05 février 2017

QUELQUE PART DANS LA LANGUE

QUELQUE PART DANS LA LANGUE   1. Non je n'aime guère mes contemporains et je n'aime guère ceux qui vinrent et je ne regarde ceux qui arrivent que d'un œil méfiant ; ne suis rien qui vaille que le peu de mes brefs ; pas sympathique non, et pas vraiment gentil et pas vraiment méchant ; je me hausse les épaules quoi.   2. Ah c'est embêtant, à chaque fois que je mange des pommes cuites, je rêve de pommier foudroyé.   3. Le passé, c'est une collection de présents qu'invente l'historien, lequel est... [Lire la suite]

14 janvier 2017

CORNEILLERIES EN FEUILLETANT MÉDÉE

CORNEILLERIES EN FEUILLETANT MÉDÉE   1. « Et de si longue main je connais ta prudence » (Corneille, « Médée », v.753 [Jason])   En français classique, l'expression « de si longue main » signifie « depuis longtemps » ah tiens il ne neige plus.   De si longue main ça veut dire depuis longtemps qu'on a l'impression d'une longue longue main glissant le long du temps.   Quand je lis l'expression « de si longue main » je songe une longue main se glissant dans... [Lire la suite]
23 octobre 2016

J'AVOUE JE ME VOUE A CE VOEU N'EST-CE POINT VEAU

J'AVOUE JE ME VOUE A CE VOEU N'EST-CE POINT VEAU   1. « Si j'étais la feuille que roule L'aile tournoyante du vent » (Victor Hugo, « Vœu »)   Des fois y en a i disent « si j'étais la feuille que roule » qu'à mon avis i doivent se prendre pour une clope les zigotos   Mais pas pour Victor Hugo qui a tant écrit des fois même ça finit par faire rire tout ça qu'il alignait totor qu'il se prenait pour Hugo non.   Non pour Hugo c'te feuille c'est la feuille que l'automne décroche... [Lire la suite]
18 septembre 2016

OS OS OS

OS OS OS   1. Lors il se moucha fort car il avait le nez long et plein de monde dedans.   2. M'est avis que bientôt nous ne vivrons plus qu'avec le fantôme de la liberté et nous nous adonnerons stupidement au culte de la politique.   3. I réforment i réforment (ça coûte des sous) mais i dédoublent pas : 30 élèves par cours : c'est pas d'la pédagogie, c'est du gavage.   4. « C'est le Temps, bien sûr. (Est-il pareil chez vous?) Il faudrait arriver plus tôt que lui » (Henri Michaux,... [Lire la suite]
18 septembre 2016

PARODIE CERTES MAIS AVEC UN PEU D'HISTOIRE QUAND MÊME

  PARODIE CERTES MAIS AVEC UN PEU D'HISTOIRE QUAND MÊME   LES MARMITONS BLANCS (parodie culinaire de l'excellent « Chant des partisans blancs ». « Les Partisans blancs », j'ai eu l'honneur de l'apprendre à Berlin à une époque heureusement révolue où les « rouges » faisaient régner sur la moitié de l'Europe un ordre communiste imbécile, inefficace et menaçant).   Dans la soif et la famine Par les creux et par les champs A l'appel de la cuisine Marchaient les marmitons blancs A... [Lire la suite]
27 août 2016

ICI-GÎT… POINT DE NOM !

ICI-GÎT… POINT DE NOM !   1. Chère Providence, si tu pouvais me faire parvenir un peu de café, du tabac, 20 ans de moins et une banquière suisse, ça m'arrangerait, merci.   Ou alors une banquière monégasque, ou luxembourgeoise (je ne suis pas difficile).   2. L'ombre à tête de chat A-t-elle croisé au hasard de ses pas L'homme à tête de chou Quelque part et je n'sais où ?   3. Ne touchez pas à l'orthographe du français. Elle est pleine d'exceptions et ainsi à l'image de son peuple.   ... [Lire la suite]

22 août 2016

UN BEAU JOUR TWITTER DISPARAÎTRA

UN BEAU JOUR TWITTER DISPARAÎTRA   1. Le surnombre multiplie les artistes et les amateurs à un rythme tel qu'on finit par en être vaguement écœuré.   Oui oui je sais je suis rien qu'un méchant un imbu un pas beau.   2. L'art pour tous, la culture pour tous : encore une astuce pour créer des postes bidons et de faire dépenser des sous aux gens ça.   Un imbu un méchant un pas beau ma pomme oui oui je sais.   3. « Je calmai l'historien furieux et rejoignis Poirot sous notre tente. » ... [Lire la suite]
22 août 2016

AGITATIONS DU VIEUX SECRÉTAIRE

AGITATIONS DU VIEUX SECRÉTAIRE   1. Des fois dans les romans d'aventures y a une voix inconnue qui convoque les personnages à un rendez-vous dans le je ne sais où des pages.   2. « Tu as compris et tu vois clair en toi. » (Maurice Leblanc, « Le Triangle d'or » [Patrice])   Ça qui m'épate toujours qu'on puisse voir clair en soi qu'à mon avis on croit y voir clair que c'est juste qu'on déblaie un peu de ténèbres.   3. « et l'on aurait dit que, cette fois, un souvenir agitait le... [Lire la suite]
20 août 2016

DES FOIS QU'ON FINIRAIT PAR ATTRAPER DES FANTÔMES

DES FOIS QU'ON FINIRAIT PAR ATTRAPER DES FANTÔMES1.Quand je vois l'évolution du monde, si j'étais martien, je n'investirais pas un kopeck intergalactique dans la planète Terre. « O Terre, ô terre, ô race humaine,Vous me faites bien de la peine. »(Jules Laforgue, « Complainte du soir des comices agricoles »)2.Des fois qu'il y aurait des politiques et pis qu'ils diraient la vérité... non, j'plaisante.3.Des fois, j'me dis qu'l'humain a mis des siècles pour sortir de la misère afin de mieux rentrer dans la... [Lire la suite]
02 juillet 2016

EXERGUES ET SONS DE BASSE

EXERGUES ET SONS DE BASSE« Ailleurs, les tripiers traversent la tuerie en portant à bout de bras d'énormes choses molles »(Maurice Talmeyr, « La Cité du sang »)1.Ce n'est pas la Nature qui a horreur du vide, c'est la conscience qui remplit l'espace du temps que depuis tout est si loin.2.Des fois j'chanterais bien à tue-tête dans ma décapotable si j'avais une décapotable et si j'avais une tête.3.« Je suis d'un autre temps » dit l'autre, puis la pointeuse l'avala.4.Y a des gens des fois, sûr que chaque jour... [Lire la suite]