01 janvier 2014

ACOUSMATIQUE DE LA FORÊT

ACOUSMATIQUE DE LA FORÊT 1.L'enseignement  délivré derrière un rideau, afin que ses disciples puissent se concentrer uniquement sur le sens de ses phrases, Pythagore, dit-on, l'appelait "acousmatique". 2."Crépuscule flottant de l'Être ou n'Être pas !... Sombre lucidité ! Clair obscur ! Souvenir"(Tristan Corbière, "Litanie du sommeil"). 3.Fantômas, c'est l'être flottant comme un crépuscule, et qui allonge son ombre sur tout un paysage. 4.Se sentir sans cesse entre l'Être et le n'Être pas, franchement, c'est pas une existence,... [Lire la suite]

31 décembre 2013

EN ECOUTANT LES FONTAINES DU CASINO

EN ECOUTANT LES FONTAINES DU CASINO 1.Je sais que je devrais être parti je sais que je devrais être je sais que je devrais je sais que je sais que je sais qu'est-ce que je fais là ? 2.Il paraît que je serais éventuellement un bon parti pour la fée Carabosse. 3.Le 31 décembre: demain, "mes cigarettes seront toutes fumées dans le cendrier". 4.Dans les années 70, pas grand monde pour arrêter de fumer; on pensait que Mitterrand allait tout arranger. 5.Vous vous souvenez de l'Union de la Gauche ? Ah la la, quand on y pense,... [Lire la suite]
31 décembre 2013

DE L'IMPLACABLE DANS LA LANTERNE

DE L'IMPLACABLE DANS LA LANTERNE 1.Twitter, on dirait une pièce de Ionesco, avec des répliques dans tous les sens de partout. 2.Tiré de Tristan Corbière: "Grand Dieu"; "Clair de lune / Des yeux crevés"; "Balayeur de rancune". (cf "Litanie du sommeil") 3."Grand Dieu", c'est vite dit ! Si ça se trouve, il est infiniment microscopique. 4."avoir clair de lune et yeux crevés" : Ne pas voir ce qui pourtant crève les yeux. 5.J'ai beau faire, je n'arrive pas à la balayer, ma rancune; elle s'accumule plutôt, en moutons noirs. 6.Nous... [Lire la suite]
31 décembre 2013

DESIGN SONORE

DESIGN SONORE 1."Grand Dieu, Maître de tout !"(Tristan Corbière, "Litanie du sommeil") Voilà sans doute LA raison pour laquelle je comprends qu'on puisse défier Dieu. 2.Du Maître absolu, l'humain s'est-il fait un ennemi absolu ? 3.Dieu, le frigidaire de nos morales, de nos conserves d'impératifs, de nos soupes de bons sentiments, de nos confits d'rituels. 4.Une blague entendue sur France Culture : deux rabbins discutent toute la nuit et en arrivent à la conclusion que Dieu n'existe pas. Quelques jours plus tard, l'un rend visite... [Lire la suite]
30 décembre 2013

POUR QUE VOUS ALLIEZ MOINS MAL

POUR QUE VOUS ALLIEZ MOINS MAL 1.Il prit le vin, le pain, et le rompit, mais comme il n'y en avait plus, il dut se contenter de bourre-saint. 2.De l'étrange familiarité avec la vérité quand elle se fait reconnaître pour ce qu'elle est. 3.J'aime bien la musique électroacoustique, celle de Pierre Henry, Bernard Parmegiani, François Bayle, d'autres encore, qui prouvent qu'il y a bien une école française de la musique expérimentale. 4."être solitaire avec ses sons" : je sors cette sifflante séquence de l'émission Electromania en... [Lire la suite]
30 décembre 2013

ON DIRAIT

ON DIRAIT 1.Je me demande si la philosophie ne serait pas l'autofiction de l'humanité. 2.Il est quand même désolant que le gourmand mot de "quenelle" serve aussi à désigner un geste stupide. 3.Incipit possible pour une nouvelle policière : Comme il était minuit moins quart, il décida d'attendre. L'assassinat demande de l'exactitude, et même de la ponctualité. L'heure du crime, c'est minuit; pas avant, pas après. Ceci dit, si ça se trouve, ça fait longtemps que ça a déjà été écrit, et peut-être même l'ai-je lu, il y a des lunes,... [Lire la suite]

29 décembre 2013

QUOIDONCQUEJAVALALPINCE

QUOIDONCQUEJAVALALPINCE 1."Un grand serviteur de l'Etat" peut-être, mais un serviteur tout de même. 2.Moi, je ne veux pas qu'on me documentarise, qu'on me statistifie, qu'on me science-socialise, nan ! 3.Le Diable et le Bon Dieu, deux infinis qui s'entrelacent, s'escriment, se séparent, se font assaut. 4.Des fois, j'suis sûr, y en a qui s'disent, qu'en fin de compte, ils se seront bien débrouillés pour ne pas être aimés, ou une connerie comme ça... 5.Des fois, j'suis sûr, y en a qui écrivent pour laisser trace d'un coeur battant,... [Lire la suite]
29 décembre 2013

LA NUIT JE M'ENSONGE

LA NUIT JE M'ENSONGE 1.La nuit, je m'ensonge. 2.Le truc, c'est pas de savoir boire, c'est de savoir ne pas boire. 3.Je crois qu'enseigner est une drogue; on ne peut s'empêcher d'y revenir, et on ne peut s'empêcher de le regretter. 4.J'aime la ligne de basse rockabilly de "Brand New Cadillac" interprété par les Clash. 5.Je me demande si la tendance ne serait pas de dire une ligne de basse vintage plutôt que rockabilly. 6.Entendu dans un troquet : Mais tous ces gens qui achètent  ces revues, ils n'ont pas internet ou quoi ? -... [Lire la suite]
27 décembre 2013

POURQUOI JE NE T'AIME PAS POLITIQUE

POURQUOI JE NE T'AIME PAS POLITIQUE 1.Le politique utilise les mots pour embobiner ses électeurs, et le poète pour s'embobiner lui-même. 2.Entendu à la radio cette phrase d'un journaliste de terrain, à propos de la certes criminelle non-intervention de l'Europe en Syrie : "Le problème, c'est qu'en Occident, plus aucun dirigeant n'a une conception héroïque de l'existence." Euh... Les conceptions héroïques des candidats au Panthéon, des fois, ça entraîne la mort d'un tas de braves gens qui auraient préféré qu'on leur fiche la paix.... [Lire la suite]
27 décembre 2013

AH ! SI CELA SUFFISAIT !

AH ! SI CELA SUFFISAIT ! 1.Tiré de Tristan Corbière: "Ta patte d'acier fin qui trotte"; "-  Hurrah ! c'est à nous la poussière !"; "et le fossé, et la culbute" (cf "A ma jument Souris"). 2.Une "patte d'acier fin qui trotte": serait-ce la sorcière de Suspiria qui reviendrait avec une patte de fer ? 3."Être à nous la poussière" : le genre d'expression qu'on dirait traduite d'une formule cabalistique, d'une mômerie occulte. 4."Au bout du fossé la culbute" : Je ne connaissais pas cette expression qui m'évoque quelque aventureux... [Lire la suite]