04 juillet 2013

ET DU LOUP Y EN A PLUS

ET DU LOUP Y EN A PLUS "Le Loup vient et s'assied, les deux jambes dresséesPar leurs ongles crochus dans le sable enfoncées.Il s'est jugé perdu, puisqu'il était surpris,Sa retraite coupée et tous ses chemins pris.Alors, il a saisi, dans sa gueule brûlante,Du chien le plus hardi la gorge pantelanteEt n'a pas desserré ses mâchoires de fer"(Alfred de Vigny, La mort du Loup) Le Loup comme d'hab' se pointe au bar de la plageVient et s'assied et commande un croque-monsieurLes deux jambes croisées et l'allure nobleDressées ses oreilles... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

27 juin 2013

TOUOUT !

TOUOUT ! 1.Dans l'article "Elégie pour un fleuriste", j'évoque une chanson franglaise du groupe Il Etait Une Fois, une chanson dont le titre est A 6000 (We Don't Speak English). Je devais avoir du brumeux sur la planche à pensées, car ce n'est qu'en me levant ce matin que je pige le jeu de mots "A 6000 / Assimil". Marrant. 2."J'aime le son du Cor, le soir, au fond du bois" est un vers marrant. On le doit à Alfred de Vigny, le genre d'auteur que l'on ne lit plus guère que par hasard ou par obligation, ou par goût des vieilles... [Lire la suite]