13 septembre 2014

RIRA BIEN QUI RIRA TOUT DE MÊME

RIRA BIEN QUI RIRA TOUT DE MÊME 1.Sans les guerres de religion, Dieu ne serait qu'un passe-temps, qu'un alibi de la norme. 2.Un livre digne de ce nom est un assassin dans toute sa puissance. Ainsi les livres saints. 3.Aimer et désaimer, avoir et perdre, prendre et déprendre, plier et déplier : autant d'occasions d'ouvrir et de fermer la bouche. 4.Exister, c'est organiser ses manques et ses manquements. Du reste, être, c'est courir vers le grand manque, l'ultime faire défaut. 5.Je n'irai plus jamais, je crois, boire un verre avec... [Lire la suite]

07 septembre 2014

DRAGONNER ZOU

DRAGONNER ZOU 1.Le 7 septembre 2014, sur France Inter, entre minuit et une heure, Alain Maneval a passé dans son intégralité le génial "Histoire de Melody Nelson" de Gainsbourg (1971). Voilà une bonne manière de travailler à la pérennité d'une belle oeuvre. 2.Entrer en concurrence avec les formes, se coltiner des colliers d'ombres, se grouiller l'esthète, se secouer le styliste. 3.La projection en boucle de la fascination - illusion si, cinéma, apparitions stellaires, soleils dissipés. 4.Pis i s'en va sans qu'personne s'en doute;... [Lire la suite]
06 septembre 2014

LA DEPOUILLE D'UNE FOUDRE

LA DEPOUILLE D'UNE FOUDRE 1.Il n'y a pas de mot pour dire le chat mortEt vivant à la fois pour dire le chat vifEt crevé à la fois pour dire le chat peauQui tourne tourne tourne dans sa boîte d'espace. 2.Et le souffle passa et tout se poila. 3.Si légitime, si légitime que, si c'était encore possible, la sed lex en pâlirait sur la Croix. 4.L'humain, cette chose la plus difficile, si difficile, aussi difficile qu'une pelote d'infinis, et que la pelote d'équations avec laquelle dieu tricote le réel. 5.Le matin est blanc et nous... [Lire la suite]
06 septembre 2014

L'AVOIR EN MAUVAISE COMEDIE

L'AVOIR EN MAUVAISE COMEDIE 1.Et le vent l'dépouilla de ses chairs et d'sa tête. 2.Comme il ne restait que l'ombre du mur, il disparut. 3.Avec le di, avec le bon di, avec li, qu'est-ce que j'vas faire, bon di d'bon di ! 4.Des fois, je me dis comme ça qu'c'est pas bon di d'bon di qu'on devrait dire, mais bandit d'bon di - Ah ! 5.N'empêche qu'avec le di, le bon di, et pis le dimanche, che, che, je. Je quoi le dimanche ? Je m'emm je m'enn "Je hais les di" j'ai en co le di, en comédie la mauvaise, en voilà une tiens l'avoir en... [Lire la suite]
06 septembre 2014

QUELQUES ANGLICHERIES ET TOUT UN POEME

QUELQUES ANGLICHERIES ET TOUT UN POEME 1.Teach us three white leopards in these bones. De quelle morrison rêverie je le tire ce truc ? 2.What is that sound, unreal, in the dry grass ? Et de quelle Hendrixerie je le tire, ça - chaipu. 3.Forgetting themselves, present, past, future - time. Et de quel royal Eliot aussi ? 4.Thunder rolled by all these "I shall say it again". Et ce tonnerre roulant de tant de je le le redirai, de quel pink floyd bazar ? 5.A dry brain against the wind, the way of dispossession. Aussi ce sec... [Lire la suite]
30 août 2014

AU FRICHTI D'LA BONNE FORTUNE

AU FRICHTI D'LA BONNE FORTUNE 1.Ce matin, dans la baignoire, une araignée grosse comme un ténor. 2.L'araignée dans la baignoire, j'ai voulu lui jouer l'air du crac boum yapu, mais "comme tout a une âme", je l'ai laisser filer le long d'une serviette de bain; so long, Ariane ! 3.Nous, en Europe, on est trop sensible. C'est pour ça qu'on veut plus les voir, les cadavres des autres, au loin, là-bas, où ça s'massacre. 4.Ecouté hier "The girl from Ipanema", toujours aussi chouette, Stan Getz, Astrud Gilberto, du vrai bon tout ça ! ... [Lire la suite]

29 août 2014

L'OEUF DE L'ECLAIR

L'OEUF DE L'ECLAIR 1.L'art du politique consiste à faire coïncider une demi-vérité avec un demi-mensonge, le tout constituant un oeuf à nous faire gober. 2."Les bourreaux meurent aussi" n'est une consolation que si on peut leur couper la tête. 3.L'autoritarisme vise à ce que ma liberté s'arrête là où ne commence même pas celle des autres. 4."- C'est tous des fantômes !... hi ! hi ! hi ! C'est tous des fantômes !..."(Céline, "Le Pont de Londres" [Un personnage]) 5.C'est qu'ça fantômie active vivace perspicaceTous ces vivants qui... [Lire la suite]
29 août 2014

D'UN OEIL ENNEMI

D'UN OEIL ENNEMI 1.Ecouter le beau "Terre de France" de Roda Gil et Julien Clerc, puis les voir, les politiques, comment ils se pavanent dans la télé.2.La tuile à venir vous tombera dessus au moment où vous vous pencherez pour déterrer un os laissé par le passé. 3.L'ironie cruelle de l'Histoire finit par rendre la démocratie pesante à ceux qui en bénéficient pourtant, cependant que l'autoritarisme arbore le sourire du loup avant l'attaque. 4.La perte d'influence de l'entreprise entraîne une perte d'influence du syndicat. Le loup... [Lire la suite]
29 août 2014

TU ES MA TERRE

TU ES MA TERRE 1.Le réel, il finit par être foutu de vous rendre responsable; c'est d'ailleurs à ça qu'il sert. 2.Puis on finit par faire une bêtise. Des fois, c'est au moins une, mais des fois, c'est une seule, très fatale. 3.Le train de l'orthographe est bondé d'exceptions qui confirment la règle et que de grammaticales bêtes à cornes regardent passer. 4.Acharné dans ses recherches, il finit avec succès par n'y rien comprendre. 5.A force de se remplir d'étonnement, ils en font un de ces boucans, les points d'interrogation qui... [Lire la suite]
29 août 2014

ENCORE UN P'TIT COUP C'EST DU FEROCE !

ENCORE UN P'TIT COUP C'EST DU FEROCE ! 1."Chez les Shadoks, la situation était satisfaisante; les essais de fusée continuaient à très bien rater."(Jacques Rouxel, "Les Shadoks") Phrase d'une actualité politique criante. 2.Mon chien me regarde avec une grande effronterie. Ce n'est parce que je me sens obligé de garder sa maison chaque fois qu'il fugue, qu'il doit me prendre pour une truffe. 3.Il avait les cheveux en bataille comme s'il venait d'écrire Hernani. 4.La rentrée littéraire. France Inter va comme tous les ans faire la... [Lire la suite]