05 décembre 2012

ALINEAS

Y a des fois, Dulaurens Jihache est touchant. Ainsi ce texte qu'il m'a fait parvenir très récemment et qui dit beaucoup de ce qui n'est pas lui, et qui pourtant, et qui cependant, et qui comprenne qui pourra : ALINEASIl n'aura pas de chez soi, il n'aura que des chez eux. Il sera tour à tour chez elle, puis quelques jours chez lui. Et quand je dis «lui », c'est d'un autre dont je parle. Un autre, qu'il peut désigner par le pronom lui. Ce pronom se travestit simplement : un adjectif possessif et un nom : son père. Car il passera... [Lire la suite]