08 septembre 2013

GRAINES D'OMBRE

GRAINES D'OMBREEn lisant les pages 7 à 16 du recueil de nouvelles "Les Ecuries d'Augias", d'Agatha Christie traduit par Monique Thies, Club des Masques n°72. 1) Pourquoi est-ce "toujours comme ça" ? Parce que, sans doute, il ne peut en être autrement. Le ça est essentiellement problématique. 2) Sur quelle propriété du langage Agatha Christie met-elle l'accent dans le second paragraphe de la page 8 ? Les mots, des fois, i masquent, les mots ; ils embrouillent, ils font du réel non plus un problème que l'on éclaircit en en précisant... [Lire la suite]

19 juillet 2013

CHACALITUDE

CHACALITUDE C'est la couverture de l'édition de poche du recueil de nouvelles "Les Ecuries d'Augias", d'Agatha Christie, collection Club des Masques n°72, 1974. Une étoile que ça fait. Une étoile de verre brisé. Au centre, un trou. Dans le trou autre chose sombre avec du vert, je veux dire la couleur verte. Autour du trou, toutes les branches de l'étoile, de longues lignes qui fêlent. Et puis du sang aussi, que la personne qui l'a reçue, la balle, elle devait être, dans les derniers temps de sa vivance, devant ce verre, debout... [Lire la suite]
06 avril 2013

LE DIT DU CHIEN SUIVI DU DIT DU BOURRIN

LE DIT DU CHIEN SUIVI DU DIT DU BOURRIN LE DIT DU CHIEN "- Vous êtes cynique.- Je connais le monde, c'est tout."(Agatha Christie, traduit par Monique Thies, Les Ecuries d'Augias). Vous - ô vous mouvante émouvante -Êtes - êtes-vous ou alors je vous rêve -Cynique - lorsque les chiens se mettent à parler,Je les mets dans un tonneau avant qu'ils disent toi toiConnais toi toi-même Le monde est plein d'tonneaux qui aboient leMonde est plein d'tonneaux où je boisC'est trop y a trop d'tonneaux et de chiens Tout roule autour de moi qui... [Lire la suite]
05 avril 2013

SORTES DE REELS

SORTES DE REELS En feuilletant Les Ecuries d'Augias, d'Agatha Christie, traduit par Monique Thies, Club des Masques n°72. 1."(longue excursion dans le passé)" (p.85) : Le passé tire la langue à l'espace. Il se moque du lieu d'être. 2."pas de temps à perdre" (p.60) : Et pourtant... 3."- Vous m'excuserez, mais cela me regarde..." (p.61) : Ce qui, par leurs yeux, aux autres là, nous regarde, c'est le "cela", inconnu, inquiétant, imprévisible. 4."et elle avait dû en subir le récit" (p.121) : Le récit est ce que nous subissons. Ce... [Lire la suite]
05 octobre 2012

CE QUE NOUS LISONS, CE SONT D'AUTRES YEUX

CE QUE NOUS LISONS, CE SONT D'AUTRES YEUX cf Les Ecuries d'Augias, Agatha Christie traduit par Monique Thies, Club des Masques n°72. 1."- Quelqu'un dans cette maison a-t-il des troubles oculaires?"(p.57). Il y a dans cette question de Poirot quelque fond philosophique (comme on dit que le fond de l'air est frais ou que dans le fond ceci-cela) que je la verrais bien, cette question, servir de titre à une étude sur beaucoup de choses par ailleurs, certainement, cela ne fait point de doute. 2.J'aime bien l'expression "par ailleurs" :... [Lire la suite]
05 octobre 2012

RIEN QUE DE TRES BIZARRE

RIEN QUE DE TRES BIZARRE Autres bricoles sur des citations extraites du recueil de nouvelles "Les Ecuries d'Augias", d'Agatha Christie, traduit par Monique Thies (Club des Masques n°72) 1."Un homme très bizarre. Il porte des shorts vert pré et ne mange que des choux. C'est un ardent croyant." (p.120)Sans commentaire : y a des fois où le talent se suffit à lui-même. 2."Hercule Poirot abaissa le regard sur le bout de ses chaussures vernies et soupira. Il se sentait perdu, très seul. Ici, on ignorait les règles selon lesquelles il... [Lire la suite]
04 octobre 2012

ET POURQUOI PAS CHAMEAU

ET POURQUOI PAS CHAMEAU Citations plus ou moins passe-partout et dont je dis à peu près n'importe quoi, tirées d'un recueil de nouvelles d'Agatha Christie, traduit par Monique Thies, et publié en France sous le titre "Les Ecuries d'Augias" dans la collection Club des Masques (n°72) 1."- Je ne vois pas très bien ce qu'elle attend de vous." (quelque part dans le bouquin, j'ai paumé la référence). Les italiques soulignent une intention dont je ne sais rien car, moi non plus, je ne vois pas très bien ce qu'elle attend de vous cause que... [Lire la suite]