Pour avoir laissé le cacochyme ErikaSur les plages de l'Ouest faire un gros caca,BientôtLa compagnie Total va être condamnée ;M'est avisQue le prix de l'essence est pas prêt de baisser. Provovation Entendu dans la bouche d'un collègue : "Je suis trop payé pour c'que j'fais et pas assez pour c'que j'pourrais faire !" (fin de citation). Le gars est titulaire de la fonction publique et c'est pas un jeunot !. Moi qui ne l'suis point, je serre les poings et n'en pense pas moins,... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 13:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 octobre 2005

LA GRANDE CHANSON

LA GRANDE CHANSON J'écoutais Charlebois dans mes jours de jeunesse"Doux Sauvage" me chavirait l'âme et la pluieDe Nougaro m'faisait des claquettes la nuitLe jour j'vérifiais qu'les filles avaient des fesses Hou ! Hou ! un grand hibou froufroute dans ma têteSes couplets un peu loufs Je dors Sous mes paupièresJ'entends jouer des airs anciens des chansonnettesDont j'me souviens d'étés passés d'autres hivers Le passé est semblable au chat de SchrödingerNi vivant ni mort à la fois mort et vivantCette fille aux yeux verts... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 11:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 octobre 2005

Jazz :Cléopâtre de Théodore de Banville

JAZZ : D'APRÈS CLEOPATRE DE THEODORE DE BANVILLE                  Et l'idole de jaspe en a les yeux brûlés (Théodore de Banville) Paraît qu'ça brûle dans la nuit    des flammes et des morts    des flammes et des cris    paraît qu'ça brûle dans la nuit    et qu'ça s'plaint    et qu'ça s'plaint    et qu'ça s'plaint    en continu    fleuve de cris, fleuve de sang    Paraît qu'il pleure le... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 00:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 octobre 2005

NOTES SUR RONSARD

DERNIÈRE MUSIQUENOTES SUR PIERRE DE RONSARD (1524-1585) :"Il faut laisser maisons, vergers et jardins,..." (in Derniers vers, 1587, posth.)Un jour, arrivé au bout de mon p'tit bout de route, mourant d'une saloperie nicotine ou d'insuffisance fiscale, le coeur calanchant, la rime patraque et l'illusion lyrique bien déplumée, je me dirai, si j'ai encore quelque mémoire, je me dirai ces vers de Pierre de Ronsard : Il faut laisser maisons et vergers et jardins,Vaisselles et vaisseaux que l'artisan burine,Et chanter son... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2005

Café Picouly du 7 octobre 2005

CAFÉ PICOULY DU 7 OCTOBRE 2005 Vu, ce soir, sur France 5, l'émission littéraire de Daniel Picouly intitulée "Café Picouly" (c'est rigolo!).Picouly en animateur télé, et pourquoi pas ? Il a l'air d'avoir l'humilité que l'on suppose à Bernard Pivot et le côté "garçon moderne qui ne fait pas son âge" de Naguy.Au programme et en vrac : une remise en question de la psychanalyse par l'un des auteurs des "Dossiers noirs de la Psychanalyse" (ou est-ce "Le Livre noir de la Psychanalyse" ? je sais pas,... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]