06 août 2017

LA REPUBLIQUE A LA BAGUETTE

LA REPUBLIQUE A LA BAGUETTE« Dans le rapport du National Intelligence Council américain, remis à chaque président nouvellement élu et rendu public en janvier 2017, les experts annoncent que « le risque de conflits interétatiques va augmenter dans les vingt prochaines années ».(Christian Makarian, « L’Express » n°3448, du 2 au 8 août 2017)Je lis dans L’Express que selon la CIA« le risque de conflits interétatiquesva augmenter dans les vingt prochainesannées » cause que les Etats faibles irisquent... [Lire la suite]

19 juin 2017

A DECLAMER AVEC LA VOIX DÉSABUSÉE D'UN COMÉDIEN FORT LUCIDE

A DECLAMER AVEC LA VOIX DÉSABUSÉE D'UN COMÉDIEN FORT LUCIDE1.« Je ne me suis pas consoléBien que mon cœur s'en soit allé »(Verlaine)Des fois on a le cœur « s'en soit allé »C'est quand on est triste tout seul puisqu'on n'a plus envie de rien et même pasd'chicons au gratin On n'a pas envie caron a l'cœur tout parti ailleurs qu'on nefait rien d'autre qu'attendre son retour2.« cloche en mer, fausse, assourdiede neige lente. »(Verlaine)Des fois j'entends des musiques étrangesà la radio Des fois ça sonne drôle... [Lire la suite]
18 juin 2017

ILS ONT BON DOS LES ESCARGOTS

ILS ONT BON DOS LES ESCARGOTS   1. C'est souvent quand on entend parler les autres qu'on se rend compte à quel point, dès qu'on l'ouvre, on peut être prétentieux casse-bonbons.   2. « Planer avec le condor se faufiler dans les ruines » (Michel Butor, « Lectures transatlantiques »)   Moi perso « planer avec le condor » comme il dit Michel Butor ça me dit pas trop que ça me paraît bien haut   que j'ai l'vertige et pis le condor i s'rait peut-être pas d'accord pis d'un... [Lire la suite]
17 juin 2017

PARCE QUILLÉ TOUDIS PARTI

PARCE QUILLÉ TOUDIS PARTI1.L'vieux cœur il avot mès come il allotbien avec sa vieille tête et ses vieuxlivres tout son vieil qilla dan l'être J'aime bien le verbe quiller qu'on ditça il n'est pas venu parce quillé alléà l'pêck et ce soir on mange du pichon2.« Pourquoi cette colère ? » se dit-ilpeut'êt'i vit pas come i voudrot dansla vie défois reste que ça la colère.  3.Un home bien diféran d'moiPourtan cete sotise & cetemaladrece n'seré-ce pas mapome j'lui reconos l'pépinon dirot pas moi mes si céma pome chui... [Lire la suite]
16 juin 2017

EN DEPIT DE

EN DEPIT DE   « Deviens ce que tu es : mais il n'y a rien qui ait à devenir : Nous ne sommes rien de ce que le langage désigne. » (Pascal Quignard, « Abîmes »)   Je n'ai jamais très bien compris la célèbre formule « Deviens ce que tu es » et même ai parfois pensé qu'elle avait un genre slogan   un genre m'as-tu-vu comme je sonne bien dis pour être vraiment sensée même si j'y crois deviner la fidélité à soi-même ou peut-être   la prédestination que du coup tu... [Lire la suite]
16 juin 2017

MAIS LE PASSÉ DIS LE PASSÉ HEIN LE PASSÉ

MAIS LE PASSÉ DIS LE PASSÉ HEIN LE PASSÉ   « Le temps n'existe pas mais le passé existe : il vient de la reproduction. » (Pascal Quignard, « Abîmes », chapitre LIII)   Que le temps n'existe pas je l'ai appris en classe de terminale c'était un samedi matin entre 10 heures & midi il pleuvait   il pleuvait celle pour qui que quoi dont où est-elle passée maintenant elle était bien jolie que le temps a passé avec ses   heures des leurres les heures où ma sœur tant y battit le... [Lire la suite]

07 mai 2017

JE SUIS FATIGUÉ ALORS LES MOTS

JE SUIS FATIGUÉ ALORS LES MOTS   Je suis fatigué alors les mots que j'lis on dirait de la pâte qu'ma bouche a du mal à remuer fatigué je me flotte dedans je   pense qu'les rues sont pleines de corps fatigués de si lassés passants & j'dirais bien si là seuls mais ça sonne faux alors   j'le dis pas J'entends speaker d'l'étranger à la radio il y a qu'elles grouillent d'archives les ondes d'archives d'partout   dans toutes les langues que ça cause dans tout ce que je pige pas que ça cause... [Lire la suite]
27 avril 2017

JE PENSE AU MOT JAZZ ET AUTRES PENSÉES A QUI DE CHOSE

JE PENSE AU MOT JAZZ ET AUTRES PENSÉES A QUI DE CHOSE   1. JE PENSE AU MOT JAZZ   Je pense au mot jazz oh c'est un mot jazz que j'aime bien jazz je devrais dire jazz je songe à vous jazz ce mot songe au jazz va n'est-il pas jazz car vous êtes ô jazz prince sonnant grand seigneur des trompes et batteries soleils noyés dans l'ombre & subtil chevalier des rêveries au long des claviers jazz ô jazz grand pensif ô blues Je pense au mot jazz oh c'est un mot jazz que j'aime bien jazz je devrais dire... [Lire la suite]
09 avril 2017

VERS JUSTIFIÉS A LA DIABLE D'LA LUNE EN FLAMMES

VERS JUSTIFIÉS A LA DIABLE D'LA LUNE EN FLAMMES   1. « Le morceau appelant mon cœur était le rouge » écrit Pierre Jean-Jouve dans le poème « A une soie » moi pareil j'ai du   goût pour le steak cuit saignant j'aime le son qu'ça a saignant saignante c'est encore plus évocateur saignante dans le   genre vampire que je vois ça soudain en ma songeuse à yeux dedans capuche rouge dans quelque crypte de quelque conte du   genre gothique et ce mot gothique alors quel poème !... [Lire la suite]
08 avril 2017

PEGUY COMMENCE PAR S'ADRESSER AU PEUPLE

PEGUY COMMENCE PAR S'ADRESSER AU PEUPLE« Peuple, les peuples de la terre te disent légerParce que tu es un peuple prompt. »(Charles Péguy, « Dieu parle »)Péguy commence par s'adresser au peuplelequel Je ne sais pas c'est l'peuple ensoi je suppose l'idée qu'il s'en fait &dit que c't'un peuple particulier parceque « les peuples de la terre » ceux-làqui sont tout autres estrangers peuplesaussi hein pas des martiens parce qu'onles comprend que par exemple Péguy saitbien ce qu'ils « te disent... [Lire la suite]