03 avril 2017

DIX PIECETTES POUR FAIRE LA MONNAIE

DIX PIECETTES POUR FAIRE LA MONNAIE   1. CAR LA MER   « Car la mer et l'amour ne sont point sans orage. » (Pierre de Marbeuf)   En mer on a le mal de mer on gerbe ça rend les gouffres encor plus amers en amour on gerbe aussi triste on a trop bu.   2. PARFOIS QUAND ON S'ENDORT   « Le murmure du vent, de son bruit monotone, Dans mon cerveau lassé berçait mon noir souci. » (Musset, « La nuit d'octobre »)   Parfois quand on s'endort dans le silence on écoute... [Lire la suite]

03 avril 2017

N'IMPORTE QUOI EN VERS JUSTIFIES ET DU PATÉ

N'IMPORTE QUOI EN VERS JUSTIFIES ET DU PATÉ   UN TIENS VAUT MIEUX QUE TU L'AURAS (EXPLICATION)   1. Un « tiens vaut mieux que deux tu l'auras » ça veut dire qu'vaut mieux s'contenter d'ce qu'on veut bien nous donner car on aura pas   mieux peut-être que c'qu'on nous donne puis vaut mieux ça qu'une promesse du double que l'on aurait peut-être mais plus tard Auront   des dents alors les poules qu'y faut s'voir l'image dans la basse-cour d'sa cafetière & vous me direz qu'en voilà une... [Lire la suite]
02 avril 2017

LA FILLE DE JADIS EST-ELLE MORTE MAINTENANT

LA FILLE DE JADIS EST-ELLE MORTE MAINTENANT   « Elle n'est peut-être pas encore morte - Ou peut-être que nous l'étions tous deux. » (Francis Jammes, « J'aime dans le temps... »)   La fille de jadis est-elle morte maintenant « Elle n'est peut-être pas encore morte » i se dit le poète qu'à l'époque du poète il y   avait pas encore Internet il ne pouvait pas savoir alors si ses petites amoureuses dans le trou qu'elles étaient maintenant que les   jours et les nuits les ponts... [Lire la suite]
02 avril 2017

EN ECOUTANT LA TELE STORY-TELLER

EN ECOUTANT LA TELE STORY-TELLER   1. Le phénomène OVNI est sans doute la plus fantastique campagne de story-telling que le monde de l'après seconde guerre mondiale ait connue.   Si fantastiquement bien mené, le story-telling sur les OVNI que, si ça se trouve, les Aliens aussi ont fini par s'y intéresser.   2. Politiquement, jeune, on est souvent et parfois dangereusement idéaliste. Vieillissant, on devient plus pragmatiquement réaliste. Entre les deux, heureusement on s'en fout.   3. Quand ma mère ne... [Lire la suite]
02 avril 2017

QU'A LA FIN ELLE SE CASSE

QU'A LA FIN ELLE SE CASSE   1. Parfois, Zut est sur le point de se réveiller, mais elle est si légère qu'aussitôt revenue au réel, elle disparaît.   2. Construire sa « route dans le ciel » écrit René Char. Moi je veux bien, mais si jamais s'y enfonçant dans cette route, le ciel venait à s'effondrer.   3. Ça oui ! si pesant des fois que croisant d'aut's pesants passants, on n'se dit rien ; on barète et barrit.   4. Je me plains de l'été ; je me plains de l'hiver ; je me... [Lire la suite]
01 avril 2017

TROIS PIECES DONT UNE AVEC ARAIGNÉE

TROIS PIECES DONT UNE AVEC ARAIGNÉE   1. ÇA VEUT-I DIRE QU'IL EST SUR LE POINT   « Au seuil de la pesanteur, le poète comme l'araignée construit sa route dans le ciel. » (René Char, « Partage formel »)   Ça veut-i dire qu'il est sur le point d'se réveiller quand il écrit l'poète « Au seuil de la pesanteur » car dans   le jour on est tout plein d'pesanteur et puis tout pesant on croise d'aut's pesants dans des villes pesantes trop   pesantes surtout en été... [Lire la suite]

01 avril 2017

CINQ PIECES DONT UNE QUI A L'OEIL DE LUNE

CINQ PIECES DONT UNE QUI A L'OEIL DE LUNE   1. VOILA UN VERS QU'IL EST BEAU QU'ON S'DIT   « A travers tant de nuit et malgré tout ce fleuve. » (Yves Bonnefoy, « Aux arbres »)   Voilà un vers qu'il est beau qu'on s'dit ça a beau être le jour c'est la nuit que dire ça c'est quand même abuser tant pis   Donc il y a « à travers tant de nuit » y en a partout d'la nuit en grappes vrac & stock dans les têtes partout fait nuit &   elle court la nuit elle court elle... [Lire la suite]
01 avril 2017

QUATRE PIECES DONT UNE AVEC ESCALIER

QUATRE PIECES DONT UNE AVEC ESCALIER   1.COMME S'IL NE LUI SUFFISAIT PAS   « Comme s'il ne lui suffisait pas de cueillir, aux épais massifs de la rive, les nèfles mûres qu'il noie dans le courant. » (Aloysius Bertrand, « Jean des Tilles »)   « Comme s'il ne lui suffisait pas » que parfois ça ne nous suffit pas & qu'on a des envies d'autres chose & qu'on rêve alors et lui c'qu'il lui   suffit pas c'est de « cueillir » et on a dit « cueillez dès aujourd'hui... [Lire la suite]
30 mars 2017

TROIS PIECES MORNES

TROIS PIECES MORNES   1. DES FOIS C'EST COMME SI ON A UN   Des fois c'est comme si on a un problème de dérèglement avec le temps avoir un dérèglement avec quelque chose qu'existe pas une   drôle de chose non dans l'genre énigmatique je dirais l'aile du Sphinx nous ombrerait nous v'là tout étrangéïsé qu'on s'pose de   l'énigme à nous-mêmes pis qu'on sait pas répondre ou c't'à côté qu'on répond pis qu'on s'dévore le soir tombe ça bleuit toudoux   Suis allé dehors avec toutou il fait bon j'ai... [Lire la suite]
30 mars 2017

MOI JE VEUX MON JE DIT ZUT

MOI JE VEUX MON JE DIT ZUT   « radicalisation de la démocratie » dit la filosophe, ah j'la vois venir moi avec ses grandes bottes de petit chef la dictature du prolétariat   & moi koiqujefais, mangez bananes jveux un steak-frites ! J'entends à la radio que la Statue de la Liberté elle en prend plein la elle aussi.   J'veux un steak-frites & pas tranché à la faucille et au marteau (les têtes qu'ils font les personnages dans les cases des bandes dessinées !)   Les têtes qu'ils font... [Lire la suite]