29 juin 2016

TARABISCOTURES

TARABISCOTURES   1. « Peu de liens logiques; une préférence marquée pour la juxtaposition. » (Annie Arnaudiès, « Le Nouveau Roman 2. Les formes », Hatier, 1974, p.59)   Y en a i disent qu'i y a peu d'liens logiques, plutôt que ça juxtapose, qu'le réel en est très haché menu, émietté, pinaillé, politisé.   2. Le réel est plein de complots ; l'essence même du réel est de comploter contre lui-même.   3. La machine infernale du complot que le réel ourdit contre lui-même a pour... [Lire la suite]

29 juin 2016

L'ESPRIT, ANGLAIS, L'ESPRIT ET NON LA LETTRE !

L'ESPRIT, ANGLAIS, L'ESPRIT ET NON LA LETTRE !1.J'entends par juste politique celui qui juge de l'esprit des lois et non de leur lettre, et qui distingue ainsi le légitime du légal.2.Le brexit est une preuve que les tenants du référendum à tout crin, de la démocratie directe et de la VIème République ont tort.3.Des politiques mentent à leurs électeurs, lesquels votent pour ces mensonges. Et les mêmes politiques de s'écrier Ciel ! qu'avons-nous fait ?C'est ce qu'avait compris Jean-Marie Le Pen qui - c'est tout à son... [Lire la suite]
26 juin 2016

JE N'AIMERAIS PAS MOURIR A QUARANTE-CINQ ANS

JE N'AIMERAIS PAS MOURIR A QUARANTE-CINQ ANSEn écoutant les rock fantaisies de Pierre Henry puis « Strange Days » des Doors.1.Paul Lambda se promène le long de la page.Une poignée de mots lui suffit pour lui donner un horizon.2.Ça fait belle lurette que j'investis plus dans un repas pour séduire que pourtant ça me coûtait pas cher le lapin.3.Le poète évoque la « douceur retenue » que si elle est retenue la douceur, alors qu'est-ce donc qui est lâché à la gorge du jour qui vient ?4.« Car au monde rien n'a... [Lire la suite]
25 juin 2016

LE MENU A LA MERE UBU

LE MENU A LA MERE UBU   Notes culinaires et paraphrases du début de la scène 3 de l'acte I de la pièce « Ubu roi », d'Alfred Jarry.   « MERE UBU Bonjour, messieurs, nous vous attendons avec impatience. Asseyez-vous.   CAPITAINE BORDURE Bonjour, madame. Mais où est donc le Père Ubu ?   PERE UBU Me voilà ! me voilà ! sapristi, de par ma chandelle verte, je suis pourtant assez gros.   CAPITAINE BORDURE Bonjour, Père Ubu. Asseyez-vous, mes hommes. Ils s'asseyent tous. ... [Lire la suite]
25 juin 2016

BAH ET AUTRES OVNIS

BAH ET AUTRES OVNIS   1. « Nos vertus ne sont, le plus souvent, que des vices déguisés. » (La Rochefoucauld)   On croi les gens sont gentil mais en fait tout sourire ils disimulent des cercles vicieu meme s'ils montren dant blanches et aleine fraîche.   2. « Ce que nous prenons pour des vertus n'est souvent qu'un assemblage de diverses actions et de divers intérêts, que la fortune ou notre industrie savent arranger. » (La Rochefoucauld)   On croi des vertus aux gens mes juste i... [Lire la suite]
20 juin 2016

DANS LA CHAMBRE GOTHIQUE

DANS LA CHAMBRE GOTHIQUE   Notes drolatiques sur « La Chambre gothique », d'Aloysius Bertrand.   « Nox et solitudo plenae sunt diabolo. »   Les Pères de l'Église.   « La nuit, ma chambre est pleine de diables. »   - « Oh ! la terre, - murmurai-je à la nuit, - est un calice embaumé dont le pistil et les étamines sont la lune et les étoiles !    Et les yeux lourds de sommeil, je fermai la fenêtre qu'incrusta la croix du calvaire, noire dans la... [Lire la suite]

19 juin 2016

UN COIN DE QUI FAISAIT LE TOUR

UN COIN DE QUI FAISAIT LE TOUR   1. « Ah ! Tu es de ceux-là qui font dépendre leur peur de quelque chose ! » (Jean Giono, « Le Hussard sur le toit » [une nonne à Angelo], Folio n°1, p.187)   Des fois qu'on aurait peur de rien que d'être qu'on a peur de tout alors qu'on panique à vivre.   Ce qui fait peur qu'on soit peuplé d'êtres qu'nous en sommes responsables et qui cependant agissent contre nos intérêts.   2. Dans « Le Hussard sur le toit », « un coin de la... [Lire la suite]
18 juin 2016

POUSSIERES DE JE N'SAIS QUOI

POUSSIERES DE JE N'SAIS QUOI1.« Wren, en échange des leçons d'italien que je lui donnais, m'avait initié à l'étude de l'infinie langue anglaise. »(Borges traduit par Françoise Rosset, « Le Congrès », [le narrateur])Dans Borges un narrateur évoque « l'infinie langue anglaise » ça veut-y dire qu'l'anglais sonne et résonne à l'infini dans tous les univers.Peut-être y a tous les univers dans « l'infinie langue anglaise » à l'aut' mystérieux, qu'on sait pas qu'on meurt avant d'les entendre tous.Le... [Lire la suite]
16 juin 2016

EN ATTENDANT LES INVITÉS

EN ATTENDANT LES INVITÉSNotes et paraphrases sur la scène 2 de l'acte I de « Ubu roi », d'Alfred Jarry.« vous rêviez que vous passiez, comme on rêve quelquefois qu'on est oiseau. » (Alain, « Propos sur le bonheur », XXVIII, « Chacun a ce qu'il veut »)« La scène représente une chambre de la maison du Père Ubu où une table splendide est dressée.MERE UBUEh ! nos invités sont bien en retard.PERE UBUOui, de par ma chandelle verte. Je crève de faim. Mère Ubu, tu es bien laide aujourd'hui.... [Lire la suite]
12 juin 2016

MERE UBU POUSSE AU CRIME

MERE UBU POUSSE AU CRIMENotes et paraphrases de la scène 1 de l'acte I de « Ubu roi », d'Alfred Jarry.Merdre ! Merdre et merdre ah ! merdre alors ! Oui-da ! Merdre !C'est un alexandrin et même qu'on s'en fout.« PERE UBUMerdre !MERE UBUOh ! voilà du joli, Père Ubu, vous estes un fort grand voyou.PERE UBUQue ne vous assom'je, Mère Ubu !« MERE UBUCe n'est pas moi, Père Ubu, c'est un autre qu'il faudrait assassiner.PERE UBUDe par ma chandelle verte, je ne comprends pas.MERE... [Lire la suite]