11 mars 2017

CHOSES ET AUTRES A LA DATE DU 11 MARS 2017

CHOSES ET AUTRES A LA DATE DU 11 MARS 2017   1. J'aime cette tête de Cendrars à chapeau légèrement penché le trait blanc de la cigarette yeux mi-clos fossette et cravate.   2. J'aime le prénom Hélène qui me rappelle Ronsard que, pour « Je n'ai plus que les os, un squelette je semble », je devrais lire plus souvent.   3. Je me réveille parfois avec la nausée : le monde me semble alors une vaste réserve de dégoûts que je n'ai pas fini d'éprouver.   4. J'aime dormir et traverser ces mondes... [Lire la suite]

10 mars 2017

TROIS PIECES NEURASTHÉNIQUES (ET DEPENDANCES)

TROIS PIECES NEURASTHÉNIQUES (ET DEPENDANCES)1. De la neurasthénie.2. Du s de saxophone et du serpent.3. Du chat du commissaire et de Polichinelle.1.Le plus dur c'est de tenir le rythme de sa vie pas se laisser bouffer parsoi-même qu'on a des dents pour ça &qu'on neurasthénise pis qu'on laissele gnome à ses nerfs nous bouffer lemoral qu'on l'a noir cafard araignéeMoi j'me dis des fois c'est pas vraides bourreaux cachés dans les chosesqu'il y a c'est pas possib' fantômeset agaceries pour nous ronger & nousfaire suer & nous... [Lire la suite]
09 mars 2017

LIGNE DROITE TOMBANT

LIGNE DROITE TOMBANT« Une ligne droite tombant sur des droites parallèles fait des angles alternes entre eux... »(Euclide, Eléments, Livre I, traduction originale, Le Point Références, « Comprendre les mathématiques », février-mars 2017)Je lis dans une traduction des Elémentsd'Euclide qu'« une ligne droite tombantsur des droites parallèles » j'aime stedroite tombant dans un infini de chutesde droites tombant dans un infini de etcetera on dirait un palais dégringolant on dirait l'univers un infini mikado... [Lire la suite]
07 mars 2017

DU SENTIMENT DE LA LIBERTÉ

DU SENTIMENT DE LA LIBERTÉ 1. « Je sens que je suis libre mais je sais que je ne le suis pas. »(Cioran, « De l'inconvénient d'être né », folio essais n°80, p.110)   Merveilleux Cioran qui d'un trait de plume raye bien des illusions.   2. La liberté relève du ressenti, et donc du ressentiment ; l'absence de liberté relève du savoir, et donc de la lutte.   3. Entre celui qui se croit libre et celui qui sait qu'il ne l'est pas, il y a le champ ouvert des promesses électorales.   4.... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 mars 2017

& POURQUOI MACHIN PLUTÔT QUE PAS MACHIN ?

& POURQUOI MACHIN PLUTÔT QUE PAS MACHIN ?   Le réel est plein de choses qui commutent Le plein s't'un nombre si long qon dirait bien qu'i ressemble à de l'infini en tout   cas i vertige la caboche à chaque instant le réel est plein de choses qui commutent que donc aucun instant ne ressemble à çui   qui le précède ni à çui qui lui succède & une fois passé chaque instant constitue 1 ensemble de choses qui bougent plus sinon   ça voudrait dire que le passé grouille et le passé c'est du mort... [Lire la suite]
06 mars 2017

DES FOIS ON S'MORTIFÈRE LE QUELQU'UN

DES FOIS ON S'MORTIFÈRE LE QUELQU'UNDes fois on s'mortifère le quelqu'unon se caboche d'l'idée du cadavre cé pas trop joli ça mais c'est quon est tout traversé d'bizarres on gothiqueDes fois y en a ils exaspèrent qu'onils exagèrent qu'on ils prennent nostêtes tant qu'on se met à bouillir &même que malgré qu'on soye gentil onen aurait des envies de meurtre maisdans la vie on tue pas on supporte &faut bien supporter si l'on veut queles autres i continuent à vous fairedes confitures pis à vous donner despots de confitures pis... [Lire la suite]

05 mars 2017

QUATRIEME SALVE

QUATRIEME SALVE   1. A gauche comme à droite, les primaires, quel cadeau pour les extrêmes ! A gauche comme à droite, avec les primaires, certains ont semé le vent et récoltent vous savez quoi. A gauche comme à droite, la guignolade des primaires vire à la valse des pantins! Il y a t-il un politologue assez lucide pour faire le procès de cette illusion démocratique que l'on appelle primaires ? Et ne me parlez pas des Etats-Unis, où l'on pressent que les primaires ne donnent pas de meilleurs résultats qu'en France. ... [Lire la suite]
04 mars 2017

TROISIEME SALVE

TROISIEME SALVE 1.Ce qui se passe actuellement en France ressemble à un rêve vaguement grotesque dont on pressent qu'il pourrait virer au cauchemar. 2.Franchement, à gauche comme à droite, les primaires, c'est une connerie, non ?Imagine-t-on le général de Gaulle se soumettre à des primaires ? - Non, hein... 3.Mon chien est vieux : il va mourir. Je crois qu'il ne passera pas les présidentielles. Ça me fait de la peine. 4.Les Français sont un peuple politique, contrairement aux Français qui est un peuple qui s'en fout. 5.Parce... [Lire la suite]
04 mars 2017

SUR QUELQUES BREFS DU GASPARD DE LA NUIT D'ALOYSIUS BERTRAND

SUR QUELQUES BREFS DU GASPARD DE LA NUIT D'ALOYSIUS BERTRAND 1.« Les routiers étaient en marche, s'éloignant par troupes, l'haquebutte sur l'épaule. »(Aloysius Bertrand, « Les Grandes Compagnies »)Des fois qu'on s'haquebutte, qu'on s'arc-boute dans le paysage, pis qu'le vent nous file dedans, entre les villes où y a des morts.Le mot haquebutte est à peine mystérieux : on y pressent la lourde arquebuse sur l'épaule de quelque gaillard de gravure ancienne.2.« le diable, pour en finir, rafle joueurs, dés et... [Lire la suite]
01 mars 2017

AVEC DES YEUX DEDANS

AVEC DES YEUX DEDANS1.« - Vous êtes une espionne ! Je l'ai toujours su.- Et qu'est-ce que j'espionne ?- Rien, parce qu'il n'y a rien à espionner. »(Agatha Christie traduit par Michel Le Houbie, « Pension Vanilos »)2.Des fois j'suis illuné d'la caboche – halloween citrouille – y a la lune et puis des yeux dedans.Avec Internet, on a parfois l'impression d'avoir acheté une machine avec des yeux dedans. Avec des yeux dedans ! Avec des yeux dedans ! s'exclama-t-il cerné environné zébré d'regards et... [Lire la suite]