21 mars 2015

LE MASQUE LE COMEDIEN LE REVENANT

LE MASQUE LE COMEDIEN LE REVENANTEn lisant « Malpertuis » de Jean Ray, édition de poche J'ai Lu n°1677. 1.Le récit fantastique, une contamination de la diachronie par une multiplication de synchronies. Ce sont morts qui frappent. 2.Les synchronies fantastiques ; elles ont déjà tissé la toile dans laquelle la diachronie de notre réel se prend à son propre piège. 3.Le réel, une infinie partie de go où la diachronie heureuse et les synchronies dramatiques composent des territoires de plus en plus intriqués. 4.p.52.... [Lire la suite]

04 novembre 2013

TROIS DOSES

TROIS DOSES 1."Je m'accoude à la table, la lampe éclaire très vivement ces journaux que je suis idiot de relire, ces livres sans intérêt."(Rimbaud, Enfance, V) Des fois qu'on s'accoude à la tableQu'on a l'esprit ennuyé saumâtreSous l'électrique très vivement jauneQue ça vous en blesse la mirette à moral On tombe l'oeil sur un canardDes heurs et malheurs des gens du paysOu sur un magazine avec des filles dedansEt de beaux habits qu'elle peut pas s'acheter On se dit que ça traîne bien des chosesDans la cuisine qu'on devrait préparer... [Lire la suite]