28 février 2016

PIS RÊVASSEUR

PIS RÊVASSEUR   1.Route : reprise qu'un jour y en a plus, ni route, ni nous. 2.Livre : celui du « devoir » (Rimbaud) vu, lu, su, jeté, retrouvé dit-on, bien plus tard, après le passage de la comète. 3.Lui là, l'homme aux vers nouveaux… les sifflait-elle, son araignée, ces chansons au fil du chemin bizarres assez pour fasciner  ? 4.Lueurs : paupières, brillances, cristal jeté, ville, couleurs en miettes, place du théâtre, illuminations. 5.Rêve : mauvais qu'on en a le goût des fois, jument... [Lire la suite]

18 février 2016

AVANT QU'ÇA VOUS HACHE MENU

AVANT QU'ÇA VOUS HACHE MENU 1.Dans « Fin de partie », de Samuel Beckett, Clov à la lunette, flots de « plomb » comme réel de plomb, et soleil de la même eau. 2.« Vitres de son où virent les astres,verres où cuisent les cerveaux »(Antonin Artaud, « Vitres de son ») 3.O quand éclatent les vitres de sonLeurs pattes d'écorchés vous cisaillent les oreillesSon sang groseille coupée dans le panier d'Alice O. 4.Prenez la parole d'une voix douce. Cela vous permettra de lui susurrer quelques... [Lire la suite]
07 février 2016

NOTES SUR LES PORTES DE LA GLOIRE

NOTES SUR LES PORTES DE LA GLOIRE « Les Portes de la gloire » (sorti en 2001) est un film français réalisé par Christian Merret-Palmair. C'est une comédie qui grince. Les principaux acteurs en sont Benoît Poelvoorde, Michel Duchaussoy, Etienne Chicot, Yvon Back, Julien Boisselier. Le scénario et les dialogues sont signés Pascal Lebrun, Christian Merret-Palmair, Benoît Poelvoorde. La musique est d'Alexandre Desplat. « Les Portes de la Gloire » c'est unfilm qui commence par des tambours àla va-t-en-guerre On entend... [Lire la suite]
22 janvier 2016

OH A PRESENT ÇA VA PAS MIEUX

OH A PRESENT ÇA VA PAS MIEUX   1. « DAC : (…) Allez… donnez le signal et embarquez tout le monde. Prenez des pelles, ça ira plus vite ! » (Pierre Dac et Francis Blanche : «  Les fumeries clandestines de jambon »)   Et embarquez tout le monde prenez des pelles ça ira plus vite ah ça quand on convoie d'l'ossement sûr qu'les pelles c'est ce qui va l'm   2.« à quelque monstrueux insecte, et la vingtaine de pièces » (Claude Simon, « Les Géorgiques »)   A... [Lire la suite]
17 janvier 2016

AU VENT

AU VENT1.« Les mots diversement rangés font un divers sens, et les sens diversement rangés font différents effets. »(Pascal, « Pensées »)2.« L'eau claire ; comme le sel des larmes d'enfance,L'assaut au soleil des blancheurs des corps de femmes ;la soie »(Rimbaud, « Mémoire »)3.« - C'est impossible, prononça tout haut Mrs Bantry, j'ai dû rêver !Mais elle était convaincue de n'être point le jouet de son imagination. »(Agatha Christie, traduit par Louis Postif, « Un... [Lire la suite]
17 janvier 2016

CREPUSCULAIRES

CREPUSCULAIRES   1. Des personnages vêtus de noir… Ah ça, si ce vieux cabot meurt sur scène, toute la troupe sera déjà en deuil…   2. Y a pas plus d'fantôme qu'd'esprit dans ta caboche ! Tu hallucines, mon vieux… ça doit être le cassoulet… le cassoulet pur néant d'la table à l'aut' mort-là…   3. S'il ne fallait rien faire, alors pourquoi vous l'fîtes Qu'maintenant on en a l'âme si déconfite ?   4. On a beau mettre les morts à table, i mangent rien… N'empêche qu'il y a des vivants qui... [Lire la suite]

16 janvier 2016

CHARLES ATTEND L'ÂNE RIT

CHARLES ATTEND L'ÂNE RIT1.« Je tenais à leur dire dans le texte que je ne suis pas une situation assise. »(Frédéric Dard, « Bravo docteur Béru » [intervention de l'auteur], Fleuve Noir, p.152)être assis se poser attendrerépondre argumenter bosser &agir il y a des actions pourles entreprendre debout qu'ifaut être & puis il y a toutce qu'on fait assis fignolerun chef d’œuvre littéraire &torcher sa page c'est pareilça se fait assis Ceci dit ildoit y avoir des scribes quitravaillent debout napoléonsdevant... [Lire la suite]
14 janvier 2016

VOLER LE FRISSON

VOLER LE FRISSON 1. « Chaque chose est ici vraie en partie, fausse en partie. La vérité. essentielle n'est pas ainsi : elle est toute pure et toute vraie. » (Pascal)   2. Les choses... p't'ête bin vraies, p't'ête bin fausses. Et puis la vérité, la vérité, on dit ça qu'il y aurait d'la vérité, on dit ça...   3. Quelque chose de « purement vrai » ? Bah, le vrai est dans l’œil, cette objectivité du langage.   4. Rien de plus neutre que les mots. La langue, cette fée du palais,... [Lire la suite]
14 janvier 2016

PETITES LAISSES DU DIABLE LA NUIT

PETITES LAISSES DU DIABLE LA NUITDes fois, y en a qu'tout leur petit monde s'est cassé et qu'leur grelot, dans leur tête, i fait un bruit de plus en plus sinistre.1.Imaginons que la nuit est une danse laNuit une valse noire comme le diable ! La nuit le diable danse il est noir LeVampire de la pluie épuise la vitre etLes mortes chuchotent dans les songes.2.La nuit le diable danse Qu'il est farce!Vous jetez vos yeux dans les monts bleusEt des chats bottés vous les chapardent.3.La nuit le diable danse il en est si bleuCriminel qu'il... [Lire la suite]
12 janvier 2016

CINQ BREFS QUENALCIENS

CINQ BREFS QUENALCIENS   « nos jours seront broyés par le moulin du temps que tourne un dieu de tous le plus énigmatique » (Raymond Queneau, « La meule »)   1. J'aime bien l'adverbe « patatrement » employé par Queneau pour dire qu'elle « choit » des fois, la fourmi, de là oùsqu'elle grimpe.   2. Dans Queneau, l'image du « moulin du temps », qu'on finit tous en la « farine de l'air ». A qui j'la pique, cette farine-là ? Chais plus.   3. ... [Lire la suite]