22 décembre 2016

MAIS AU MOINS Y A LA MUSIQUE

MAIS AU MOINS Y A LA MUSIQUE Bouts de phrases tirés de la traduction d'un roman d'Agatha Christie et qui m'ont servi à composer les brefs qui sont dessous : « Ayant pris l'ascenseur » « sonner à la porte » « il y a des éternités qu'on ne vous a pas vu ici ! » « fauteuil trapu au coin du feu » « après un bref coup d’œil » « Rien à voir avec la réalité ! » « un tel rythme dans la langue ! » « un joli petit assassinat » ... [Lire la suite]

22 décembre 2016

COMME UN COMME UN COMME UN GRAND TROU

COMME UN COMME UN COMME UN GRAND TROU1.« Le fantôme d'Uriah Chickenhead se tut. Sa voix qui paraissait naître de la pâle vibration des rayons de lune, reprit sur un mode monocorde :- Un et deux font trois ! »(Jean Ray, « Le Bonhomme Mayeux » in « Les Derniers Contes de Canterbury »)« Le fantôme d'Uriah Chickenhead se tut. »(Jean Ray)Uriah Chickenhead ! J'adore ce nom.Si vous vous appelez Uriah Chickenhead alors c'est que vous hantez un conte de Jean Ray et donc je vous ai... [Lire la suite]
22 décembre 2016

J'AVAIS MIS MA TÊTE DE CHIEN

J'AVAIS MIS MA TÊTE DE CHIEN   1. « Mais d'où vient ce bruit sourd ? Quelle pâle lumière Dissipe ces horreurs et frappe ma paupière ? » (Corneille, « Médée », v. 1209-10 [Egée])   Parfois on se demande d'où qu'il vient ce bruit sourd qu'c'est pêtre Poltergeist qui frappe qu'il est pas content on sait même pas pourquoi.   Quc'est ptêtre Poltergeist ou alors c'est l'plombier qu'on dit Qui c'est ? C'est l'plombier i dit mais c'est un perroquet qui dit Qui c'est ?   ... [Lire la suite]
22 décembre 2016

SONNET A NINON SUIVI DE QUELQUES HUGOLADES

SONNET A NINON SUIVI DE QUELQUES HUGOLADES   1. SONNET A NINON   Ninon tu es si belle comme un camion Eud d'pompiers que je serais ton pin-pon Ninon Ninon, marin je te donnerais le pompon Et toi tu dirais Mon dieu ce garçon est rond   Que je serais rond non Ninon c'est pas si sûr Que quand je te vois j'ai plus envie de biture Je t'offrirais pas des fleurs passque c'est périssab' Mais des oh c'est tellement bon   Que je t'offrirais des kebabs Avec la tomate les frites et les oignons Puis youplali... [Lire la suite]
22 décembre 2016

SA FACE AUX CARREAUX SUIVI D'UNE HISTOIRE DE TITIR

SA FACE AUX CARREAUX SUIVI D'UNE HISTOIRE DE TITIR   1. « Une fenêtre dans la nuit est une épouvante. J'ai connu des gens qui devinrent fous rien que pour avoir attendu l'être de cauchemar, surgi des ténèbres, qui collerait sa mortelle face aux carreaux. » (Jean Ray, « Le Uhu » in « Les Derniers contes de Canterbury »)   Y a une phrase de Jean Ray évoquant « l'être de cauchemar », çui-là qu'on attend que « surgi des ténèbres » i s'colle sa « face aux carreaux ». ... [Lire la suite]
19 décembre 2016

DES ANIMAUX ET DES AUTRES

DES ANIMAUX ET DES AUTRES   1. Chez les Gréco-romains (drôle de peuple) les dieux des fois s'incarnaient dans des animaux que j'me demande si Zeus aboyait et Diane cancana.   2. Je lis que la belle Aphrodite (drôle de nom) jaillit de la mer toute en lingerie d'écume et portée par un dauphin qui faisait des clins d’œil.   Qu'à mon avis à cause de la couleur ce s'rait plutôt une planche de surf qui portait l'Aphrodite qu'un dauphin j'y crois pas trop. (1)   (1) Monsieur Houzeau vous écrivez dans la marge... [Lire la suite]

23 octobre 2016

J'AVOUE JE ME VOUE A CE VOEU N'EST-CE POINT VEAU

J'AVOUE JE ME VOUE A CE VOEU N'EST-CE POINT VEAU   1. « Si j'étais la feuille que roule L'aile tournoyante du vent » (Victor Hugo, « Vœu »)   Des fois y en a i disent « si j'étais la feuille que roule » qu'à mon avis i doivent se prendre pour une clope les zigotos   Mais pas pour Victor Hugo qui a tant écrit des fois même ça finit par faire rire tout ça qu'il alignait totor qu'il se prenait pour Hugo non.   Non pour Hugo c'te feuille c'est la feuille que l'automne décroche... [Lire la suite]
22 octobre 2016

FAITS ROSSES ITEMS

FAITS ROSSES ITEMS1.« Souvent, quand mon esprit riche en métamorphosesFlotte et roule endormi sur l'océan des choses »(Victor Hugo, « Dicté en présence du glacier du Rhône »)Y en a i sont plein de métamorphoses dans leur tête qu'ça fait genre que les gens du réel i sont comme tout déformés bizarres étranges.Après y en a comme Hugo, i disent « l'océan des choses » que dans leurs grandes profondeurs aux choses doit y en avoir de drôles de monstres.2.« C'est la panique devant un objet qui n'est plus... [Lire la suite]
13 octobre 2016

A D'ÉTRANGES VOLONTÉS

A D'ÉTRANGES VOLONTÉS   « Les heures et les puissances sont soumises ici à d'étranges volontés qui tour à tour imposent l'oubli et le souvenir. » (Jean Ray, « Malpertuis » [Lampernisse])   1. Dans le roman à un moment il touche une « pierre glacée » mais elle est « visqueuse » (c'est dégoûtant!) comme s'il y avait du vivant dedans.   2. Il y a aussi celui qui appelle la lumière comme s'il avait peur que les ténèbres le dévorent.   D'ailleurs parfois « une... [Lire la suite]
12 octobre 2016

UN SAC DE BILLES NOS POMMES

UN SAC DE BILLES NOS POMMES1.« Oh ! que tout m'est accidentel !Oh ! j'ai-t-y l'âme perpétuelle !… »(Laforgue, « Complainte des crépuscules célibataires »)Des fois on s'dit ah bin c'est pas de chance ou bien que tout arrive comme tombé du hasard qui plane là-haut (i nous voit pas).Qui plane et qui fait comme il veut et quand je dis faire, faut dire que parfois, le hasard est bien emmerdant.Vous y croyez vous qu'y a des « âmes perpétuelles » qui continuent à traîner les rues comme vous... [Lire la suite]