11 février 2017

LA BANDE DE JEUNES CONTRE LE VEILLEUR OCULAIRE

LA BANDE DE JEUNES CONTRE LE VEILLEUR OCULAIRE (Fiction sociétale et soyons honnête assez bâclée)   « Mieux vaut entendre ça que d'être sourd » dit le muet, qui n'y voyait rien, à cause de la brume. (Eugène Suie, « Le Mystère de l'apache parapluie »)   C'est l'histoire d'une bande de jeunes qui faisait rien que des bêtises genre voler missels, missiles, vermicelles et vermisseaux.   Ah ceux-là on ne les aurait pas laissés seuls dans un couloir des fois qu'ils l'auraient volé pour le revendre à un... [Lire la suite]

10 septembre 2016

ABANDON D'UN ROMAN DE SCIENCE FICTION

ABANDON D'UN ROMAN DE SCIENCE FICTION   Bon alors là les aliens ont débarqué et i fusent tout sur leur passage avec leurs lasers machins bidules rayons d'la mort et toutti.   Bon les désintégrants du cosmos ont débarqué faut organiser la résistance faut s'battre mais comment fit-il en se grattant les douze genoux.   Les désintégrateurs i désintègrent tout adieu veau vache cochon poule poulet poulpe tout part en fumée et aussi le pot au lait.   D'abord ça avait été quelques signes dans le ciel pas... [Lire la suite]
06 janvier 2013

LE SAINT FAIT LE DIABLE

LE SAINT FAIT LE DIABLEFantaisie autour de la nouvelle "L'Elixir de longue vie", d'Honoré de Balzac. Les citations sont entre guillemets et/ou en italiques. "- Que se passe-t-il donc là-haut ? s'écria le sous-prieur en voyant la châsse remuer.- Le saint fait le diable, répondit l'abbé."(Balzac, L'Elixir de longue vie) 1.C'était le genre de type, dès qu'il tombait amoureux, il devenait bête comme un jeune homme, et lorsqu'il parlait politique, il devenait aussi insupportable qu'un vieux con. Ce qui n'a rien à voir avec la nouvelle de... [Lire la suite]
29 décembre 2008

DANS LA TOUR DE N’IMPORTE OU

DANS LA TOUR DE N’IMPORTE OU « Il est qu’à chaque fois qu’une pièce est déplacée sur un échiquier, le coup joué exclue de la partie tous les autres coups jusqu’alors possibles, cependant qu’il provoque le jeu de cette série des autres coups possibles dans la série constituée par chacun des autres univers possibles, de telle sorte que tous les univers possibles ne sont parallèles qu’en apparence, chaque coup joué induisant tous les autres coups possibles de toutes les parties possibles dans tous les univers possibles. »... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 10:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 novembre 2008

GOTTFRIED WOLFGANG II

GOTTFRIED WOLFGANG IIFantaisie-réécriture de la nouvelle Gottfried Wolfgang de Pétrus Borel.Remarque : Ce qui dans le texte est en iltaliques, est de Pétrus Borel ; le reste est de ma pomme. « -Je n’ai point d’amis sur la terre.   -Mais vous avez peut-être un asile ?   -Oui, dans la tombe ! »   (Pétrus Borel, Gottfried Wolfgang, 1843) Cas typique que ce récit retrouvé dans un cahier laissé par un scribe disparu.En l’occurrence, c’est en France que le narrateur en eut connaissance, de cette... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 17:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 mars 2007

LE MYSTERE DU VIOLONNEUX CRAPAUD CHAPITRE I

LE MYSTERE DU VIOLONNEUX CRAPAUD                                                       CHAPITRE I                           IL FAUT BIEN COMMENCER QUELQUE PART                      ... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]