10 mars 2017

TROIS PIECES NEURASTHÉNIQUES (ET DEPENDANCES)

TROIS PIECES NEURASTHÉNIQUES (ET DEPENDANCES)1. De la neurasthénie.2. Du s de saxophone et du serpent.3. Du chat du commissaire et de Polichinelle.1.Le plus dur c'est de tenir le rythme de sa vie pas se laisser bouffer parsoi-même qu'on a des dents pour ça &qu'on neurasthénise pis qu'on laissele gnome à ses nerfs nous bouffer lemoral qu'on l'a noir cafard araignéeMoi j'me dis des fois c'est pas vraides bourreaux cachés dans les chosesqu'il y a c'est pas possib' fantômeset agaceries pour nous ronger & nousfaire suer & nous... [Lire la suite]

02 octobre 2016

NOTES DOUTEUSES SUR A LA MEMOIRE DE ZULMA DE TRISTAN CORBIERE

NOTES DOUTEUSES SUR "A LA MEMOIRE DE ZULMA" DE TRISTAN CORBIERE             « A LA MEMOIRE DE ZULMA            VIERGE-FOLLE HORS BARRIERE                       ET D'UN LOUIS   ... [Lire la suite]
20 mars 2016

SOTTISES ET SYLLOGISME

SOTTISES ET SYLLOGISME   1.« Des absences, oui, quelque chose de cassé » (Robert Pinget, « Passacaille »)   Des ah tiens c'était quand ça ? Pis c'était où donc ? Absences Des trous dans l'fromage   Oui bon bin oui quoi c'est Quelque chose tout d'même que cette Chose là qu'on appelle répondre, pas vrai ?   De cassé que du cassé d'l'émietté du brisé Cassé cassé cassé pis qu'on pense, qu'on pense !   2. J'arrive pas à être sérieux ; le sérieux, ça m'rend... [Lire la suite]
12 mars 2016

VERS LE JAZZ

VERS LE JAZZ 1.« SOMMEIL – Écoute-moi, je parlerai bien bas :Crépuscule flottant de l'Être ou n'Être pas !..»(Tristan Corbière, « Litanie du sommeil ») 2.Majuscules, importance du sommeil (surtout quand on ne dort pas, qu'on voudrait dormir, qu'on insomnise, qu'on se retourne le squelette entre les draps, qu'on lucide de trop). 3.Sommeil, j'écrirai ton nom sur le fluide de la nuitSur le sable de la nuit, sur les crabes de la nuitSur tout ce que tisse la nuit aux doigts innombrables 4.Si l'on veut être... [Lire la suite]
25 janvier 2016

VINCERE !

VINCERE ! 1.Tout au long de sa vie refusé d'être sage. Spéculatif furieux, agité du bocal... absolument chronique... purement et simplement refusé tout raisonnable, tout l'embourgeoisement d'une carrière littéraire soigneusement orchestrée (c'est un métier!) qui aurait pu de son vivant, pourvu qu'il fermât sa gamelle politique, et puis un peu plus de souplesse dans ses relations, lui assurer honorabilité et fortune. Misanthrope du type à préférer la compagnie des bêtes à celle des bipèdes, voué l'essentiel de son existence à la... [Lire la suite]
23 janvier 2016

DONG DONGUELONG DIT-ELLE

DONG DONGUELONG DIT-ELLE 1.« Pendant la guerre, un homme se résigne à manger son chien, regarde les os qu'il laisse, et dit :— Pauvre Médor ! Comme il se serait régalé ! »(Jules Renard, « Journal 1887-1910 », 1908, 12 février) 2.Dong donguelong dong clingLors d'une guerre Un pauv' hère Dong donguelong dong,clang Tenaillé par la faimDe manger son chien il futcontraint Dong donguelong, dong, cling Il n'en laissaque les osses tant sa faimfut féroce Dong donguelongdong, clang Songeur il... [Lire la suite]

24 octobre 2015

TOMBÉS DE L'HORLOGE

TOMBÉS DE L'HORLOGE« SOMMEIL ! - Caméléon tout pailleté d'étoiles !Vaisseau-fantôme errant tout seul à pleines voiles !Femme du rendez-vous, s'enveloppant d'un voile !SOMMEIL ! - Triste Araignée, étends sur moi ta toile ! »(Tristan Corbière, «  Litanies du sommeil »)1.Tristan Corbière, il l'a mis en capitales, le mot « SOMMEIL », c'est qu'c'est pas rien, cette plongée dans les songes, cette rongée dans les combles, dans le labyrinthe, lents habits, peintes aux visages blancs,... [Lire la suite]
22 octobre 2015

CRAPAHUT D'LA FANFARE

CRAPAHUT D'LA FANFARE   « Au soleil des loups… - Les crapauds,   Petits chantres mélancoliques Empoisonnent de leurs coliques, Les champignons, leurs escabeaux. » (Tristan Corbière, « Paysages mauvais », 2ème tercet)   1. J'aime bien ce sonnet, « Paysage mauvais », de Tristan Corbière, et c'est pas la première fois qu'je vous en cause cause « les crapauds », qui respectent rien, et qui grimpent sur les champignons pour les « empoisonner de leurs coliques » que,... [Lire la suite]
22 octobre 2015

CES PALAIS SOMBRES DE NOS NEURONES

CES PALAIS SOMBRES DE NOS NEURONES« - La Lavandière blanche étaleDes trépassés le linge sale,Au soleil des loups… - Les crapauds, »(Tristan Corbière, « Paysage mauvais », 1er tercet)1.Dans la mythologie celtique, la banshee, c'est la messagère de la mort, celle qui, Dame blanche, cygne chantant, vient prévenir les mortels du tranchant des épées à venir, aussi qu'on la dit lavandière, la banshee, lavant dans les rivières le linge des guerriers que la mort attend, que, mézigue, du coup, je me demande, lisant le... [Lire la suite]
21 octobre 2015

SUINTE ET FERMENTE MIJOTE FOMENTE

SUINTE ET FERMENTE MIJOTE FOMENTE   «- Calme de peste, où la fièvre Cuit… Le follet damné languit. - Herbe puante où le lièvre Est un sorcier poltron qui fuit... » (Tristan Corbière, « Paysage mauvais », 2ème quatrain)   1. Dans ce « paysage mauvais », qu'il s'est choisi, Corbière, façon pied-de-nez au romantisme et ses dentelles dans les ruines, dans ce « paysage » pas charmant, pas joli, pas à en affubler sa cousine, dans ce « paysage mauvais », où ça « râle »... [Lire la suite]