10 juin 2012

AU-DELA DES LAMES

AU-DELA DES LAMES "Toi qui reposes paisiblement au lit de la tente, souviens-toi toujours qu'il ne s'en est fallu peut-être aujourd'hui que d'un pouce de lame pour percer ton coeur." (Aloysius Bertrand, La nuit d'après une bataille, V, Pièces détachées de Gaspard de la Nuit, cf édition établie par Jean-Luc Steinmetz, Livre de Poche n°16103) Le réel est plein de lames. Elles sont là pour éviter que vous vous y tranchiez les veines, la gorge, le flanc. C'est ainsi que vous mettez chaque jour en pratique cet impératif de votre enfance... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 01:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juin 2012

C'EST QU'IL S'AGIT DE S'OCCUPER LE FANTOCHE

C'EST QU'IL S'AGIT DE S'OCCUPER LE FANTOCHE En feuilletant le Gaspard de la Nuit d'Aloysius Bertrand 1. "Je riais d'entendre un esprit que trempait l'averse" (Aloysius Bertrand, Le falot) Un esprit que trempait l'averse est-il un esprit mouillé ? Un esprit humide peut-être ? Quant à l'averse, est-ce si sûr qu'elle puisse tremper l'esprit ? Ne fait-elle pas autre chose que de le traverser ? A moins que cette averse soit-elle même un fantôme... 2. Hier, mon médecin m'a dit que l'alcool ancrait les état dépressifs dans le cerveau. En... [Lire la suite]