16 juillet 2017

TROIS CONTREVERS OÙ JE SAIS PAS

TROIS CONTREVERS OÙ JE SAIS PAS   1. « Madame, je vous donne un oiseau pour estreine » (Isaac de Benserade, « Sonnet »)   Madame je sais bien que vous avez de la barbe mais Je vous appelle tout de même madame parce que ça me plaît.   Vous donne (contre l'indicible de l'être) vous Donne un oiseau car c'est plus léger qu'un troupeau de gnous.   Un troupeau de gnous d'ailleurs ça chante pas tandis qu'un Oiseau c'est joli coloré gazouillant pis ça tient compagnie hein   Pour... [Lire la suite]

29 mai 2017

AH J'RABÂCHE J'RABÂCHE

AH J'RABÂCHE J'RABÂCHE   1. « Non, je n'imitai rien de ce qu'on fit avant ! » (Rostand, « Cyrano de Bergerac » [Cyrano])   Non non non, je joue un autre jeu, et ne redis le jadis, et ne veux que me vouer au nouveau et n'imiter (même ce qui se fit de mieux).   Je joue un autre jeu, vous dis-je, et n'étant point veau, ne prétends faire que du nouveau, et ne rien répéter, rien rabâcher, rien radoter.   Pourtant, je rabâche bien sûr, et ai dans la binette quelque bouffon blafard,... [Lire la suite]
28 mai 2017

ET POUR FINIR JAMAIS PLUS

ET POUR FINIR JAMAIS PLUS   1. « … je crois qu'elle aime pas qu'on la dévisage... » (Céline, « Nord »)   Se pourrait-il qu'elle giflât… qu'elle crachât des crapauds… qu'elle imprécatât façon Black Sabbath (c't'un groupe ed' rock).   2. Faut quand même que j'me dise que… le futur m'a l'air plein d'trous, d'gouffres à glisser dedans…   3. Bon, on va mettre des bong de cloches pis du tonnerre qu'ça craque… fait toujours de l'effet ça, dans un disque de hard rock…   4. Le célèbre... [Lire la suite]