18 avril 2017

LE CERVEAU L'ESTOMAC ET LA BOUCHE

LE CERVEAU L'ESTOMAC ET LA BOUCHE1.Il me semble qu'assez cyniquement, les grands internationaux voient certains pays comme des bêtes malades qu'on laisse lentement crever.2.« Vous devez comprendre que je n'ai pas le temps de vous faire de la morale…'(Simenon, « Au Rendez-vous des Terre-Neuvas » [Maigret])Le politique court après l'économie, pas après la morale. C'est qu'il n'a pas le temps ; et ce manque de temps s'appelle la crise.3.Le politique tente, souvent en vain, de plaquer du vivant sur du mécanique,... [Lire la suite]

18 avril 2017

PÉRIL EN LA DEMEURE

PÉRIL EN LA DEMEURE   1. Fillon me fait penser au Tartuffe de Molière, un Tartuffe qui loucherait sur les seins de Marianne et convoiterait l'argent de la maison.   2. S'il y a parenté entre le programme des « insoumis » et le programme PS/PC de 1981, souvenons-nous que dès 1983, ce programme fut abandonné.   Le livret des "insoumis" sur l’Éducation en appelle à une « école commune de la 6ème République » : serait-ce la fin de l'enseignement privé ?   Le livret des "insoumis"... [Lire la suite]
17 avril 2017

POUR QUOI QU'ON PASSE DIS ?

POUR QUOI QU'ON PASSE DIS ?1.L'alliance bolivarienne ? S'agirait-il d'obtenir du pétrole en échange des armes avec lesquelles Maduro materait ses « insoumis » ?L'ALBA est certes une alliance économique et culturelle, mais aussi une alliance politique, et donc potentiellement militaire. 2.J'aime beaucoup l'expression « splendide isolement », ça vous a des airs de forteresse imprenable, d'en âme et conscience.Des fois qu'on vous dévore, vous inclut, vous met dedans, le « splendide isolement », est... [Lire la suite]
17 avril 2017

HISSEZ LA SOTTISE ET VOGUE LA GALÈRE

HISSEZ LA SOTTISE ET VOGUE LA GALÈRE   1. « La puissance civile étant entre les mains d'une infinité de seigneurs » (Montesquieu, « De l'Esprit des lois », livre XXVIII, ch. XLI)   Du lien entre politique et infini. Affirmer que tout est politique, c'est lui flanquer d'l'infini à tout ça qui s'agite et résout.   Au cœur de l'humaine animalité, une infinité du vouloir politique.   La politique, l'infini dedans, surtout si on s'dit que tout est politique, alors l'infini se met à... [Lire la suite]
30 mars 2017

MOI JE VEUX MON JE DIT ZUT

MOI JE VEUX MON JE DIT ZUT   « radicalisation de la démocratie » dit la filosophe, ah j'la vois venir moi avec ses grandes bottes de petit chef la dictature du prolétariat   & moi koiqujefais, mangez bananes jveux un steak-frites ! J'entends à la radio que la Statue de la Liberté elle en prend plein la elle aussi.   J'veux un steak-frites & pas tranché à la faucille et au marteau (les têtes qu'ils font les personnages dans les cases des bandes dessinées !)   Les têtes qu'ils font... [Lire la suite]
24 mars 2017

OU QU'ON VA DIS OU ?

OU QU'ON VA DIS OU ?1.« la seule réponse que nous puissions obtenir, dans l'abîme où nous sommes tombés, est une réponse personnelle et individuelle. »(Jaspers, « Essais philosophiques », traduction de Hersch)Le problème, c'est que l'autre, de plus en plus nombreux, se constitue en injonction collective, et tend à faire de la solidarité et de la citoyenneté non plus des décisions individuelles, mais des réflexes conditionnés, des soumissions à un État prétendument bienveillant. L'amour de l'autre va finir par... [Lire la suite]

23 mars 2017

BON ALLEZ A DADA ET PUIS DODO !

BON ALLEZ A DADA ET PUIS DODO !   1. Ah Je m'urge ! J'entends l'extrême-droite calembredainhaïr tout ça bien propre sur soi énarqué avocaté conseillé dans l'juridique masqué.   2. « Mais les jambes (dont l'une est fraîche et se dénoue De la plus rose), les épaules, le sein dur » (Valéry, « Été »)   La jambe, la arpente d'la hanche qui roule, la passante, la toute droite - tiens un barbu, moi j'me boissonne à la bière, le temps m'taille.   Y a d'ces fraîcheurs c'est l'air... [Lire la suite]
23 mars 2017

DES FOIS LA POLITIQUE ON DIRAIT D'LA TÉLÉ-RÉALITÉ

DES FOIS LA POLITIQUE ON DIRAIT D'LA TÉLÉ-RÉALITÉ   Le vote obligatoire ? Et si on n'y va pas ? On aura quoi, une amende ? On devra écrire une lettre d'excuse au préfet ?   Le vote obligatoire ? Et si on est patraque ce jour-là, ou déprimé, on devra fournir un certificat médical ?   Luc Chatel a raison : "Les masques tombent" ! Il en pleut même, de tous les côtés ! Quel bal des faux-culs, ces présidentielles !   En tout cas, merci les Primaires ! Ce qui s'annonçait comme une voie toute droite pour... [Lire la suite]
Posté par patricehouzeau à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 mars 2017

MAIS NOUS NOUS SERONS MORTS MON FRÈRE

MAIS NOUS NOUS SERONS MORTS MON FRÈRE   « Quand les hommes vivront d'amourIl n'y aura plus de misère et Commenceront les beaux joursMais nous, nous serons morts, mon frère... » (Raymond Lévesque)   1. L'immunité parlementaire, des fois, ça ressemblerait pas un peu à un privilège de l'Angien Régime ?   2. Anchois poil aux doigts ! Maquereau Poil au dos ! Morue Poil au ! Bon ça traduit en yaourglish avec une guitare indie/cool ça devrait l'faire non ?   Faudra aussi une... [Lire la suite]
05 mars 2017

QUATRIEME SALVE

QUATRIEME SALVE   1. A gauche comme à droite, les primaires, quel cadeau pour les extrêmes ! A gauche comme à droite, avec les primaires, certains ont semé le vent et récoltent vous savez quoi. A gauche comme à droite, la guignolade des primaires vire à la valse des pantins! Il y a t-il un politologue assez lucide pour faire le procès de cette illusion démocratique que l'on appelle primaires ? Et ne me parlez pas des Etats-Unis, où l'on pressent que les primaires ne donnent pas de meilleurs résultats qu'en France. ... [Lire la suite]