03 octobre 2016

NOTES ET TRAITS SUR LE GRAND VIOLON DE HENRI MICHAUX

NOTES ET TRAITS SUR LE GRAND VIOLON DE HENRI MICHAUX« Rageur, m'engouffrant dans ses plaintes, dans un amas de tonnerres nasillards »(Henri Michaux, « Le grand violon »)1.Dans un poème à Henri Michaux y en a un qui dit qu'il a un « grand-violon girafe » et pourquoi pas un trombonéléphant je dis.Ou une flûte à bec de canard ou un saxopopotame ou une guitare qui boit d'la bière tant qu'on y est.Mais moi ce que je préfère c'est la fontaine-batterie celle qui gicle et qui cingle et dont les voix jaillissent... [Lire la suite]

02 octobre 2016

NOTES SUR LE SONNET DES VOYELLES A L'AUTRE ARTHUR LÀ

NOTES SUR LE SONNET DES VOYELLES A L'AUTRE ARTHUR LÀ   ARTHUR RIMBAUD : VOYELLES   « A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles, Je dirai quelque jour vos naissances latentes : A, noir corset velu des mouches éclatantes Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,   Golfes d'ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes, Lance des glaciers fiers, rois blancs, frissons d'ombelles ; I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles Dans la colère ou les ivresses... [Lire la suite]
02 octobre 2016

NOTES DOUTEUSES SUR A LA MEMOIRE DE ZULMA DE TRISTAN CORBIERE

NOTES DOUTEUSES SUR "A LA MEMOIRE DE ZULMA" DE TRISTAN CORBIERE             « A LA MEMOIRE DE ZULMA            VIERGE-FOLLE HORS BARRIERE                       ET D'UN LOUIS   ... [Lire la suite]
02 octobre 2016

DANS LES PLIS D'LA PEAU DES MIROIRS

DANS LES PLIS D'LA PEAU DES MIROIRS   1. Rien elle se consacre à ses chats rien sinon oh bin elle assassine bien un peu deci-delà mais sinon rien ses chats c'est tout rien.   2. Elle se consacre à ses charmes elle était très jolie y a longtemps qu'elle cherche maintenant ses charmes dans les plis d'peau des miroirs.   3. Les jeunes filles ça va à la fontaine qu'un beau jour on les retrouve plus qu'la fontaine les a assassinées.   4. Des fois dans les films d'orreur y ades bocau avec des tetes coupées... [Lire la suite]
02 octobre 2016

RIEN ELLE SE CONSACRE A SES CHATS RIEN

RIEN ELLE SE CONSACRE A SES CHATS RIENRien elle se consacre à ses chats rienelle se consacre à ses chats rien ellese consacre à ses charmes je vous l'aidit ça déjà qu'elle était très jolie ya lontant lontant lontant lontant trèslontant qu'elle cherche maintenant sescharmes dans les plis du tant la jeuneva à la fontaine qu'un beau jour on laretrouve plus je vous dis rien elle seconsacre aux bocaux avec des têtes coupées dedans pis qui baignent dans leurmort sinon non elle ne fait rien c'està ses chats qu'elle se consacre pis letemps... [Lire la suite]
20 septembre 2016

APPARITION DE NINA H.

APPARITION DE NINA H.   1. « Ce que le public réclame, c'est l'image de la passion, non la passion elle-même. » (Roland Barthes, « Mythologies » in Raoul Vaneigem, « Dictionnaire de citations »)   Nous aimons les images, les métaphores et les masques en ce que ce bal nous met à distance des passions que l'on dit dévorantes.   Les fictions sont les contrepoisons des passions, quoique parfois elles en soient aussi les vecteurs.   Les fictions, des ambassadeurs en habits de... [Lire la suite]

20 septembre 2016

QUAND J'ÉTAIS JEUNE J'CROYAIS AUX STONES

QUAND J'ÉTAIS JEUNE J'CROYAIS AUX STONESQuand dans un romanNono lance un regard perçantA Nini (c'est sa sœur)Je me dis pas de panique aucune peurCar elle va la Nini dans une belle envoléeRattraper l'oeil à la voléeCe qui n'a aucun rapportNon vraiment aucun rapportAucun rapportAucun rapport avec ce qui suitOui ouiQuand j'étais jeune (dans une autre vie)Je croyais aux Stones, à Pink FloydEt vous pouvez vous brosser pour qu'à FloydJ'aille vous trouver une ri-Meuh font les vaches de la pochetteÇa oui qu'Pink Floyd c'était chouettePis... [Lire la suite]
18 septembre 2016

OS OS OS

OS OS OS   1. Lors il se moucha fort car il avait le nez long et plein de monde dedans.   2. M'est avis que bientôt nous ne vivrons plus qu'avec le fantôme de la liberté et nous nous adonnerons stupidement au culte de la politique.   3. I réforment i réforment (ça coûte des sous) mais i dédoublent pas : 30 élèves par cours : c'est pas d'la pédagogie, c'est du gavage.   4. « C'est le Temps, bien sûr. (Est-il pareil chez vous?) Il faudrait arriver plus tôt que lui » (Henri Michaux,... [Lire la suite]
18 septembre 2016

PARODIE CERTES MAIS AVEC UN PEU D'HISTOIRE QUAND MÊME

  PARODIE CERTES MAIS AVEC UN PEU D'HISTOIRE QUAND MÊME   LES MARMITONS BLANCS (parodie culinaire de l'excellent « Chant des partisans blancs ». « Les Partisans blancs », j'ai eu l'honneur de l'apprendre à Berlin à une époque heureusement révolue où les « rouges » faisaient régner sur la moitié de l'Europe un ordre communiste imbécile, inefficace et menaçant).   Dans la soif et la famine Par les creux et par les champs A l'appel de la cuisine Marchaient les marmitons blancs A... [Lire la suite]
17 septembre 2016

KSÉ COMME UN SINGE L'HOMME TSAIS

KSÉ COMME UN SINGE L'HOMME TSAIS1.Défois on san pis défois on manj du fromaj kilya kelkchoz dan l'jenr infini làddans & pas seuleman dan les trous à gruyère & qu'on tressaïl.2.Qu'on dit alor com si on s'apelai Michaux « Moi – ça - tremble » que le réel l'arrête pas de trembler qu'on l'voit même pas qui parkinsonne. 3.Qu'on grouye d'bous d'mondes paralèle qu'on est là avec nos ptits mickeys nous traversant come le tems traverse le tems même kil existe pas.4.Que dans les rues de chaipaoù les longues rues de chaipaoù y... [Lire la suite]