27 avril 2017

JE PENSE AU MOT JAZZ ET AUTRES PENSÉES A QUI DE CHOSE

JE PENSE AU MOT JAZZ ET AUTRES PENSÉES A QUI DE CHOSE   1. JE PENSE AU MOT JAZZ   Je pense au mot jazz oh c'est un mot jazz que j'aime bien jazz je devrais dire jazz je songe à vous jazz ce mot songe au jazz va n'est-il pas jazz car vous êtes ô jazz prince sonnant grand seigneur des trompes et batteries soleils noyés dans l'ombre & subtil chevalier des rêveries au long des claviers jazz ô jazz grand pensif ô blues Je pense au mot jazz oh c'est un mot jazz que j'aime bien jazz je devrais dire... [Lire la suite]

06 février 2016

LUI LÀ MOI

LUI LÀ MOI 1.« Dès que je rentrais, il fallait que je la visse et que je la maniasse. »(Maupassant, « La Chevelure ») Dès que, j'suis plein de dèsQue de départs avortés de dès queJe sans faute et puis nada de dès que jeRentrais chez moi oui AlorsIl fallait mon âme l'invisible en moiFallait que je l'examinasse de conscienceQue j'en détaillasse les mensonges queJe lui questionnasse la péripétie que je dans tous les sensLa retournasse et c'te vivace feignasse grognasse luiVisse toutes les promesses non tenues Et il... [Lire la suite]
23 janvier 2016

DONG DONGUELONG DIT-ELLE

DONG DONGUELONG DIT-ELLE 1.« Pendant la guerre, un homme se résigne à manger son chien, regarde les os qu'il laisse, et dit :— Pauvre Médor ! Comme il se serait régalé ! »(Jules Renard, « Journal 1887-1910 », 1908, 12 février) 2.Dong donguelong dong clingLors d'une guerre Un pauv' hère Dong donguelong dong,clang Tenaillé par la faimDe manger son chien il futcontraint Dong donguelong, dong, cling Il n'en laissaque les osses tant sa faimfut féroce Dong donguelongdong, clang Songeur il... [Lire la suite]
23 janvier 2016

LE PASSÉ C'PAYS LÀ QU'ON S'INVENTE

LE PASSÉ C'PAYS LÀ QU'ON S'INVENTE   1. Quoi qu'c'est qu'cette danse c'est la danse du S du s qui à la façon d'un long sinueux à venin dans la jungle passe   2. « Ma vie et mon amour tous deux courent hasard. » (Racine, « Mithridate », II,5, v.337 [Pharnace])   « Ma vie et mon amour tous deux courent hasard.» y en a pour qui ça court plus ça galope & bat la campagne à épouvantails qui jactent & jacassent.   3. « images gondolées, décolorées, absurdes. »... [Lire la suite]
22 janvier 2016

OH A PRESENT ÇA VA PAS MIEUX

OH A PRESENT ÇA VA PAS MIEUX   1. « DAC : (…) Allez… donnez le signal et embarquez tout le monde. Prenez des pelles, ça ira plus vite ! » (Pierre Dac et Francis Blanche : «  Les fumeries clandestines de jambon »)   Et embarquez tout le monde prenez des pelles ça ira plus vite ah ça quand on convoie d'l'ossement sûr qu'les pelles c'est ce qui va l'm   2.« à quelque monstrueux insecte, et la vingtaine de pièces » (Claude Simon, « Les Géorgiques »)   A... [Lire la suite]
18 janvier 2016

T'ECRIS T'ECRIS C'EST TOUT C'QUE TU SAIS FAIRE

T'ECRIS T'ECRIS C'EST TOUT C'QUE TU SAIS FAIRE   1. Les poètes qui nous ont précédés, sans doute ils y croyaient, à l'avenir radieux, au monde plus juste, à la fratermachin, mais nous, on la voit arriver, nous maintenant, l'apocalypse sponsorisée, la définitive défaite de tous les pensants.   2. « en un sens, cela ne concerne que mon rapport particulier avec le thème de la lutte ou de la mise à mort. » (Jeanne Favret-Saada, « Les mots, la mort, les sorts »)   Rapport particulier avec le... [Lire la suite]

17 janvier 2016

AU VENT

AU VENT1.« Les mots diversement rangés font un divers sens, et les sens diversement rangés font différents effets. »(Pascal, « Pensées »)2.« L'eau claire ; comme le sel des larmes d'enfance,L'assaut au soleil des blancheurs des corps de femmes ;la soie »(Rimbaud, « Mémoire »)3.« - C'est impossible, prononça tout haut Mrs Bantry, j'ai dû rêver !Mais elle était convaincue de n'être point le jouet de son imagination. »(Agatha Christie, traduit par Louis Postif, « Un... [Lire la suite]
14 janvier 2016

CE QU'ON DIT DES FOIS DANS LES CHOSES

CE QU'ON DIT DES FOIS DANS LES CHOSES   En écoutant la belle version radiophonique du « Mystère de la chambre jaune » - ah ce violon jazz du générique ! - qui a été réalisée en 1983 par Jean-Jacques Vierne pour France Culture et qui est disponible en podcast.   1. « As-tu donc sincèrement jamais cru que nous réussissions à tromper complètement ces vieux regards aigus ? » (Michel Butor, « La Modification »)   A qui donc « ces vieux regards aigus » ? A de... [Lire la suite]
11 janvier 2016

DES FOIS QU'ON S'SENT COMME

DES FOIS QU'ON S'SENT COMME   1. La pluie danse dans la rue C'est une danseuse du vent La pluie danse dans la rue Et tu t'imagines un piano.   Et tu t'imagines un piano. La pluie danse dans la rue Il y a quelqu'un qui passe En pressant le pas puisque   La pluie danse dans la rue Comme dans un film en noir Et blanc la pluie joue les   Starlettes mais la comédie Ne plaît pas au public les Rues sont vides toi aussi.   2. Des fois qu'on s'sent... [Lire la suite]
10 janvier 2016

A SE RONGER LE CHIEN

A SE RONGER LE CHIEN1.« Je n'en finirais pas de me revoir dans ce passé. Mais toujours seul ; sans famille ; même quelle langue parlais-je ? »(Rimbaud, « Mauvais sang »)2.Et si le passé était cemiroir où lire tous nosfaits et gestes écouternos voix débiter toutessottises qui la tissentl'Histoire et nous fontzieuter touci-touça comau cinoche l'étoffe deshéros les dynasties lesprinces les consorts etles coups du sort aussitous les ressorts qu'onnous explique qu'on lesmet à jour qu'on dit onjoue les... [Lire la suite]