23 mars 2017

GLUICHES DE D'SOUS LA LOUNE

GLUICHES DE D'SOUS LA LOUNE   1. Dessous la loune plane une ploume ; y a comme un blêtre ; i traverse l'herbe, glisse dans le noir plane dedans moi ploume ça grulche.   2. J'ai de la loune dedans ma tiête ; y a comme un loup, i m'guette le loup hurle j'lentends pas déjà i m'a bouffu les oreilles.   3. Il capitanait et fauteillait, sa tête se détachant au-dessus de lui ; de sa pipe spectrait qu'ça fume ; de ses mains glissait le livre.   4. Ah je m'arouille ! j'me... [Lire la suite]

18 janvier 2017

NOTES A PROPOS DE FRANJU ET DE FANTÔMAS AUSSI

NOTES A PROPOS DE FRANJU ET DE FANTÔMAS AUSSI En écoutant un atelier de création radiophonique intitulé « Vol AF 033 Paris-Montréal via Fantômas, ou Georges Franju, le rêveur immobile (1/2) » (réalisation de Jean-Daniel Lafond, diffusé sur France Culture le 10/11/1985).   «- Fantômas ! - Vous dites ? - Je dis...Fantômas ! - Ça signifie quoi ? - Rien... et tout ! - Pourtant, qu'est ce que c'est ? - Personne, et cependant quelqu'un ! - Enfin, que fait-il ce... [Lire la suite]
13 octobre 2016

A D'ÉTRANGES VOLONTÉS

A D'ÉTRANGES VOLONTÉS   « Les heures et les puissances sont soumises ici à d'étranges volontés qui tour à tour imposent l'oubli et le souvenir. » (Jean Ray, « Malpertuis » [Lampernisse])   1. Dans le roman à un moment il touche une « pierre glacée » mais elle est « visqueuse » (c'est dégoûtant!) comme s'il y avait du vivant dedans.   2. Il y a aussi celui qui appelle la lumière comme s'il avait peur que les ténèbres le dévorent.   D'ailleurs parfois « une... [Lire la suite]
12 octobre 2016

UN SAC DE BILLES NOS POMMES

UN SAC DE BILLES NOS POMMES1.« Oh ! que tout m'est accidentel !Oh ! j'ai-t-y l'âme perpétuelle !… »(Laforgue, « Complainte des crépuscules célibataires »)Des fois on s'dit ah bin c'est pas de chance ou bien que tout arrive comme tombé du hasard qui plane là-haut (i nous voit pas).Qui plane et qui fait comme il veut et quand je dis faire, faut dire que parfois, le hasard est bien emmerdant.Vous y croyez vous qu'y a des « âmes perpétuelles » qui continuent à traîner les rues comme vous... [Lire la suite]
06 octobre 2016

AMUSETTES CHANTONNÉES

AMUSETTES CHANTONNÉES   1. « I was her love she was my queen And now a thousand years between » (Led Zeppelin, « Tangerine »)   Qu'dans la vie qu'on en a qu'une des fois qu'ça colle roule entre nous pis + tard c'est genre qu'il y a la la des siècles entre nos pommes.   2. « The dark Lord rides in force tonight And time will tell us all. » (Led Zeppelin, « The Battle Of Evermore »)   J'crois pas qu'c'est le Seigneur des Ténèbres ou koikesse cornu qui fait que le... [Lire la suite]
05 octobre 2016

DONC JO I S'PROMENE

DONC JO I S'PROMENE1.« Il fera longtemps clair ce soir, les jours allongent,La rumeur du jour vif se disperse et s'enfuit »(Anna de Noailles)Il fera longtemps que des fois on fait longtemps qu'on est très occupé à machiner le réel lequel nous use comme d'un outil.« Il fera longtemps clair » ça veut dire que la nuit prend son temps pour tomber que l'été la nuit elle a des horaires de travail décalés.« les jours allongent » ça veut dire qu'on a plus de temps encore pour faire ce qu'on a à mais que des fois... [Lire la suite]

10 septembre 2016

APRES S'IL Y A DES CHATS QUI PASSENT PAR LÀ...

APRES S'IL Y A DES CHATS QUI PASSENT PAR LÀ...   1. Bon alors Mistigri i se promène dans la rue lorsqu'il rencontre Mistigrette dont il tombe amoureux que son cœur s'affola hola hola   Mistigri lui ouvrit son cœur auquel Mistigrette répondit par un éclat de rire assez tranchant pour découper l'aut' Mistigri en rondelles.   Alors Scherzo passa par là et avala toutes les rondelles de saucisson qui étaient tombées dans une assiette prévue par le dessinateur.   2. Il fait beau les arbres dansent la rumba mais... [Lire la suite]
17 juillet 2016

LA VÉRITÉ CHOQUE LA VÉRITÉ POIL AU NEZ

LA VÉRITÉ CHOQUE LA VÉRITÉ POIL AU NEZ1.« Oh ! Ces lunaires oiseaux bleus dont la chansonLunaire saura bien vous donner le frisson... »(Jules Laforgue, « Le Concile féerique » [L'Echo])Ah il y a du piano là-dedans, et de la flûte, de la nuit, du clair de lune, des œufs sur le plat, des frites, du peintre.Moi j'y crois pas aux « lunaires oiseaux bleus » que s'il y aurait des oiseaux bleus ou même rouge pompon sur la lune, ça s'saurait heinMoi, les chansons lunaires, ça m'laisse pantois que c'est quoi... [Lire la suite]
01 juin 2016

DÉMESURES

DÉMESURES   1. Non, Monsieur Houzeau, dans la « Théogonie » d'Hésiode, il n'est nul question de Simone, la femme de ménage de la résidence universitaire qui fumait des gauloises en râlant.   2. La porte le cogna ; il la claqua ; elle battit la bâtarde ; il tomba dehors ; il dit j'm'en balek, i prit sa hache, finit à l'asile.   3. Donc le personnage de la chanson, pris de furie sonore, dissona distordit bouffa la guitare éventra la caisse claire étrangla l'caruso.   4. ... [Lire la suite]
25 mai 2016

VIEILLES CHANSONS MORTES SAISONS

VIEILLES CHANSONS MORTES SAISONS1.« au milieu des broussailles de mes souvenirs de l'hiver, avec de solides et souples tenailles de langage »(Michel Butor, « L'Emploi du temps »)2.Des fois on attrape des mots avec la langue, et des fois même des mots tellement étranges qu'on comprend pas, alors on les recrache.3.Son palpitant palpita passque s'précipitant elle a vu qu'elle palpité parlé plus et plus jamais parlerai apartir du momen quel étai morte.4.« Les généralisations cosmologiques, d'une part, la réflexion... [Lire la suite]