17 avril 2017

POUR QUOI QU'ON PASSE DIS ?

POUR QUOI QU'ON PASSE DIS ?1.L'alliance bolivarienne ? S'agirait-il d'obtenir du pétrole en échange des armes avec lesquelles Maduro materait ses « insoumis » ?L'ALBA est certes une alliance économique et culturelle, mais aussi une alliance politique, et donc potentiellement militaire. 2.J'aime beaucoup l'expression « splendide isolement », ça vous a des airs de forteresse imprenable, d'en âme et conscience.Des fois qu'on vous dévore, vous inclut, vous met dedans, le « splendide isolement », est... [Lire la suite]

17 avril 2017

HISSEZ LA SOTTISE ET VOGUE LA GALÈRE

HISSEZ LA SOTTISE ET VOGUE LA GALÈRE   1. « La puissance civile étant entre les mains d'une infinité de seigneurs » (Montesquieu, « De l'Esprit des lois », livre XXVIII, ch. XLI)   Du lien entre politique et infini. Affirmer que tout est politique, c'est lui flanquer d'l'infini à tout ça qui s'agite et résout.   Au cœur de l'humaine animalité, une infinité du vouloir politique.   La politique, l'infini dedans, surtout si on s'dit que tout est politique, alors l'infini se met à... [Lire la suite]
08 avril 2017

CHAPITRE UN PARCE QU'IL FAUT BIEN COMMENCER PAR UN

CHAPITRE UN PARCE QU'IL FAUT BIEN COMMENCER PAR UN   1. Le roi était en son palais et comptait les mouches au plafond passqu'il faut bien commencer son histoire ; il faisait bon.   2. Soudain, le commandant de sa garde rentra en coup de pied de l'âne à l'astrologue - « Sire, l'ost Dlaba, violant le traité de... »   3. - « Ah de l'action ! Enfin ! Donc l'ost Dlaba envahit le royaume. » fit le roi qu'avait compris passqu'il portait la couronne n'est-ce pas.   4. Le roi... [Lire la suite]
08 avril 2017

EN PASSANT LE RHINOCEROS

EN PASSANT LE RHINOCEROS   1. - Passe-moi le rhinocéros ; mes frites ne sont pas assez salées. - On ne dit pas rhinocéros, on dit nacelle. - J'ai dit qu'elles n'étaient pas assez salées, j'ai pas dit qu'elles étaient trop légères.   2. L'herbe était tellement bleue ; on n'y voyait aucun petit bonhomme bleu, vous savez, les petits bonhommes bleus là.   3. - Que faisait-il dans ce White Horse car enfin, on ne boit pas dans un cheval, c'est bien trop salé ! - Soi-disant qu'il avait besoin d'un... [Lire la suite]
04 avril 2017

IDEES EN VRAC POUR DES HISTOIRES

IDEES EN VRAC POUR DES HISTOIRES1.Il serait invité dans une maison hantée par un mauvais esprit: des voix de l'invisible se manifesteraient par des calembours et ratatams. Calembours et contrepèteries fusaient ; en forme le fantôme, un vrai Almanach Vermot à lui tout seul ! Ça ne fit pas rire les vivants blêmes.2.Un soir, il mettrait la radio et entendrait une émission qui semblerait diffusée pour lui seul (avec plein d'allusions personnelles dedans).Un soir, l'auditeur écoute une pièce radiophonique et entend sa propre vie... [Lire la suite]
02 avril 2017

EN ECOUTANT LA TELE STORY-TELLER

EN ECOUTANT LA TELE STORY-TELLER   1. Le phénomène OVNI est sans doute la plus fantastique campagne de story-telling que le monde de l'après seconde guerre mondiale ait connue.   Si fantastiquement bien mené, le story-telling sur les OVNI que, si ça se trouve, les Aliens aussi ont fini par s'y intéresser.   2. Politiquement, jeune, on est souvent et parfois dangereusement idéaliste. Vieillissant, on devient plus pragmatiquement réaliste. Entre les deux, heureusement on s'en fout.   3. Quand ma mère ne... [Lire la suite]

02 avril 2017

QU'A LA FIN ELLE SE CASSE

QU'A LA FIN ELLE SE CASSE   1. Parfois, Zut est sur le point de se réveiller, mais elle est si légère qu'aussitôt revenue au réel, elle disparaît.   2. Construire sa « route dans le ciel » écrit René Char. Moi je veux bien, mais si jamais s'y enfonçant dans cette route, le ciel venait à s'effondrer.   3. Ça oui ! si pesant des fois que croisant d'aut's pesants passants, on n'se dit rien ; on barète et barrit.   4. Je me plains de l'été ; je me plains de l'hiver ; je me... [Lire la suite]
30 mars 2017

MOI JE VEUX MON JE DIT ZUT

MOI JE VEUX MON JE DIT ZUT   « radicalisation de la démocratie » dit la filosophe, ah j'la vois venir moi avec ses grandes bottes de petit chef la dictature du prolétariat   & moi koiqujefais, mangez bananes jveux un steak-frites ! J'entends à la radio que la Statue de la Liberté elle en prend plein la elle aussi.   J'veux un steak-frites & pas tranché à la faucille et au marteau (les têtes qu'ils font les personnages dans les cases des bandes dessinées !)   Les têtes qu'ils font... [Lire la suite]
26 mars 2017

ONDULATIONS D'L'ÂME RETOMBÉE

ONDULATIONS D'L'ÂME RETOMBÉE   1. « En la forest d'ennuyeuse Tristesse » (Charles d'Orléans, « Escholier de mérencolie »)   Quand on est en « forest d'ennuyeuse Tristesse », on est triste et tout ennuyé qu'les arbres tout moches sombres pis c'est long.   Pis c'est long qu'on dirait que les arbres c'est des horloges on passe on passe mais ça passe pas le temps c'est long.   « forest d'ennuyeuse Tristesse » dit Charles d'Orléans de mélancolie qui semble sombre et... [Lire la suite]
25 mars 2017

DES FOIS ON CROIT QU'ON PENSE

DES FOIS ON CROIT QU'ON PENSE   1. « parmi les images houleuses d'un cauchemar d'enfance » (Jean Ray)   Quand on a des « images houleuses », elles affluent en flots, les images et vous tourneboulent comme si vous étiez chez elles.   2. En français, on dit que la pluie tombe et si elle court, c'est qu'elle est forte et qu'elle court se mettre à l'abri. En français, on dit « une forte pluie » ou une « pluie fine », on ne dit pas « une pluie mince » mais... [Lire la suite]