26 mai 2017

J'MAN SOVINS PLUS

J'MAN SOVINS PLUS   1. « La mer comme le sable est sujette aux mirages L'espace efface un pli dans son rideau mouvant » (Aragon, « L'escale »)   La mer Aragon dit qu'ele est come le sable la mer mès dans le sable on étouffe plus qu'on se noie mès come dans les deux on peut se perdre hein   Le sable on y met des déserts dans le sable qu'il paraît que ça gagne ça les déserts qu'il est donc voué aux déserts l'aut' désert là l'homme   « Sujette » la mer - quel drôle de mot pour... [Lire la suite]

25 mai 2017

S'ARROGE

S'ARROGE1.« - on s'arroge ainsi le droit de demander compte à l'oiseau de proie de ce qu'il est oiseau de proie... »(Nietzsche, « La Généalogie de la morale », traduit par Henri Albert)On s'arroge le droit… on s'y habite, s'y habilite… se loge dedans… pis de cette citadelle on regarde de haut la pauvre et si barbare humanité.« demander compte à l'oiseau de proie »… i nous répondra pas… il a raison…  de toute façon comprend pas la question.On ne demande pas compte à la griffe de ce qu'elle est... [Lire la suite]
25 mai 2017

ET EN MÊME TEMPS DES COUAC

ET EN MÊME TEMPS DES COUAC   1. « Interroges-tu l'onde ? et, quand tu vois des arbres, Parles-tu quelquefois à ces religieux ? » (Victor Hugo, « Ce que dit la bouche d'ombre »)   Interroger l'onde, Victor ? Êtes-vous sûr ? Des fois qu'elle nous répondrait qu'des glouglous ou que les ondines nous cracheraient dessus ?   Zont beau prier saules… Susurrer aux feuilles ? me confesser aux écorces ? radoter aux troncs ? Non, j'me vois pas du tout parler aux... [Lire la suite]
24 mai 2017

DEMANDEZ PAS A LA LUNE L'EST SOURDE COMME UN CAILLOU

DEMANDEZ PAS A LA LUNE L'EST SOURDE COMME UN CAILLOU   1. « Dis, lune au front cornu, as tu vu quelquefois Une ame qui d'amour fust si fort tourmentée ? » (Jean Passerat, « A la lune »)   Jean Passerat… uh ! cinq « u »… « lune », « cornu », « tu vu », « fust »… pis du « cornu » masque à diable, la lune.   Masque à diable, la lune… entends-tu la nuit jouer d'la flûte ? - C'est l'herbe noire qui joue de l'os.   ... [Lire la suite]
24 mai 2017

VIOLONCELLE

VIOLONCELLE   « Vers les bords du fleuve fatal Qui porte les morts sur son onde, Et qui roule son noir cristal Dans les plaines de l'autre monde » (Etienne Pavillon, « Lettre de l'autre monde »)   Etienne Pavillon… « l'autre monde », çui où nous irons sans y aller, puisque n'y serons plus, nulle part…   Etienne Pavillon... « l'autre monde »... sfleuve « fatal » qu'on dit qu'on traverse pour arriver au royaume des absents, furent et regrets.   ... [Lire la suite]
22 mai 2017

COMMENT ÇA JUPITÉRIEN ?

COMMENT ÇA JUPITÉRIEN ?   1. « Que savaient-ils, ces messieurs, de la terrible aventure ? - Presque rien, l'essentiel demeurant son secret. » (Georges Bernanos, « Sous le soleil de Satan »)   Y en a des qui l'ont vécue dans leur chair, la « terrible aventure » et l'indicible de l'horreur qui porte des fois des noms d'homme.   Des fois des noms d'homme, l'horreur, et gradée, et pleine de diplômes et médaillée comme un dictateur à qui on vend des armes.   Dans les... [Lire la suite]

21 mai 2017

L'ESPOIR J'VOUS DIS ÇA VAUT PAS LES CHICONS AU GRATIN

L'ESPOIR J'VOUS DIS ÇA VAUT PAS LES CHICONS AU GRATIN1.« D'Espoir, et que vous en dirais ?C'est un beau bailleur de paroles ;Il ne parle qu'en parabolesDont un grand livre j'écrirais. »(Charles d'Orléans, « Et que vous en dirais ? »)Comme Charles, duc d'Orléans, d'Espoir, je préfère n'en rien dire que l'espoir i n'fait souvent qu'à nous machiner des carabistoules.D'ailleurs Charles i dit que « beau bailleur de paroles » qu'il est, l'Espoir, que je sais pas s'il est beau mais il n'est pas... [Lire la suite]
21 mai 2017

DE QUELQUES BOUTS D'MUSIQUE

DE QUELQUES BOUTS D'MUSIQUE   1. Pour sa lucidité, la chanson « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » de Jean Yanne et Michel Magne. Quelle claque.   « Quand ça Gay-Lussac, lorsque partout l'on entend le bruit des matraques sur les crânes intelligents. » (Jean Yanne, « Tout Le monde Il Est Beau »)   Irrésistible ! « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » : ah ce film ! Ah la satire du story-telling christique, d'la... [Lire la suite]
20 mai 2017

QUELQUES MORALES TIENS

QUELQUES MORALES TIENS   1. Il ne faut pas mettre tous ses yeux dans le même panier ; on finit par n'y plus voir que des crabes.   2. Qui met le manteau de l'agneau attire le loup, et qui met le manteau du loup attire le louvetier.   3. Le grand qui traque le petit est souvent bien plus petit que sa proie.   4. Ce n'est pas avec le doigt de Dieu qu'on se cure le nez.   5. On ne vient jamais que de son père.   6. Qui croit atteindre le ciel parfois ne voit pas qu'il lui est tombé... [Lire la suite]
20 mai 2017

GOTHIQUE TOUTIM

GOTHIQUE TOUTIM   1. « Le lendemain, je me levai dès l’aube et me précipitai vers mon microscope. » (Michael Fitz-James O’Brien, « La Lentille de diamant »)   Ah ça sent son scientifique, ou son échevelé savant frappadingue qui se lève comça dès l’aube et s'jette sur son microscope.   Qu’espère-t-il trouver sous sa machine à scruter l’minuscule ? Le kama sutra de Liliput ? Le ravageur virus à dépeupler ? Le nom de l’être ?   2. « Ma carrière se décida à ce... [Lire la suite]