18 août 2015

ET SI JAMAIS FIT LE DIABLE

ET SI JAMAIS FIT LE DIABLE1.« Tout petit déjà, l'univers était infini. »(Entendu dans une émission sur le Big Bang)2.Existe pas, le zéro ; c'est du plus puis du moins, du plus machin moins machin.3.Le zéro est au milieu du chemin. Un temps zéro ? Et s'il n'était, ce zéro-là, que le masque (comment ça le masque de zéro ?) de l'événement.4.N'y a-t-il d'événement que par le grand hasard de toute cause ?5.Au milieu de plus l'infini et de moins l'infini, le Big Bang ? Quelque part dans le nulle part de... [Lire la suite]

21 juin 2014

J'AI DETESTE ETRE BUVARD

J'AI DETESTE ETRE BUVARD 1.Y a du bizarre plein les fleurs, des clous rouillés dans la forêt; ce fut du christ tout ça jadis. 2.On s'arlequine de tout, de rien, syllabes et visages, sur la terre qui est ronde; nous y poursuivons notre ombre. 3.Y a des faits l'un pour l'autre, y a des défaits l'un pour l'autre, l'un pour l'autre, pis du criage dans le vent, et du fondant dans l'être, qu'on tombe pâte à matière. 4.Déjà le vent d'automne, ma complainte, ma complainte, ma compagne; déjà le vent d'automne, je bats la campagne. 5."Le... [Lire la suite]
24 novembre 2013

QUINTE D'ECLAIRS

QUINTE D'ECLAIRS 1.Georges Lautner est mort. Il est parti compléter le grand puzzle qu'il fait, Dieu, avec nous autres. 2.Dans la Bible, la pomme, c'est fait pour qu'on s'en souvienne, qu'on s'est fait avoir jusqu'au trognon. 3.Entendu dans "Des papous dans la tête", excellente essentielle épatante émission de France Culture, ce dimanche 24 novembre 2013, je cite de mémoire : "Si la terre était une boule de verre, on pourrait voir les petites culottes des filles d'Australie." 4.Les nuages sont-ils les cache-sexes des anges ? ... [Lire la suite]
17 novembre 2013

CASSE-NOIX

CASSE-NOIX 1.Le sens, une lueur soudaine dans le sommeil de brute des syllabes. 2.La civilisation est l'art de savoir accommoder les organes. 3.Ce qui explique la fascination pour les esprits, pour la mélancolie des fantômes, pour la jalousie féroce des spectres, c'est sans doute qu'ils sont dégagés à tout jamais des heurs et malheurs organiques. 4.L'autre est l'alibi de nos réponses. 5.Je n'ai jamais pu tomber amoureux sans penser que je cherchais un alibi. 6.Les horreurs du partout ailleurs ne me donnent aucunement l'envie de... [Lire la suite]
10 novembre 2013

INFINIS DANS LA TENEBRUSQUE

INFINIS DANS LA TENEBRUSQUE "Lente poitrine bleue où bat le coeur du temps"(André Breton, "Il n'y a pas à sortir de là", in Clair de terre) 1."Mon passé : c'est ce que j'oublie.La seule chose qui me lieC'est ma main dans mon autre main."(Tristan Corbière, Paria) Je suis une main dans ma propre main; voilà en quoi je suis libre. 2.Si vous croisez de la "herse hérissant rouillée" [Corbière] se dandinant dans le chemin, c'est qu'il y a sans doute quelqu'un derrière; sinon, inquiétez vous. 3."Le voyou siffle - vilain merle -"(Tristan... [Lire la suite]
01 novembre 2013

QU'EN SAIS-JE SI CELA EST VRAI

QU'EN SAIS-JE SI CELA EST VRAI 1.Qu'en sais-je si cela est vrai ? Ainsi se révèlent l'astronome et le déchiffreur de labyrinthes. 2.Certains êtres sont des masques dont le visage nous indiffère totalement. 3.Le fasciné est quelqu'un qui a laissé son regard se perdre dans l'illusion de pouvoir accéder à autre chose qu'à une apparence. 4.La fascination peut engendrer aussi bien le coup de folie que l'éclair de génie. C'est en cela que les grands fascinés inquiètent autant qu'ils fascinent. 5.Comme le romancier peut se noyer dans... [Lire la suite]
20 mars 2013

CETTE BIZARRE COMPOSITION

CETTE BIZARRE COMPOSITION 1.Comme il se levait, il se prit les nougats dans l'abondance des scènes taillées dans le bois (bataille de bonshommes à blason, dadas, épées, écus, éclats, éclairs; bontés divines ;  folâtres bizarreries, et des tas d'souris, et des tas d'chats) les nougats donc qu'il se prit dans l'un des quatre pieds de la table à l'échiquier fantastique (pourquoi fantastique ? - parce que pourquoi pas, et puis on n'est jamais trop prudent, et comme il venait d'acheter un parapluie, alors...) et s'il ne tomba point,... [Lire la suite]
15 décembre 2012

DETRICOTI-DETRICOTA

DETRICOTI-DETRICOTA 1.Je conçois chacun de mes brefs comme une attaque portée à un adversaire omniprésent et omnipotent. Je sais que ce ne sont que piqûres de moustiques sur le cou d'un géant. Je sais aussi que cela finit tout de même par l'agacer. Je sais aussi qu'une fois ce géant disparu, mes coups resteront, piqueront son successeur, et ne doutant pas que je suis un parmi d'autres, j'espère que l'essaim finira par assez harceler le géant qu'il finira par s'affoler tout à fait jusqu'à en tomber dans le gouffre de son humanité. ... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,